Acceuil
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
page 5
Page 6
Page 7
page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
MAROUX
Monument.
Guerre
guerre2
Soldats 1
Soldats 2
Page guerre 40-45
Photos 1
Photos 2
Photos 3
Photos 4
Photos 5
Photos 6
Photos 7
Photos 8
Photos 9
Photos 10
Photos 11
Photos 12
Photos 13
Photos 14
Photos 15
Photos 16
Photos 17
Photos 18
Photos 19
Photos 20
Photos 21
Photos 22
Photos 23
Photos 24
Photos 25
Photos 26
Photos 27
Photos 28
Photos 29
Photos 30
Photos 31
Photos 32
Photos 33
Photos 34
Photos 35
Photos 36
Photos 37
Photos 38
Photos 39
Photos 40
Photos 41
Photos 42
Photos 43
Photos 44
Photos 45
Photos 46
Photos 47
Photos 48
Photos 49
Photos 50
Photos 51
Photos 52
Photos 53
Photos 54
Photos 55
Photos 56
Photos 57
Photos 58
Photos 59
Photos 60
Photos 61
Photos 62
Page 63
Page 70
Page Suivante
CENTENAIRE
CENTENAIRE 1
CENTENAIRE 2
CENTENAIRE 3
Commentaires
Souvenirs1
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
Classes procession
Prime enfance
Prime enfance1
Football
Football 1
Football 2
Football 3
Foot 4
Dramatique
Dramatique 2
Dramatique 3
Dramatique 4
Dramatique5
Paroles cramignon
Paroles cramignon
Village 1
Village 2
Village 3
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
Les fermiers
Page fermes
Fermes 1
Fermes 2
VIDEOS
Videos1
Videos 2
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
HOMMAGE
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
Monsieur GOUVARS
LIENS
Jukebox
Contacts
http://www.saint-remy-monenfance.be?page=
Page LIVRE D'OR
page reserve

Acceuil

Cher(e)s Visiteuses et Visiteurs,
Un petit coin, où s'arrêter un instant, pour savourer les images , les mots et écouter leurs musiques.
Le village où je suis né n'est pour moi à nul autre pareil. Sur ce site où je voudrais que l'on respire la joie de vivre...même si l'on repense à ses chagrins ,ses joies, et ses peines.Car,voyez vous,quoi qu'il advienne dans notre vie à toutes et tous...celle ci continue et se termine un jour,hélas.Merci à vous si vous prenez le temps de vous arrêter.
Que la lecture vous soit légère et heureuse.
Les souvenirs étant le reflet des âmes, des pensées, des vécus et expériences de la vie,estimant que les connaissances acquises, transformées en nostalgie bénéfique se devaient d'être partagées , je tente de créer ce site pour vous offrir LA LIBERTE et, par-là même, donner la possibilité à toutes et tous de venir
revoir les coins qu'ils ont aimés ou simplement ignorés.
Saint-Remy est un petit village devenu un peu trop grand à mes yeux.Je vais tenter de vous le décrire tel qu'il était dans les années 50 et 60 et bien avant celà (environ1900) à l'aide de photos anciennes (ma collection et surtout celle de Victor) et leurs correspondantes actuelles(quand c'est possible ),les nouveautés et malheureusement ce qui a disparu.J'y suis né un douze août en 1946 dans la Cité WOUTERS au n° 18 à l'époque!Toutes ces photos sont mises comme dans un pêle mêle pour forcer un peu le visiteur à rechercher un lieu ou une connaissance!Veuillez m'en excuser!
Ici-bas, la même photo prise très récemment.Ci dessus,la dame âgée à droite serait l'arrière grand-mère de Mary et Betty...la dame avec le bébé serait sa soeur et le bébé serait Léon BERLIER
SAINT-REMY
Le but ici n'est pas de répéter l'histoire de Saint-Remy,(un livre écrit par A.GILISSEN le fait très bien)mais bien de vous raconter à travers des photos,humblement,simplement et sans prétention mon enfance,adolescence et les lieux où j'ai passé vingt ans de ma vie.Celle de nos parents ,de nos grands parents et aïeux quelquefois à toutes et tous!Il faut,je pense, regarder ce site comme le musée et la mémoire de notre village.Bref,comme on regarde un album de famille.
Je suis parti à vingt ans pour me marier et le suis toujours.

Il va sans dire que sans la générosité de Victor COUNET ,véritable mémoire vive de la vie des habitants et des évènements survenus,ainsi que sa femme Jeanne(Je vous les montrerai un peu plus avant)ce site n'aurait jamais pû voir le jour. .Je prends donc une espèce de relais avec l'aide de Victor que je remercie encore très chaleureusement pour la confiance qu'il a placée en moi!
MERCI Victor!!!
Pour ceux qui n'aiment pas les chansons ou la musique,il faut aller sur le petit disque en bas à gauche de votre écran et couper le son ou alors changer de chanson ou de musique en cliquant sur la première flèche.Pour l'instant sept à huit titres sont à votre disposition!
Après les vieilles maisons et les endroits anciens seront publiées(dans la mesure du possible) des photos de classes,gardiennes, primaires filles et primaires garçons.A chacun de se reconnaître s'il ou elle le peut.Ca devrait se faire,car j'en ai reconnu pas mal.Il va sans dire que si quelqu'un voudrait que l'on enlève sa photo ,ou une photo en particulier,il me le demande et j'efface.Par contre les remarques bonnes ou mauvaises sont les bienvenues et si vous possédez des photos anciennes que vous voulez voir paraître,idem,vous me le faites savoir,et je les publie sur le site avec un immense plaisir!Ce n'est pas du passéisme que de se souvenir.
Je vous remercie de votre aimable attention pour ce site! Toutes ces photos font partie de ma collection et de celle de Victor,et ce entièrement!!!
Il va sans dire que beaucoup de photos seront de mauvaises qualités.Vous comprendrez aisément qu'à l'époque,il n'y avait pas le numérique.
Mais je suis sûr que la difficulté de reconnaître quelqu'un ou quelqu'une même s'il est décedé(e) parfois depuis longtemps ou encore vivant ,n'en aura que plus d'attrait,j'en suis convaincu!



Dans le grenier de ma mémoire
J'ai retrouvé de grandes pluies.
J'ai retrouvé des feuilles mortes
Endormies sur la poussière
Des marches de l'oubli.
Le vent venait des tuiles mortes
Et la musique se créait.
Par la lucarne,un coin de ciel
Mourait vraiment,dans un lit noir.
J'ai découvert des yeux mouillés,
Enfermés dans un coffre vide,
Qui regardaient les manuscrits
Cause d'un rêve cassé.
Le vent venait des tuiles mortes
Et la musique commençait
Un livre tout glacé de temps
M'a fait entendre les deux vies
Qui existaient dans la vraie voix
Le soir comptait ses deux secondes,
Celle de l'attente et celle du cri.
Le vent venait des tuiles mortes
Et la musique finissait.
Puis j'ai glissé sur une image
Qui m'a rappelé...
Un doux bonheur.

Mon enfance et mon adolescence.
Première maison en venant de HOUSSE.Maison qui était un "grand" magasin de meubles dans les années 50 et60.Actuellement 15/11/2016 en fin de restauration.
Cette maison qui dernièrement était devenue une petite entreprise de fine mécanique a été en son temps un magasin de "Meubles DARIMONT et DELHEZ".Il a été tenu par la famille CAPS puis est alors arrivée la famille BRACHOT dont le gérant est même devenu Président du RFC SAINT-REMY (club malheureusement disparu à ce jour) puis sont venus s'installer les RENSONNET.
C'est quand j'ai relu ce poème,que l'idée a germé de créer un site relatant mes souvenirs d'enfance et d'adolescence sur le Village de SAINT-REMY.Plus loin,je conterai quelques anecdotes de ma vie d'adulte,de mes hobbys,du métier que j'ai exercé parmis d'autres choses
Voici donc SAINT-REMY
Je dois dire que je n'ai fait aucune recherche historique particulière.Ce site a le mérite de n'être que des souvenirs personnels et d'avoir pû obtenir les photos de Victor COUNET ...et les miennes.Les recherches approfondies concernent uniquement mon arbre généalogique!Plus évidemment les quelques recherches auprès de certains habitants concernés.
BIENVENUE A TOUTES ET TOUS ET PRENEZ LE MEME PLAISIR QUE LE MIEN.
Entrée du village.A droite,la direction de Barchon et l'autoroute.A gauche,direction "La Supexhe"(Trembleur) par la Voie du Pont.

Page 1

Le grand bâtiment au fond est l'école des garçons.

L'école gardienne dirigée par Madame FRANCOIS,.L'école des filles dirigée par
Madame GOUVARS.Batiment aussi partagé avec le Garde Champêtre ROSENHOLTZ .
A l'autre bout du village,vue de la Voie du Pont avec
l'Eglise dans le fond.
La voie du Pont sous la neige.En ce temps on glissait
sur les routes en toute sécurité.
La place de l'Eglise et la chapelle au coin del'actuelle Voie Marion qui mène au nouveau cimetierre.
Entrée du village entre la place de l'Eglise et le Thier Gilis
Après le grand tournant,on arrive au début du lieu-dit "La Supexhe. On se dirige vers TREMBLEUR.
En allant vers l'église,avant de tourner vers Dalhem,
on aperçoit quelques maisons en contrebas et où il y avait deux petits commerces.

Même vue mais sans les maisons et où on voit très bien l'Eglise de la Voie du Pont
Intérieur de cette Eglise où se trouvent deux poêles à charbon pour chauffer tout l'intérieur.Il ne faisait pas toujours bon d'aller à la messe ni au catéchisme.
Une vue du presbytère.Domicile du curé et sa bonne.(recto) à l'époque!
Ca n'est plus violer le secret du courrier que de vous montrer l'envers de ces cartes postales de l'époque!(verso)
Maison Communale qui abritait aussi l'Ecole des filles et l'Ecole gardienne.Au fond on aperçoit l'Ecole Libre dirigée par des Soeurs,(nonnes??béguines??)
Voilà comment est l'ancienne Maison Communale de Saint-remy qui servait et sert toujours d'école...
L'extrême droite de la maison était chez PURAYE.A gauche dans le fond à gauche existait l'armurerie de Louis
Vue actuelle du Presbytère.Pas beaucoup de changement!Il n'y a plus de maison HARDY.
L'école communale où j'allais,avec les nouvelles classes!
L'école communale actuelle gardienne et primaire
A l'endroit où se trouvent des caillasses s'érigeait l'atelier d'armurerie de mon ami Louis qui m'appelait "Batême" .Au loin on peut voir les appartements qui bordent la nouvelle place!
Nouvelle photo Voie du Pont ...mais sans la neige.Dès qu'il neige je vais en prendre de nouvelles.
Actuellement.

Presque rien n'a changé sauf la verdure qui a disparu.
Photo prise de la citadelle .On voit les maisons neuves Chemin Du VOUE
Les mêmes maisons que je prendrai en couleur

Autre vue de la Voie du Pont sous la neige.
Photo en couleur de 1989.Je vous promets d'aller en prendre une plus récente!
Même vue mais avec notre René accoudé sur la barre de protection.
Les "bayes" à la Supexhe.
BIENVENUE SUR LE SITE DE SAINT-REMY D'ANTAN ET LE SAINT-REMY ACTUEL

Page 2

Suite de la vision de Saint-Remy d'antan
Leval en 1913
Tout a bien changé .
Endroit où se trouvait la boucherie GAILLARD à LEVAL
Maison de Joseph MAWET qui a travaillé chez STEINS le seul garage qu'il y ait eu dans le village. Lorsque j'avais 8ou9 ans ,on trouvait de belles écrevisses en amont de la grosse maison du fond!
C'est juste derrière que la boucherie GAILLARD se trouvait.
Ce que l'on aperçoit encore du Bolland a LEVAL
A l'extrême gauche,invisible sur la photo se trouve un sentier qui longe le ruisseau jusqu'au Puit Marie du Charbonnage.
Cinq jolies filles sur le pont franchissant le quartier de Basse Leval.Ce pont n'existe plus!
Léonardine (Nardine pour les intimes) et Antoine MAWET sur le même pont à LEVAL
Sur le même pont toujours Jeanne DEGUELDRE et une amie
Route qui descend vers LEVAL
Cour Lahaut.Maison CERFONT
Arrière de la maison COKAIKO.
Magnifique vue sur l'Eglise depuis la voie Du Pont
La SUPEXHE ...Le vicinal là où il traverse la route.
Photo actuelle de l'eglise prise presque dans les mêmes conditions!
Entrée du village en 1908
Exactement au même endroit sauf un peu plus à gauche pour prendre les maisons des parents de Joseph THOMANNE ,la ferme LAMBERT au fond à gauche,à l'avant plan chez Mechior Greffe .
Les voitures en stationnement m'empêchent de voir la chapelle.
Pratiquement au même endroit,mais à la place des rails...une boite aux lettres
Même maison vue de derrière...vue de la grand route.
Cour Lahaut (Maison Cerfont)maintenant.
Corps de logis de l'ancienne école Communale des garcons "rénové"Jeanne JOLET-FAFRA y a habité puis à l'heure actuelle ce doit être Marie-Claire COUNET.

Page 3

Page 4

Continuation de vues de la Commune de Saint-Remy
Maisons de la Citadelle
Maison située Cour LAHAUT où l'on voit M.LECANE.Maison que Christian LECANE a très bien aménagée.Christian est mon cousin Germain,fils de Paul LECANE époux de ma tante Annie

Cour de la ferme de LEVAL
La même avec un cheval et le conducteur d'une charrette.
Supexhe: Maison TOUSSAINT très bien rénovée à l'heure actuelle
Route montant vers la Gothale.Monique,la femme de Jules LECANE ancien Bourgmestre y a habité avec ses parents.
J'ignore qui est à vélo.Dans le fond,la Cité WOUTERS et rien n'existait encore vers la droite.La prairie de V.FRAFRA était encore vierge.A cette époque la rue Bouhouille n'était pas asphaltée.

Charette devant l'ancienne boucherie GRAEVEN .A cette époque le commerce est un café.
Maisons qui se trouvaient à gauche de la place de l'église.Victor a habité l'une d'elle.
Maison MORDANT (Année ignorée)
Rien n'existait en face de chez V.FAFRA uniquement chez DEGUELDRE et la cité vers HOUSSE.
Facade COKAIKO Voie du Pont
Endroit où le tram coupait la route à la Supexhe.
Voie du Pont!Entrée de la rue Gothale à gauche de la chapelle.
Vue panoramique...probablement prise depuis la Citadelle.
Autre vue certainement prise depuis le tournant avant la Supexhe.
La même vue actuelle.
Même maison maintenant! On, y vendait peinture ,tapisserie,un peu de tout une espèce de droguerie.
Non non,rien n'a changé...oh oh!
La ferme de LEVAL actuellement. Splendidement rénovée,mais il m'a été impossible de prendre une photo de la cour vue de la route,cette cour étant maintenant comme un jardin boisé.Très joli au demeurant.C'est la famille DEMIANOFF qui est venue s'installer dans cette ferme.Il y a quelque années,de par mon métier,j'ai pû y pénétrer et ai pû me rendre compte du travail effectué.Il n'y a pas d'autres mots:
C'est SPLENDIDE.
Le même endroit maintenant.
Photo prise le 10/09/2011 Epatant,non?

Photo prise de la rue Cité WOUTERS chez Jean BAUDOUIN
Vue qui est prise presque au même endroit
Vue panoramique mais prise de la Gothale
Du linge était mis à sècher sur une corde (comme dans le temps,mais néanmoins le soleil était de la partie)et c'estce que j'ai pû prendre de la facade que vous voyez à gauche.
A la place des rails....une boite aux lettres!
Ancienne boucherie GAILARD.(Aujourd'hui...LELURON )
Ci dessus et ci-dessous...la même rue Gérard Wilket vue de des endroits opposés

Facade COKAIKO Voie du Pont (Actuelle)
Carrefour Neufcour et Cité .

page 5

Ca continue...et ca continue...
La nouvelle cloche.Année inconnue...
Rue Supexhe.On s'engage dans le tournant étroit.
Le Bolland au cours tranquille.Vu la végétation,c'était encore le bon temps où l'on pouvait encore y pêcher. Et y boire sans danger
Au dessus le moulin GAILLARD comme il était avant...et en dessousl'espèce de restauration qui n'en finit plus de finir.
Mécanisme à roues dentelées qui grâce à la chute d'eau étaient actionnées et faisaient tourner la meule!
Entrée de la grange de la ferme de LEVAL
Croix datant de 1852

Page 6

Ici,vous allez voir les mêmes rues et chemins qui commencent à évoluer et se remplir de nouvelles constructions... que SAINT-REMY a connu .
La chapelle il y a de nombreuses années...
Et à ce jour! (2011)
Ma classe de Gardienne et un bout de cour de récréation vue de le Rue Citadelle
C'est de cet endroit que l'on voit ma classe Gardienne.Je vois que de nouvelles vitres ont été placées.Elle est restée elle même!
Dessus du Thier Simone(enfin je crois qu'il s'appelle encore comme ca!Il se trouve entre les deux piquets de beton blanc.
Le dessous ...bien plus large comme elle était auparavant...enfin...
Vue panoramique prise de la maison BRENNENRAEDTS avant le grand tournant de la SUPEXHE. On devine les Trois Bonniers

Maison BRENNENRAEDTS en face des maisons sur la photo de droite!
Maisons au pied du Thier Simone.
Vue de la Voie du Pont surement prise de la place de l'Eglise.On voit la Rue de Feneur,le Fossé Piron et une partie de la Supexhe! Et surtout la ferme MERCENIER toujours intacte!
Voilà tout ce que j'ai pû prendre en photo de la voie du pont comme vue panoramaique prise de l'ancien chemin du cimetière.
Les six routes Deux vues différentes selon qu'on vienne de la Belle Fleur de TREMBLEUR ou du Bois de Leval.
Rue menant au Bois de Leval vue de la rue venant du terril!
Maison en face de la maison LIEUTENANT.Rue venant de BLEGNYet allant vers FENEUR et MAROUX.
Venant de la rue Belle Fleur
Ferme SKIVEE au Bois de Leval .
La ferme SKIVEE l' été dernier.
Venant du terril de TREMBLEUR.
Trois vue différentes du Bois de Leval tel que je l'ai connu et où habitait mon grand-père paternel Lambert GORISSEN
Arrière de la Ferme DEMONCEAU-GODDET vue des six routes.

Page 7

Il va de soi que lorsque j'aurai tout placé sur le site,je peaufinerai et je remettrai certaines photos dans leur contexte.
Tout comme on la voit sur cette photo .
Rita ...Fais moi un signe....
Chez Rita Neufcour
Arrière de la ferme PAGGEN.
SAINT-REMY sous la neige.Photo prise de la Supexhe!
Voie Marion sous la neige vue du dessus!
Ferme FRISSCHEN.On voit nettement le chemin bordé d'une haie qui menait soit à l'école,soit à la Heyoulle et enfin aussi aux Trois Bonniers

Alors que la ruelle sur la photo de gauche portait le nom de Ruelle Cockayhaie...ici on est en plein bled et un échalier a même été placé à l'extrémité de la ferme!D'après les échaliers,c'est l'A.S.B.L Solidarité Service qui a placé ou conservé les "monteûs"et plus de trace de passage.
Chez Pascaline qui coiffait Cour Gillon auparavant et chez Odette CRUTZEN.On ne voit plus les maisons des Hongrois qui y habitaient.Je me souviens d'un nommé Willy HERZOG et qui a (si je me rappelle bien)épousé la fille de la coop de Richelle à l'époque!
Idem sans la neige.
La même vue de plus bas.Par le dessus ,on ne peut plus passer en voiture.Alors j'ai marché.5je me pose la question de savoir pourquoi on a mis le dessus en "Cul de sac" .A gauche,le parking du "nouveau" cimetière.
Cour Gillon sousla neige.
Cour Gillon vue sans doute du Presbytère.
Cour Gillon vue de la Voie Marion. Juste en face...l'ancien café FISSCHEN tenu parfaitement par Mariette.
Entrée de la Cour Gillon avant que l'on ne détruise la maison de Mamance!
Nouvelle Cour Gillon ou Cour Lahaut...sans la vieille maison avec la porte blanche(Mamance). Où la salle se situe maintenant,on entrait par l'arrière et on passait chez PIETTE.

page 8

Je vais continuer ici les lieux anciens avec les actuels dans la mesure du possible!
La descente de Leval:à droite,les maisons THOMANNE.Dans le fond,la ferme LAMBERT
Le charbonnage de la Heyoulle sous la neige.Ici dans le coin à gauche se trouvait (ou se trouve encore?) le trou des Russes où nous avons passé des heures merveilleuses...fallait pas grand chose pour être heureux.
La heyoulle.Charbonnage toujours en état.
La heyoulle un peu avant sa démolition...et dire que nous allions y jouer...on s'amusait comme on pouvait.C'était très gai en ce temps là.


Démolition de la Rue Heyoulle
Démolition du puit à la Heyoulle.
La maison de la heyoulle comme on la voit de la rue Supexhe chez Brennenraedts
La montée de Leval avec à gauche(maison blanches et autres ) les maisons de la famille THOMANNE!
Avant la démolition de la rue Heyoulle.
Rue Heyoulle maintenant! LA RUE HEYOULLE s'appelle maintenant RUE Baltazar ERNOTTE.
Un petit nettoyage de berges s'imposerait.
Un coin de verdure comme nous en connaissions des hectares plantés d'arbres fruitiers.Ca n'existe plus!
Un peu comme ici à la ferme CHARLIER Fossé Piron juste au dessus de la Citadelle!
Puit de la ferme CHARLIER.Assez bucolique n'est-il pas?

Vue prise de la Gothale
Toutes ces maisons et la ferme LAMBERT sont mieux vues d'ici.

Page 9

Page 9
Haut de Saint-Remy.Dans la prairie en contre-bas a été construite la demeure et le cabinet du Docteur HANS comme vu ici à côté.
La maison du Docteur Hans située juste avant la maison située sur la photo de gauche.C'était une prairie en contrebas de la route.
Voie du pont...fonte soudaine des neiges..l'eau s'étendait jusqu'à DALHEM où la Berwinne passait par dessus le pont.Nous avons été réquisitionné pour transporter les éléves!
Pont de la Heyoulle après que les eaux se soient retirées...le 27 05 1983
Voie du Pont le 26 / 05 / 1983 au plus fort des inondations

La décrue... mais nous passons toujours les élèves...
1983.Inondations.Voie du Pont l'eau avait envahi les maisons en contrebas de la route St-Remy Dalhem jusqu'au pont de la Berwinne.
La décrue commence!
Réparation provisoire effectuée par les ouvriers communaux..je reconnais Henri et???? Derrière eux...la montée vers la Supexhe.On voit la maison des parents de Pierrot LALLEMAND.De ce côté du pont:Panècou plage!

Page 10

Première maison en venant d'Argenteau.Chez HOUGARDY.
Ferme SIMON restaurée et assez bien ma foi!
Maison BLANJEAN où habitaient de jolies filles comme Alberte,Ketty Berthe et je ne sais plus...
Chemin du Voué qui mène à la ferme DEMONCEAU.A gauche au dessus de la voie Marion mise en sens unique dans la descente,je me demande pourquoi...enfin le coeur à ses raison que la raison ne connaît pas ...c'est bien connu!

Après chez HOUGARDY,l'entrée véritable dans le quartier.
Chemin du Voué à droite au dessus de la Voie Marion vers la ferme SIMON.Un trafic de fous doit s'y dérouler car un casse vitesse y a même été installé et avec les plaques et tout
La célèbre Villa des ROSES.
Ca me semblait un peu abandonné,j'ai pris sur moi d'entrer un petit peu dans la propriété.
Maison de Gérard et Yeyette TROISFONTAINES
Maison de Pierre WANS et en arrière plan chez BLANJEAN (à l'époque)

J'avais 14 ans quand une dame de Liege habitait là.Après ce fût l'Adjudant Chef BAILLY et son épouse.Des personnes que j'ai beaucoup cotoyé.Coincidence...ils sont enterrés au cimetièrre de Saint-Remy juste en face de mes parents les uns en face des autres.J'aimais beaucoup ce militaire qui semblait bourru, en retraite fier et droit,il m'a souvent été de bons conseils!
Maison LAIXAY retrouvé mort dans ses toilettes par Rachelle GORISSEN.Les toilettes étaient toujours dehors à cette époque.La porte claquait et c'est comme ca qu'on l'a trouvé.Après ce fût Achille NEMECH et la fille des époux BAILLY en face qui y sont resté plusieurs années.
Dans ce quartier,je vous fais grâce des photos de maisons neuves...qui sont finalement sur VISE. Ainsi que toutes celles ci d'ailleurs.
Ici l'arrière de la ferme DEMONCEAU où j'ai passé d'incroyables heures.J'aimais particulièrement Madame DEMONCEAU qui était d'une gentillesse extreme contrairement à Albert son époux qui était un peu "bourru"
Ici la Chappelle Saint-Roch sous le grand chêne.
Le grand chêne...je crois bien qu'il a repris vigueur de puis que j'ai cessé de jouer au foot au terrain du Vieux Chêne.J'avais 39 ans.
C'est ici qu'était installé le panneau portant la mention RFC SAINT-REMY et en face de la fenêtre à gauche se tenait l'aubette pour le guichetier qui récoltait l'argent des tickets d'entrées.
On se trouve face à la Rue Cité Wouters...avant c'était le désert..nous avions deux étangs magnifiques bordés de saules sans compter la plaine de jeux que le vieux Mayeur avait réussi à créer,avec bac à sable,balancoires...etc....Le progrès veut que ceux ci soient remplacés par des casses vitesse...enfin bref..je suis trop nostalgique!

La ferme DEMONCEAU qui commence à être restaurée avec goût semble-t-il!
La nouvelle place...quand je dis nouvelle..il n'y en a jamais eu auparavant.
Petit hameau très sympatique resté SAINT-REMOIS jusq'à la trouvaille des "Effusions de Communes" du très célèbre Sinistre MICHEL qui de ce fait a pour ainsi dire obligé les habitants de ce quartier à devenir VISETOIS alors que leur vie était à SAINT-REMY,et ce pour des raisons que je laisse le soin d' expliquer aux historiens.Mais Dura Lex SED LEX.

Page 11

Continuons la visite...
Les nouveaux appartements très "esthétiques" entre la nouvelle place et la rue Cité Wouters. A droite de ceux-ci,se trouve la ferme DEMONCEAU.
Le parc Marcel FRANCOIS...La maison derrière les sapins est celle qui a abrité mes parents de nombreuses années.
Une autre partie du Parc Marcel FRANCOIS.Lorsque j'étais employé à la Commune de Blegny(Nouvelle entite)J'aurais pû vous citer tous les noms des habitants de ce quartier.J'étais Garde-Champêtre de cette nouvelle entité.
Les facades de la Cité Wouters.Où vous voyez les deux piquets à l'avant se terminait le terrain de François DASSE parti à Blegny avec sa femme Hélène et sa fille Jeanine
Ce chemin mène au Bois le Duc où nous sommes tant allés jouer mes copains et moi.C'est aussi au bout de ce chemin que se trouvait la roulotte à proximité du dépôt d'immondices.Un jour ..j'y retournerai pour constater ce que tout ca est devenu...je suppose que la nature à repris beaucoup de droits...
La petite ruelle entre les deux cités ...jadis bordées de haies est devenue à mes yeux un beau bordel esthétique et hétéroclyte de garages construits où se trouvaient de magnifiques jardins.
A l'extrême droite ...c'était Elise et son mari Léon PENAY qui y vivaient avec leurs nombreux enfants(Il y en a eu 9).Où se trouve la porte grise était la maison où j'ai grandi et habité vingt ans de ma vie La fenêtre à droite à l'étage était notre chambre à tous les quatres..Et à côté,habitaient les LECANE.Maintenant si je ne m'abuse ,c'est toujours Josée CLOES qui demeure en cette maison.J'ai été très décu lorsque j'ai su que mon frêre PAUL ne pouvait pas obtenir la maison Parentale pour cause de trop gros salaire...enfin,il paraît que c'est celà la vie. A l'extrême droite on voit où Hélène et sa maman tenait le magasin.(En blanc)La maison de mon enfance est la propriété de Jean Marc PITERS maintenant!
La maison DASSE-DEGUELDRE telle que je l'ai connue ...mais sans la maison à droite qui n'existait pas.Cette maison a été la première pharmacie de SAINT-REMY avant de devenir un salon de coiffure.
La cité Rue Gérard Wilket telle qu'elle se présente aujoud'hui!Je ne suis plus sûr de connaître tout le monde.Loin de là,sans doute Jean BAUDOUIN ,Nöel VERVIERS:Léon WILLEMS et sa femme Colette puis Josée Cloes...etc...mais je pense que c'est tout!

L'autre côté de la rue où il n'y avait aucune construction.Uniquement la prairie de chez FAFRA

Page 12

Page 12 On continue....
Chapelle LECAMPE.(Avant et maintenant)
Le Presbytère
Maison VERVIERS après la tempête.
Maintenant.
Ferme BELBOOM Fossé Piron après la tempête.
Actuellement!
Vue totale de la ferme (ou ex ferme)BELBOOM depuis la rue Fossé Piron.
Ancienne ferme VANWARBEECK en face de chez Colas COUNET et à côté de Chez Marcel et Huguette LIEGEOIS.
nouveau texte
Tout au fond de la rue Baltazar ERNOTTE (Heyoulle)La maison de chez DELFOSSE.Dans le temps il y avait une espèce de rond point(oui il y avait des précurseurs)à l'heure actuelle il est difficile de faire demi tour en voiture.De plus il est mis chemin ou propriété privée écrit à la main sur un petit panneau de bois.Je me demande comment on fait pour s'approprier une partie de la voirie qui existe depuis des lustres! J'ai mis ce lieu en exergue..car si tous les propriétaires en fond de voirie faisaient de même...eh ben !!!Il faut dire que la première fois que j'ai voulu me rendre à cet endroit,j'ai fait demi-tour ,n'osant pas enfreindre le "signal".Mais un habitué des lieux m'a dit..."Vas-y ti n'pou mâ".Voilà qui a été fait!Les deux maisons précédentes sont aussi en fond de voirie!

Cette maison à peine terminée se trouve juste en dessous de la maison de chez LALLEMAND rue Balthazar ERNOTTE(Heyoulle).Mieux cachée que celà ...eh bien vous savez quoi faire... Il m'a fallu aller par les Trois Bonniers et jusqu'au pont pour l'apercevoir.Les propriétaires n'auraient pas pû mieux choisir l'endroit!

Page 13

Encore et toujours...
Violent incendie à la Supexhe chez Mariette BOURDOUXHE-LUCAS .
La maison telle quelle est à l'heure actuelle!
Chapelle Saint-Roch en 1945.
Chapelle de la Bouhouille
Chapelle LECAMPE
Panècou plage en regardant vers LEVAL
nouveau texte
En tant que Policiers ,nous étions les premiers sur les lieux,j'ai tenté de sortir un petit chat ...mais impossible est devenu Français à ce moment!
Autre vieux quartier du Bois De LEVAL
On voit le vieux quartier au fond à gauche et la nouvelle "Cité de l'Europe" au Bois De LEVAL...
Cette Vierge Marie (en face de chez BIEMAR...a été inaugurée alors que j'étais toujours adolescent.A cette occasion,beaucoup de chansons religieuses y ont été interprètees.Je me rappelle seulement des paroles de l'une d'elle..

Page 14

D'autres photos encore...
Maison CRUTZEN actuellement.
Arrière du bâtiment
Maison CRUTZEN (Cour Lahaut)
Chemin montant vers la citadelle.Ce que l'on voit au dessus n'a plus aucun rapport avec ce qu'il y a actuellement!
Pierre encastrée dans le mur du cimetière.
Maison KERKHOVE LEONARD Fossé Piron
Fenaison dans la prairie où se trouve la nouvelle école.
Ancienne ferme FRISSCHEN.La Ruelle Cokaihaye juste devant la maison.Actuellement existe un échalier ...je ne vois pas ce qu'il vient faire là. Cette Rue menait aux Trois Bonniers et à la Heyoulle sans obtacles aucun.
Maison VOLVERT.
La même maison vue sous un autre angle.
Panorama.Très vieille photo prise de la Heyoulle
La maison actuellement .
Ferme comme elle est maintenant.

Page 15

Page15
La Bouhouille.Photo coloriée par Victor COUNET.
Cour Lahaut en 1978

Page 16

Page 16
La maison Neufcour remise à neuf.La maison blanche à gauche est l'ancienne quincaillerie OURY.
Maison Pierre Neufcour.Epicerie,Tabac ,Cigares.
A droite la Maison de Pierrot Lallemand.Pas encore de Cité
Photos des lieux actuellement.Tout à changé,le trafic énorme est une des causes!Cette rue s'appelle maintenant Rue des Combattants.
Café GAILLARD qui deviendra plus tard la salle de la " Ligne Droite "rivale de "La Jeunesse"
Autre vue du Café GAILLARD
Vue de la maison de Pierrot "martchand d'lècè"vue en venant de Barchon.Toujours pas de cité!
Vue actuelle de la maison de Pierrot "martchand d'lècè"vue en venant de Barchon.

MAROUX

Juste avant de tourner dans le quartier de Maroux,une ferme restaurée.Juste en face du Chemin des Morts qui mène à l'école de TREMBLEUR

Je ne connais pas grand monde dans ce quartier (Quoique),mais il fallait que chaque Saint-Rémois sache ce qu'est MAROUX. Il y avait un raccourci à l époque que nous prenions,il venait de la Supexhe aux environs de chez Martin et on arrivait d'abord près d'une maison isolée.Je n'ai jamais compris comment on pouvait vivre là.Cette maison est aujourd'hui disparue.
Entrée de Maroux proprement dit.(Soit le vieux quartier,je vous fais grâce des nouvelles constructions)
Ferme ANDRIEN
Je suppose que ce sont des granges appartenant à la ferme ci-contre.Je ne sais vraiment pas,et le comble je n'ai pas vu âme qui vive pour aller aux renseignements.Cette "grange se trouve à droite en entrant dans la rue.

Autre ferme rénovée.Je suis incapable de dire qui y habite!
Je m'enfonce plus avant dans la rue...je la trouve splendide!
Je m'avance encore...j'aime ce vieux quartier quasiment tout restauré.
Je pense qu'une de ces maisons appartient ou a appartenu aux parents de Suzanne GAILLARD l'épouse de mon cousin Jean-Claude.
Derrière moi la rue finit en cul de sac et n'offre plus beaucoup d'intérêt.Ici en face la maison de mon Cousin Jean-Claude LECANE et de sa femme Zuzanne GAILLARD.
Je reparts vers la Supexhe.

En faisant demi tour je ne puis m'empêcher de prendre encore l'une ou l'autre photo.
Tout est tellement bien retapé dans ce quartier si paisible...du moins en apparence!
Je vais bientôt sortir de la rue...
Maison de Merry ZEEVAERT.(Enfin j'espère que c'est toujours le cas!) Elle et sa fille Jöelle ont joué aussi dans la troupe la "Saint-Remoise."
Dernière maison avant de quitter MAROUX.Au revoir MAROUX.
Maison de chez KERKOFF,que l'on trouvait au milieu des prairies entre la Rue Supexhe et Maroux.Cette maison n'existe plus ni le passge qui y menait.J'ignore s'ils avaient l'eau et l'électricité. Bien sûr je ne trouverais jamais plus léquivalent en couleur!
Le quartier de MAROUX

Monument.

Monument en mémoire des soldats disparus ou en captivité.
Monument commémoratif aux victimes des deux guerres.Je regrette que l'on ne voie pas tous les noms!
Il y a 8 jours ...26 février 2012

Un petit nettoyage ne ferait pas de tort. Déjà qu'il n'est plus très visible depuis qu'on l'a déplacé!(Mur Mordant )
On pourrait rendre les lettres du monument aussi claires que celles-ci!Qui soit-dit en passant,mérite bien sa place.J'ai visité MAUTHAUSEN pour le 35 ème anniversaire de la libération du camp.J'y ai vu des horreurs...je vous ferais lire l'article que j'avais écrit à cette occasion.Celà était paru dans la presse locale et dans le journal la Wallonie qui existait encore à l'époque.
J'apprends ce jour le décès et la crémation de Paul BRUSSON.Cet homme,ancien Commissaire en chef de la Police de LIEGE à été déporté quatre années à MAUTHAUSEN avec notre ancien Bourgmestre de SAIVE puisBLEGNY ,Louis ARNOLIS.Je tiens à présenter toutes mes condoléances à sa famille ses amis déportés et anciens collègues.Il était d'une humanité sans égale et s'est battu toute sa vie pour que l'on n'oublie pas les horreurs de la déportation.J'ai eu le grand Honneur de partager son compartiment lors du voyage en Autriche pour la Commémoration des trente cinq ans de la Libération du camp de MAUTHAUSEN.Pour moi,il a été une figure Emblèmatique et Symbolique de la DEMOCRATIE.

Guerre

Sur cette page,vous pourrez voir les dégats causés par les mines posées pendant la guerre 40-45 ,une bonne partie du bas de Saint-Remy a été dévastée comme le montre ces photos.Le comble,était que c'était des mines posées par le génie de l'armée Belge pour tenter d'enrayer l'avance Allemande et ca a pèté plus que prévu.Je vous prie d'excuser la qualité des photographies de l'époque!
C'est surtout le bas,ou le fond de Saint remy qui a été touché
D'autres maisons détruites .
La "Jeunesse "...de très gros dégats...
Cette guerre non voulue par la population,ni par personne d'ailleurs(sauf un fou)a eu beaucoup de conséquences malheureuses.Certains,parmi la population ont préféré collaborer avec
l'ennemi.Tandis que d'autres donnaient leurs vies pour la liberté.Malgré la mondialisation,aucun de nous n'est à l'abri d'une recrudescence du nazisme,qui réapparaît petit à petit partout en Europe et ailleurs dans le monde.Nos hommes et femmes politiques se doivent de veiller au grain!
Cour Lahaut... A droite de la photo,Laure BONSANG.
Très gros dégats ici aussi...A l'extrême droite,Germaine DIET
Cour Lahaut avant sa reconstruction.
Bonjour les dégats...pas très gai pour les habitants de l'époque!!!
Dégats vus de la Voie Marion

guerre2

nouveau texte
Ces photos m'ont été envoyées très aimablement par ordinateur interposé par Monsieur Raymond GROSJEAN.Ne pouvant reconnaître toutes ces personnes ...je m'abstiendrai donc..jusqu'à plus ample informé!
Après le temps des pleurs,arrive le temps des larmes de joie.Le temps de la LIBERATION
Ici... c'est Mariette GROSJEAN qui porte Raymond. tout celà devant l'école des garcons rue des Combattants.Il y a aussi la maman de Raymond et je crois reconnaître Mariette LUCAS mais sans garantie...si vous les reconnaissez...vous savez ce qui vous reste à faire

En face de chez FAFRA,donc aussi de chez DASSE ou DEGUELDRE ,Nanette DEGUELDRE et Raymond GROSJEAN
Raymond GROJEAN et sa maman qui le tient dans ses bras.
Le petit Raymond et son papa Monsieur GROJEAN toujours devant chez Valère FAFRA et Lionel FAFRA où se trouvent deux ou trois personnes.
Mai 1945: Retour de Pierre ,fils de Constant et Anna.Pierre est le frêre ainé d'Hélène DEGUELDRE devenue épouse DASSE
Pierre et sa maman Anna qui servait dans le magasin avec Hélène.
Pierre avec quelqu'un dont je ne sais pas le nom mais néanmoins présent sur la photo de famille à coté.
Photo de famille:de gauche à droite:Olga,Catherine,l'inconnu sur la photo a gauche,Pierre avec Raymond dans ses bras,Nanette puis Anna et dans la voituretteL'ainé d'Olga,filleul de Pierre.

Soldats 1

Quelques photos de nos militaires anciens et plus récents.Plus de sercice militaire depuis le....
Sebastien JOLLET
Avril 1946 Norbert et Victor
Emile PLUSQUIN
Paul BOLLAND (Rappel à BEVERLOO)
Sebatien JOLLET et Léon DELFOSSE
Au moins un militaire heureux!
Jean LECANE
Arnold GARSOU (Peinture de 1947)
Alfred CRUTZEN
Hubert ROSENHOLTZ futur Garde-Champêtre
Jacques OURY et Jacques KLEYNEN
Jean FRYNS (Campagne 1914 et 1915)
Nicolas SAROLEA à l'extrème droite.
Phillippe FASTRE
Constant DEGUELDRE
Henri LOLLY et G.VANDERGEETEN
Léon BOURDOUXHE au fort de BARCHON
Victor montant la garde en 1946
CRUTZEN Alfred
Je ne reconnais aucun...
Julia MORDANT et Ernest DISCRY
Henri ERNOTTE dans la neige
Jacques WILDERIANNE
Marcel GORISSEN (Para-commando)ici en Turquie le 14-11- 1965
Mon institutrice gardienne (ex Melle DUMONT) et le fils du Mayeur surement le plus beau jour de leur vie!
Je ne connais pas...
Jean LECANE
Lors de mes "trois jours" avec le fils LAMBERT de LEVAL et René PENAY...nous étions 14 Liègeois la-bas au mois de juin 1964.Cette année là,quatre Saint rémois ont fait leur service,en plus nous trois ,mon cousin Marcel était de la partie mais dans les Commandos.Je ne me souviens plus où ont étés caserné les deux autres.
J'ai fait mon service à CHIEVRE dans les UDA...à 18 ans et deux mois!(Unité de Défense Aérienne)heureusement j'étais soutien de famille!(Ainé de quatre enfants)

Soldats 2

Nos soldats 2
Les "trois jours " de Pierrot LALLEMAND en 1959(on le voit au 2ème rang le 4ème à partir de la gauche!)
Fernand et Hubert DELFOSSE en Angleterre vers 1915.
Monsieur DELFOSSE en Angleterre 1915(en haut à droite)
Souvenirs d'Angleterre.

Page guerre 40-45

GUERRE 40-45
DEVOIR DE MEMOIRE
En ces temps de commemoration,
il m'a semblé de mon devoir de transmettre le peu que je sais au sujet de la libération des camps.
J'ai visité MAUTHAUSEN et vu de nombreux films relatant cette triste et macabre période
du temps des camps de concentation et d'extermination.
J'ai cotoyé beaucoup d'anciens prisonniers politiques et par eux, j'ai pu apprendre beaucoup de choses.J'ai appris que la plupart d'entre eux étaient là pratiquement sans raison sauf celle d'être Juif...homosexuel...gitans etc ...mais aussi sur dénonciations de ces collaborateurs que tous les anciens (hélas presque tous décédés) connaissaient.Ces collabos étaient parfois plus proche d'eux qu'ils ne pouvaient l'imaginer.J'ai connu un prisonnier "politique" (P.P comme ils s'appelaient entre eux)qui avait pour mission en tant que résistant de (selon ses termes)zigouiller ces traitres à la Patrie.De ces collabos il y en avait dans tous les villages...ils ont étés connus surtout après leur condamnation pour haute trahison et collaboration avec l'ennemi)
A saint-Remy il y en avait comme partout...certain ont sû garder un anonymat tout relatif et ici beaucoup de vieux Saint-Rémois savent de qui je parle.Ces gens n'ont gardé aucune dignité...bref quand on est un salop ...on le reste...Je pourrais citer des noms mais par respect pour leur fille ou fils je ne dirai rien! Le pire c'est que pendant ce temps..certains sont morts dans les camps...les stalags et sur le champ d'honneur...comme des personnes dont le nom figure sur les monuments!
Bref je vais montrer si vous le désirez les difficultes et les souffrances parfois et souvent morbides car provoquées .Ce qui suit sont des videos d'une partie du film de RESNAIS:
Nacht und Nebel (Nuit et brouillard)et d'autres extraits sur Mautahausen que j'ai visité comme expliqué plus haut...Je vais vous donner à lire le texte que j'avais écrit lors de mon retour car nul ...je dit bien NUL ne peut rester insensible à ce que j'ai pû voir.
LES 186 MARCHES

Photos 1

Sur cette page,vous allez voir un maximum de personnes qui ont ou qui habitent toujours Saint-Remy.Dans la mesure du possible,j'ai mis une indication,mais malheureusement toutes ne sont pas nommées et je le déplore très sincèrement!
Classe de 4,5 ème et 6 eme années avec Monsieur HENRY.
Erasme PLUSQUIN
Monsieur et Madame GILLISSEN
Joseph,le frêre de Victor avec des amis au café Frisschen anciennement café SONBERG
Lambert Peeters et Jeanine Gorissen (entres autres)malheureusement décédés tous deux!Je ne reconnais pas les autres,malheureusement.
Famille Grandjean.Le petit garçon est devenu mon professeur de Français!
Même pendant la guerre 40-45 il fallait bien passer les hivers!Mr SKIVEE au bois de Leval (Bien accompagné)
En 1942 Fossé Piron.La luge était à l'honneur ce jour là.
En 1936,travaux sur les rails du tram à la Supexhe.
Lors d'une manifestation à "La ligne droite"Je pense reconnaître la maman(à gauche) de Gérard TROISFONTAINES.
Antoine MAWET et son épouse .Couple éminament sympatique et très bien connu de tous les Saints-Rémois.Il a dirigé la fanfare de la ligne droite bien des années!
Josette Botty en 1949 .
Lors d'une manifestation(bal travesti)on reconnaît très bien en costume marin et debout au milieu Léon Penay dont l'épouse Elise a été ma voisine et est actuellement "â viles d'jins"(maison de retraite) à BLEGNY.
Bal de carnaval en 1942 à "La ligne droite"
Classe de filles,elles se reconnaîtront,n'est-ce pas Mesdemoiselles Counet,Carabin,Penay,Lemage,Krickfalusi et les autres...
LECANE Juliette
On reconnaît évidemment Pierre Wans,Noêl Jolly(Pipitch)Mr Plusquin et Antoine GILLISSEN
Voie de Feneur 1939.Noêl,Marguerite,Aline,Jeanne,Rita(en bas à gauche)Nico et Jean-Marie
Une mafia Saint-Rémoise tenue d'un coude de fer par Lambert JOLET
Probablement Rue Leval.On reconnaît très bien Melchior GREFFE et consort.
On reconnaît Mme CLOES,Joseph SAUVENIER dit Dèdè et sa femme MarieJeanne, .Il y a aussi Henry NOTTAY dit "Li rossaî Nottay",sa fille Malou.Et si mes souvenirs sont bons le "vieux" SAUVENIER.

Photos 2

On reconnaît surtout René THONON à gauche.Plus tard...c'est son vélo qui le reconduira chez lui dans la nuit! (Sacré René)
VOUS N'AVEZ PAS FINI DE VOIR DES HABITANTS ANCIENS ET ACTUELS DE SAINT-REMY
Photo prise en 1942.
Photo prise en 1950.On y reconnaît,entre autres,notre Mayeur,Marcel FRANCOIS,Mr MAGNEE,Tintin LUCAS Titine GORISSEN,sa fille Mariette LUCAS...etc..
Ici on reconnaît très bien Rita et son époux Léon DELFOSSE.Rita,habite en face de chez Victor et Jeanne
Ici ,on fête notre nouveau Mayeur,Jules LECANE avec son épouse Monique LEQUET à ses côtés.On voit aussi l'heureuse Maman,Maria LECANE,Mechior GREFFE,Léon WILLEM,qui a été une cheville très ouvrière de la "lIgne droite".On aperçoit aussi Antoine Mawet,Noêl JOLLY,Paul Bolland futur Gouverneur de la Province,Tilly FAFRA,Jean MEDERY-Mr BONGARD,Jean BAUDOUIN...etc...
Photo prise en 1938 à LEVAL
Un bout de la rue Supexhe.
Membres de l'Ecole Libre avec trois bonnes soeurs.
Manifestation en hommage à une personne connue semble -t-il dans la Maison du Peuple.Il m'est difficile de reconnaître d'autres personnes qu'Antoine GILLISSEN et son épouse ainsi que L.PEETERS
Je suppose que vous les reconnaissez..en tout cas la belle maman de Victor est là.(Café de l'ancienne salle)
Tournant à l'Eglise.Si c'était maintenant,ca passerait à la télé!
1905 Famille SOMBERG
BOUHOUILLE ....Les familles LIEGEOIS et DIET
Chez LAMAILLE
Cour GILLON
Une partie de la famille SAROLEA
(Archive)Famille non connue de moi!
Speech destiné au Bourgmestre.On reconnaît son épouse et sa belle fille à sa droite et son fils à sa gauche.
Assemblée devant la Maison du peuple pour la pose destinée au photographe de service.

Photos 3

Suite des très nombreuses photos.
A vous de deviner!
D.BATHOLOME ET l.VERVIERS à la HEYOULE.
Famille DEGUELDRE.(Année ignorée)
Famille LABEYE dont le curé prénommé REMI fût fusillé par les Allemands avec d'autres otages sur un coté de l'église de BLEGNY
Berthe LABEYE le 13-04-1937
Devinez!
Devinez encore!
Au centre de la photo...Léonard FRISSCHEN
Bal du Bourgmestre en 1950,outre le Mayeur on reconnaît aisément Antoine GILLISSEN ainsi que son épouse et sa fille Betty.
Membres de la Chorale devant la charcuterie GRAEVEN
Francoise et Mariette BERTRAND
Famille HOUGARDY (Année ignorée)
Didine GAILLARD et deux Gis en sept 44
En ce temps là...ca ne rigolait pas... carte de L.JOLLY
Famille Mathieu MORDANT
nouveau texte
Baignade dans le Bolland
Autre baignade dans le Bolland
Et une troisième baignade à Panaicou plage
Eugène FRANCOIS

Photos 4

Suite des photos des anciens et actuels habitants de SAINT-REMY
Antoine en tenue de trompettiste accompagné de sa femme
Cherchez l'intrus!
Vous avez la liste des noms sous les yeux!
Encore deviner :Denise BARTHOLOME ET ?????
Excursion de Saint-Rémois
Famille COUNET en 1943
Famille COUNET en 1941
Famille LUCAS ?on reconnaît Tintin Mariette,Titine et Ketty
Ferme et famille FRISCHEN
Ferme FRISCHEN
Ferme FRISCHEN

Photos 5

Suite des photos des habitants
Fossé PIRON...ferme BELBOOM.Abbatage de bétail.
LECANE Juliette
De gauche à droite H.LOLLY...Louise épouse PLUSQUIN Emile et Antoine LEROY époux de Mymie.
Extrait de carte militaire de 1906
nouveau texte
Les noms sont sur la carte.
Je ne connais pas...
Photo prise entre chez Caps et la ferme ERNOTTE
Photo de "Pipitch" avec sa Walthérine...Le Mayeur est là aussi avec son épouse et Antoine avec son épouse également.
Je crois reconnaître le sourire de Jeannine GORISSEN (à gauche)
Je ne peux dire qui c'est...
Ici non plus,je ne sais pas qui c'est...ca me fait penser chez THOMANNE mais sans certitude aucune.

Henri MAURE et Henri NOTTAY au pied de LA Voie Marion (Vue de la Cour Lahaut)
Manifestation à la " Ligne Droite "en 1955.
Ligne Droite en janvier 1949
Ligne Droite en février 1949
Maison et famille d'Antoine MAWET
A cette époque,les trotinettes étaient de luxe.
A saint-Remy,s'il y a un endroit du corps où personne ne souffre...c'est le COUDE!
Antoine Mawet et Léon Penay en pleine répétition campagnarde.
Où l'on trouvait de la bière...on trouvait ...bien sûr Henri LOLLY
Ici,chacun reconnaît très bien Rita NEUFCOUR?son époux Léon DELFOSSE?la maman de Rita,et dans le fond Henry Nottay et Madame CLOES avec Marie Louise.
Je devais avoir à peu près le même âge que la petite fille blonde qui doit être Nelly.
Au fond,Madame FLAMAND et son époux Monsieur MARTIN.Mr DEMARCHE et sa femme qui tenait le petit magasin Voie du Pont et Toni ABAD PERRICK et sa femme Jeanne DEDEE
Les reconnaissez vous?...moi pas!

Photos 6

Toujours la suite des photos
Magasin et famille OURY rue Bouhouille
Maison et Mademoiselle MORDANT!mon infirmière préférée à l'époque!
J'ignore qui est la jeune personne.
René DEGUELDRE et René THONON.
En haut 1950...en bas 1955. J'avais 9 ans (Ce n'est pas moi sur la photo)
Pierre WANS et Emile PLUSQUIN...jamais en reste.
N.SAROLEA (oeuvres scolaires avant 1940)
Cinq noces d'or le même jour.Les époux ANDRE...DELFOSSE(53 ans)...SOMBERG...LARBUISSON et NEUFCOUR!
Le mayeur FRANCOIS prédédant une cérémonie avec son épouse qui a Antoine GILLISSEN et son épouse à coté de lui.
Pierre JANSSEN bien connu comme colombophile averti
en face de l'ancienne Coopérative
Marguerite NEUFCOUR qui sera ou est déjà la femme de Pierre JANSSEN
Chez CLOES...N.CLOES...H.LOLLY...M.LOLLY...R.MAUR...J.DOZIN et N.DOZIN
Mariage de François D.D
Le même mariage!
M.J VERVIERS...Cath.HARDY et Rita NEUFCOUR
Encore une journée de carnaval
Petit speech du Borgmestre Marcel FRANCOIS

Photos 7

Toujours et encore suite de photos
Lambert JOLET...Lisa PLUSQUIN er L.bOURDOUXHE et derrière Jeanne JOLET
Loge scolaire!Noêl JOLLY (Pipitch)Mr FRANCOIS...Mr BLANJEAN et Lucien JOLLY.
Melchior GREFFE et sa dulcinée .
Paul...Joseph...Norbert...et la maman de ....devinez!!
Cinq SAINT-REMOISE que je ne reconnais pas.
Entre autres..Pierre WANS Gérard TROISFONTAINES ...Mme PLUSQUIN...etc..
P.MAGNEE et Tintin LUCAS
Ici on recconnaît très bien à gauche le papa et la soeur de Victor COUNET.
Un morceau de la rue Supexhe
Rue Supexhe.Personnes et année ignorées.
Maison NEUFCOUR en 1943 à la HEYOULLE

Marie VERVIERS épouse DOZIN et sa belle fille!
Je crois reconnaître Mme SCHELLINGS...mais je ne suis pas sûr!
Jeanne GRANDJEAN
Jeanne MINGELS ,mais pas à moto...
Un jeune homme que je n'ai pas connu...
Je n'ai pas connu ce vieux couple sympatique...mais ce sont surement les parents d'A.MAWET
Jos.VIEILVOYE?Maria DORVAL et le fils Jean
Joseph DORVAL (Villa des Roses)
Josephine CERFONTAINE épouse DELFOSSE à la Heyoulle
Joséphine COLETTE (Bois de Leval) amie de Jean LEONARD du fond du Bois le Duc.
Josephine MERCENIER 1925
Josette BOLLAND en 1943
Merry ZEVAERT
Phina SPITS et Maria LECLERCQ-LECANE
Victor COUNET dans un bien beau potager
Une jolie inconnue

Photos 8

Suite des photos des habitants
Saint-Nicolas distribue des friandises en 1951...j'étais sans doute parmi ces enfants!

Noce d'or des époux GRANDJEAN-SCHRUSE
Famille KRUTZEN Cour Lahaut
Noce d'or des époux HERMINNE-MINGELS célébré par le Mayeur Jules LECANE
Elise et Léon PENAY avec en face d'eux les deux Maria...Maria DEGUELDRE et Maria LECANE
Mon Papa,René GORISSEN...(dit "Li mouwêt")Le "cwêpid" du village!
Maria LECANE et Bebert BOURDOUXHE.L'homme au chapeau est surement Henri NOTTAY
On y reconnaît Léon BERLIER...Lambert JOLET...Mr et Mme BONGARD...Maria DEGUELDRE et notre ami Lucien JOLLY.
Emile VARGA et Jos.SCHELLINGS
Famille ERNOTTE-SOMBERG à la GILEPPE.
Famille JOLLY (Lucien)
Famille JOLLY
Frédéric COUNET
Eglise avec des enfantssur le mur et sur la rue!
Intérieur Eglise
A gauche...la maman de Myriam ABBAD-PERRICK et Rita DORTHU épouse de Maurice THIRY
Soeur et frêre FRISSCHEN
Mariage d'Olga DEGUELDRE
Joseph SAUVENIER,Jules BONSANG et la jolie D.BATHOLOME.
Intérieur Eglise en couleur prise très récemment!

Photos 9

Suite des photos
J'avais envie de commencer par ces deux peintures faites en 1940 malheureusement en noir et blanc d'un peintre nommé WILKIN.(Si quelqu'un le connaît,j'accepte tous les détails)

Fossé PIRON EN 40-45
A.THIERNAGANT
Aimé WILDERIYANS et assis Octave.PENAY

Des Saint-Rémois dans les Ardennes après la guerre.
Les inséparables.Au centre N.NEUFCOUR
Des Saint-Rémois à la cascade de COO(longtemps déjà)
Chez MORDANT...Mr DISCRY.
Coin de la ferme de LEVAL .Je ne sais pas qui est sur le char.
Cour Lahaut.je ne connais personne.
De joyeux amateurs de neige devant l'Eglise
Selon mes sources,de gauche à droite: Léona ERNOTTE...Laure BONSANG...J.M HARDY...Jules BONSANG et Charles BANNEUX...(les deux autres????)
On reconnaît E.PLUSQUIN et A.GILLISSEN...Je n'ose me prononcer sur l'identité de la femme ...
Un enterrement venant de la SUPEXHE. (Il y a eu aussi beaucoup de jours tristes)
Par contre ...beaucoup de joie après la guerre.En excursion dans les ardennes!
Excursion à l'Expo 58 à BRUXELLES. J'y suis allé avec la classe de 6ème primaire.
Toujours à l'expo 58...un autre groupe ou une partie de l'autre.
Famille MINGELS.Il se peut que ce soit les grands parents de Françis ERNOTTE.
Famille MORDANT (Année ignorée)
Famille NEUFCOUR 1910
Famille PLUSQUIN (Année ignorée)
Famille GOUGNARD et LEONARD au Fossé PIRON.
D'autres personnes au Fossé PIRON (Année ignorée)
Encore le Fossé PIRON...tentez de reconnaître!
Paul BOLLAND en 1947
Marcel FRANCOIS,un homme que j'ai toujours connu en tant que BOURGMESTRE de SAINT-REMY.Un personnage unique...qui faisait de la politique pour le bien de toute sa population,il a fait un tas de choses pour sa commune aidé par son conseil et ses échevins sans esprit de lucre.Un homme admirable dans tous les sens du terme!

Photos 10

Suite et pas fin....
Fanfare au repos...
Fancy fair entre 1940 et 1944
Les reconnaissez vous?
Un souper de pensionnés... (Année ignorée)
Une bande de joyeux drilles du côté de LEVAL
Souper de pensionnés où je reconnais avec plaisir mes grands parents maternels auprès de Maria DEGUELDRE
Trois SAINT-REMOIS..M.LIEGEOIS ...Victor bien sûr et Norbert.
E.LEONARD et A.FORTEMPS (c'est écrit...)
Julia GAILLARD se recueuillant auprès d'un proche...
A nouveau Le Vieux Mayeur comme on avait appellé la buvette du R.F.C.
Toujours lui,le même jour ou il est décoré.J'ignore pourquoi. On reconnaît drrière lui son fils Dieudonné.
Souper des pensionnés (Année ignorée)on reconnaît M.LUCAS et sa Maman la tante de mon papa
Les reconnaissez vous??
Genre de "passeport" qu'il fallait pour aller travailler.
Classe de Mr HENRI (Année ignorée)
Juillet 46.Victor a enfourché son vélo pour se rendre à Bastogne
Le même jour,juché sur les décombres d'un avion!
G.DHEUR ...P.GRANDJEAN et Joséphine DESSART près de la ferme SIMON au VOUE
Zoé et A.FORTEMPS avec le facteur de l'époque
A LEVAL....Mimi...Marie-Jeanne et Camille
Lisa GARSOU et son époux avec MARY
SAINT-REMY et les aléas de la vie...on voit ici Marcel.LIEGEOIS.
Je ne les connais pas..mais aurait elle deux soupirants?Qui sait?
Fête à SAINT-REMY en 1950
Photo de groupe avec le Bourgmestre,le Garde - Champêtre ROSENHOLTZ et me semble il Maria LECANE et son compagnon Christophe.
Deux couples d'amoureux assis sur quelle "bayes"?
Travaux d'égouttage devant le café SOMBERG et dans toute la rue.

Photos 11

Suite et pas fin des photos des personnes ayant habité SAINT-REMY.
Famille COUNET presque au complet.
Mr schreurs
Pierre COUNET montant SOUGNE à vélo
Victor un peu plus jeune.
Jeanne DEGUELDRE un peu plus jeune
Jeanne et Victor lors de ma dernière visite.
Communion solennelle de Jeanne
Emma BERTRAND
Léon PENAY et A.MAWET
Bertha KLEYNEN
Adrienne GRANGDJEAN et son époux Gilles DHEUR
Maman d'Arnold GARSOU et Marylise
A. et M. GRANDJEAN
Ballade en Ville??
A.GRANDJEAN
Antoine DEGUELDRE
A.MAWET et Léonardine LEJEUNE à LEVAL
J.SCHELLINGS et sa fille Mariette
Jean JOLLY
Josette épouse de Gilbert DEGEULDRE et Jeanine GORISSEN...deux jolies SAINT-REMOISE trop tôt disparues!
Je crois que L.JOLET draguait tout ce qu''il pouvait...(Je plaisante...)
Pierre WANS infatiguable danseur,ici avec Berthe,la femme d'Antoine GILISSEN
Il n'y avait pas que Pierre WANS?n'est-ce pas Mr PLUSQUIN?
Fancy-fair sur le terrain de tennis de chez KOKAIKO
Marie FRISSCHEN future épouse d'Emile TROISFONTAINES (dit"Bidel")maman de Jojo TROISFONTAINES
Nicolas SCHOMBROODT et Maria
Josée RIKIR de LEVAL

Photos 12

nouveau texte
Ca continue...
Trois photos de bal de carnaval en 1950
Famille FRISSCHEN
Jean DEGUELDRE
René DEGUELDRE
Deux jolies Dames que je ne connais pas...et vous?
Je suis un peu perdu...aidez moi svp!
Martine ...servante du Curé GRENSON
Pierre COUNET
Goupe de Saint-Remois en excursion au Lion de WATERLOO
Un bonjour de LEVAL
Joseph SAUVENIER avec BONSANG L et J.
Coureurs de passage à la Chapelle St-Roch
Jeanine GORISSEN et J.KLEYNEN
Jacques FRISSCHEN
En bas à droite,Jeannette HORREMBACH,les autres je n'ai rien de précis!
Je ne connais pas
Je ne connais pas...mais surement un précurseur de Justine HENIN
Ici à droite,lors d'une procession,Madame FRANCOIS mon institutrice gardienne préférée bien entendu!
Cycliste que je ne connais ou ne reconnais pas!
Mia plusquin et l'éternel L.JOLET.
Groupe de Saint-Rémois en excursion...mais où?
Antoine et sa trompette
Chez D.NEUFCOUR à la Heyoulle
Je ne connais pas du tout...une autre époque!
Ici vous les reconnaissez!!!
Reprenez moi si je me trompe,mais voici Mariette CAPS et son fils Georges ansi que la famille GAILLRD
Il doit s'agir de Jean LECANE

Photos 13

Aucune raison que celà s'arrête...
Ne sont-ils pas charmants? Monique JOLLY et Marcel GORISSEN .
Entrée de la Villa des Roses.Ici Joseph SAUVENIER
Ici un ceuilleur intrépide en sabots
Mariette DEWANDRE
Alexandrine DORVAL
Juillet 1942
Foire à LIEGE.Tir réussi.
A la Supexhe ...sans plus de précision.
A.GILISSEN lors d'une fête.
A.GILISSEN beaucoup plus jeune
Auguste DELREZ
Coin Cité WOUTERS.Je ne reconnais que J.SAUVENIER
De gauche à droite: Anna,puis Elise (16ans) et Pascaline LEONARD(18ans)
Des SAINT-REMOIS à la côte.
Jeanne SOMBERG
Lisa PLUSQUIN avec sa maman
Mariette CAPS et son fils GEORGES
Lambertine CLOSSON
Petit inconnu...
Lisa LARBUISSON épouse de N.JOLLY
Maman de Henri FRISSCHEN (salle la jeunesse)
Maria DORVAL et Elise LEONARD
Madame SCHELLINGS,belle mère de Martine
Madame LEJEUNE
Maison LECLERCQ Basse Bouhouille
Rita NEUFCOUR et M.J.VERVIERS
Rose HINDENDALS
Rita et Berthe LABEYE

Photos 14

Continuation de placement des photos des habitants
Josette DEGUELDRE en face de la coop.
Une certainement grand-mère...mais inconnue
Une autre jolie grand-mère avec un beau poupon. Eh bien...j'ai appris que cette grand -mère est la marraine de Pierrot LALLEMAND martchand d'lècé et c'est lui-même dans les bras de Mamy!
Pierre COUNET au fort de Barchon classe 1934
Nicolas ERNOTTE enfant.
Les plaisirs de la neige au Fossé Piron
Victor COUNET en 1942
Nic.SAROLEA et son épouse Marie CARABIN.
Mathilde JOLET.
Mélie PAGGEN
J'y vois un air de famille ...mais je ne suis pas sûr!
Trois jolies fillettes...connais pas
SPITS Henri
Tir réussi aussi pour Victor à la foire de LIEGE.(Sous la surveillance de Jeanne)
Tous les trois sont mignons,la maman et les bambins
Pierre GRANDJEAN
Père de J.LECLERCQ
Sur cette photo il y a Mr CRUTZEN père...CRUTZEN Marcel et Julia GAILLARD.
Je ne vois pas qui c'est ...ni où celà se trouve!
Route de Housse:Mariette JOLLY et Denise BARTHOLOME
Jeune femme assise sur le parasol ou parapluie à WIHOUX
Deux jolies dames en panne ou qui font du stop à leur manière...
Jeanne LECLERCQ épouse H.NOTTET
Jolie jeune inconnue.
Paul BOLLAND en 1940
A.GRANDJEAN
Jacques OURY
Jenny CRUTZEN

Photos 15

Les parents de Jeanne ....Maria et Constantin dit"Tintin"sa fille Lisette et je ne connais pas la dame qui est avec eux.
François MALCHAIR devant la coopérative

J.BOURDOUXHE...J.MORDANTet Pipo le chien
Jeanne DEGUELDRE plus jeune et en couleur
Saint-remy. Cour Lahaut .
Pascal DELFOSSE à la Heyoulle.
Marcel CRUTZEN et sa maman
Maurice FRANCOIS devant le magasin de son frêre
On s'amuse comme on peut.
Jeanne FRISSCHEN soeur de Marie.
Pierre WANS dans ses petites follies passagères...
Je ne reconnais pas.
En montant vers la Supexhe...D.BATHOLOME et ??
Marie LECANE
Je ne reconnais pas...et vous???
Groupe de SAINT-REMOIS en excursion au Lion de WATERLOO
Denise BARTHOLOME et ses parents je suppose!
Je ne connais pas du tout.
Ils ont l'air joyeux,mais je ne vois pas qui c'est!
Et on s'amuse toujours comme on peut!
Ici ...il pourrait s'agir d'Emile au lieu d'Erasme PLUQUIN .Je demande confirmation.
Je ne connais pas...
J.SCHELLINGS et sa fille Mariette
Jean JOLLY
Jean JOLLY de nouveau.
C'est très loin d'être fini...

Photos 16

Photo prise dans la cour GILLON
E.LEONARD,son époux et sa maman.
Denise BATHOLOME
Jean JOLLY enfant.
Famille FRISSCHEN
Hubert Mercenier
Maison MORDANT LE 25-08-1918
Jacques FRISSCHEN au pied des ruines de la Heyoulle
Winants MERCENIER
Groupe de Saint-Rémois en excursion...mais où?
Le choeur de l'Eglise.
Ici vous les reconnaissez!
Arnold GARSOU et Clémentine DEMONCEAU.
Famille COUNET...
Maison GRAEVEN
En montant le village presque face à la coop.
Fils de J.DORVAL
Croix enchassée dans un mur du vieux cimetière
La chapelle et la place de l'Eglise qui elle est au fond.Photo prise peu après des élections comme le démontrent les lambeaux d'affiches et le n°1 collé sur le poteau à l'extrème gauche .
Nonantième Anniversaire de "La ligne droite" ici à la Supexhe!
Assemblée au Centre ou Foyer Culturel présidée par Jules LECANE..
A Saint-Remy,célébration face au monument du 25 ème anniversaire de l'Ecole Moyenne de Blegny
De gauche à droite:Guy VERCHEVAL.Jules LECANE,ancien Mayeur de SAINT-REMY,Miryam ABAD-PERRICK, Echevine à BLEGNY et Noël JOLLY (dit Pipitch)ancien Echevin de SAINT-REMY.
A.LUCAS
Festivités dans la guinguette.On reconnaît aisément notre ami Joseph THOMANNE.
JE SUIS DESOLE MAIS CE N'EST PAS ENCORE FINI!!!LOIN S'EN FAUT!!!!

Photos 17

Toujours et encore...
Antoinette OURY
Jeanne MINGELS et son époux.
Barbe DEGUELDRE épouse de A.OURY
Quatre jeunes de la Supexhe ...à droite il me semble que celà pourrait bien être A.GARSOU????
Cinq personnes dans le bas du village,j'ai du mal à les reconnaître.
Berthe LABEYE en 1905
Epoux ANDRE-ERNOTTE
Fancy-Fair pendant la guerre dans la prairie Mercenier
J.SOMBERG et Marie-Jeanne en 1915
Jeanne LOLLY
Joseph COUNET et Henry LOLLY
Pierre LECHANTEUR
Marie Jeanne COUNET-Rhina LIEGEOIS-
Mariette SCHELLINGS-Betsy LECLERCQ
Rita LABEYE 1905
L.ERNOTTE mais laquelle???
De droite à gauche ...Monsieur GOUVARS qui reste pour moi comme dans la chanson de Bourvil.."Monsieur l'Instituteur,je ne vous oublierais jamais!!!!".Un homme d'exception à tous points de vue.Au centre le papa de Mme GOUVARS puis le fils Bernard...ensuite Noêlle puis Xavier et enfin Mme GOUVARS qui a accepté de suite de me prèter cette photo!Je reparlerai plus longuement de cet enseignant extraordinaire!
Je ne connais ou reconnais aucune de ces personnes devant la ferme PAGGEN pas encore détruite.
Enterrement d'A.LUCAS.A la droite du corbillard,on reconnâit très bien Jules LECANE,Joseph THOMANNE et Paul BOLLAND
Quelques membres de la troupe dialectale :On reconnaît aisément Guy VERCHEVAL José THEUNENS?mon frêre PAUL (décédé un 19 octobre)...Léon WILLEM(homme à tout faire pas assez remercié à mon sens!,Pierre HABETS,Albert SMETS ...Marie Claire(J'ai oublié son nom de famille,qu'elle me pardonne si elle regarde un jour)Noélie TROISFONTAINES?moi fait le sot...et enfin Jeanne FAFRA -JOLET sans qui,je crois la troupe n'aurait pas eu la renommée qu'elle a obtenu.
Lors de la fête locale...un groupe déguisé en stroumpf et quelques joyeux et joyeuses drilles (je ne sais si ca se dit,mais peu importe.On reconnaît à l'arrière plan avec sa casquette et tête baissée,Leon PENAY père.Albert SMETS et son tambourin.Une amie de Josette PENAY une demoiselle STRAET de BARCHON,Une fille PENAY que je crois être Josette,les deux messieurs à l'arrière,je suis désolé,mais je ne les reconnais pas.Il y a Angèle PENAY fille de Léon PENAY Junior trop tôt disparu!
A l'avant plan:José SMETS,Noélie TROISFONTAINES ,Tilly FAFRA et moi qui fait le grand stroupf.

Photos 18

On ne se lasse pas....
Yvonne GRAEVEN et son époux dont j'ignore le nom
Yvonne GRAEVEN et une fille DEGUELDRE...Les enfants,je ne sais pas... peut être une fille OURY en 1943
Yvonne GRAEVEN et tout son charme.
Cour LAHAUT: Les époux DEGUELDRE et leur douze enfants.
Francois DASSE le mari d'Hélène,Anna et sa fille Hélène.Je ne sais pas qui est le petit garcon...que de fois ai-je franchi cette porte??? Au vu des chaises dans l'entrée,il devait y avoir une procession ce jour là!
Une photo de la famille de Raymond derrière le magasin!
Photo des filles DEGUELDRE avec leur maman Anna
Trois soeur dans le vent à l'arrière du magasin.
Raymond dans les bras de sa maman Anna et sa grand maman derrière.
Hélène avec une de ses soeurs derrière la maison.
Francois DASSE et sa femme Hélène DEGUELDRE,à l'arrière de la maison.Francois a été très longtemps horticulteur à SAINT-REMY,son terrain allait de derrière la maison à la rue Cité Wouters actuelle.Hélène servait dans l'épicerie avec sa Maman Anna.Ils sont partis à BLEGNY ensuite!
J'imagine Raymond dans les bras d'une de ses tantes
Celà doit être Nanette et Hélène devant chez FAFRA.
Une partie de la "Mafia" DEGUELDRE... Fête à Saint-Remy en 1935.
A La Supexhe juste après la guerre.
En tout cas on paraît heureux!
Famille GROSJEAN à la Supexhe en 1941
Famille GROSJEAN à la Supexhe..tout le monde assis devant la maison juste avant le vicinal!
Et on papote..on papote tout en posant évidemment!

Photos 19

Encore pas mal de Saint-Rémois
Celle-ci,j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux.Jeanny et moi il y a plus de soixante ans. (C'était promis)Photo prise dans la cité Wouters de derrière.
Jeanny à l'heure actuelle...toujours aussi jolie!

Une voiture qui a loupé la "LigneDroite" en plein chez Victor.
Pas de blèssé...à 03h du matin!Tout le monde saute du lit!


Les gais démollisseurs de la ferme Paggen.Henri LOLLY et Marcel LIEGEOIS entre autres Emile LHOR et son fils,je crois!


La journée de plantation:On reconnaît Alain LEPOINT,ancien Echevin de la commune de Blegny.Antoine CLOES et Tony ABAD-PERRICK.
Les Gilles lors d'une fête à Saint-Remy.
Que chacun et chacune se reconnaisse...vous conviendrez que je ne puis nommer tout le monde.Pour ma part je me trouve entre Paul BOLLAND et le porte drapeau!Mais que de visages connus....Et à l'arrière plan...la guinguette!

Catherine JOLLY et Maguy IDON
Mariage de Frans VOSSEN et Maguy IDON à SAINT-REMY le 04/10/1947
Les jeunes mariés dans les champs à SAINT-REMY.
Le jeune couple dans le Bois le Duc...
Mais que font ils donc?
Toujours dans le Bois le Duc... ah ces jeunes...aucune patience!(Je plaisante)
De droite à gauche...la maman de Jeanine HOUBEN,suis la très jolie Jeanine HOUBEN puis IDON Maguy et enfin Catherine JOLLY
Les mêmes dans le désordre
Encore et encore les inséparables
Accident devant la librairie PAGGEN et chez SCHELLINGS
On change en un peu plus de soixante ans...pfff

Photos 20

Quand il n'y en a plus il y en a encore...
Catherine JOLLY
Encore les inséparables....
Marguerite VERVIERS
Marguerite VERVIERS
Léon BERLIER
Marie Jeanne VERVIERS,son épouse!
Melle IDONS et une soeur de Victor
Mon grand père Lambert GORISSEN (en haut de forme) qui fait le V de victoire...on est le 18/0801947...en compagnie de personnes que je ne connais pas
Miryam ABAD-PERRICK (dans sa jeunesse)lors d'une manifestation auprès des pensionnés.Je ne sais qui est près d'elle...Je pense que c'est une Dame de SAIVE,qui je pense être Madame CERFONTAINE.
Qui ne reconnaîtrait notre coiffeur d'antan? Ici il mange son casse croûte..mais bon...on peut pas tout faire en même temps,hein Joseph?

Une ancêtre....St-REMY haut!
Melle IDON et une soeur de Victor.
Les époux JOLLY François -VERVIERS Marguerite
Noël DOZIN et Yvonne

Photos 21

Encore et encore...
On fête Arthur FASTRE en 1947 à la maison du peuple.
Salle comble à la maison du peuple en 1946...surement lors de la St-NICOLAS.A droite on voit un accordéoniste...plus tard ce sera un piano sur lequel jouera très souvent Monsieur SAROLEA.
Aux Buses...Mariette Lemaire
Catherine JOLLY
M.IDON...F.VOSSEN...Marguerite VERVIERS...Catherine JOLLY
Tir réussi pour VOSSEN Frans...à gauche..M.IDON à droite J0.VERVIERS et son époux...
Catherine JOLLY Maguy IDON et Margeurite VERVIERS
Marguerite IDON
Jeanne VERVIERS
Marguerite IDON sur le mouton
Maison coin Cour Gillon (BARTHOLOME)
Carrefour de la rue Bouhouille.Dans le fond à gauche on voit chez OURY,la quincaillerie
Photo prise Cour Gillon
C.JOLLY etM.IDON en face des vieillles maisons à LEVAL BAS
Même maison à LEVAL bas
Antoinette OURY et sa soeur.
Aimée PAGGEN et Jeannine GORISSEN
Jenny FRAFRA et Maria MOÏSSE
Décidément ...quand ce n'est pas dans le bois,c'est dans le foin avec le soleil pour témoin et avec quatre jolies jeunes femmes en plus ...un beau tempérement...
Joseph COUNET et Henry LOLLY
Le papa et la maman de Victor COUNET
Les époux CRUTZEN parents de Guillaume.
Antoine OURY père de Jacques
L.ERNOTTE
Mariette GODDET

Photos 22

Encore d'autres photos...
Pierre LECHANTEUR
Toutes les occasions sont bonnes.L'animation était là.
Mariage de Jos.FORTEMPS et de Melle RANDAXHE
Victor près d'un indicateur (Très important?)
Samedi 31 mars 1980.Franz PACCECK
Magguy IDON parmis les pigeons Place St-Lambert à LIEGE
Françoise,fille de Léon et Marie Jeanne BERLIER
Margueritte IDON dans le petit avion place St-Lambert à LIEGE.
Catherine JOLLY avant la traite.
C.JOLLY et C.HARDY dans l'egoignure de la porte.Cette maison,qui était près du presbytère n'existe plus!
Famille Pierre GAILLARD (Moulin GAILLARD aux Buses à Leval)
Mouvement de jeunesse à Saint-Remy
Jeanne et Claire GAILLARD....Claire est la maman de José GAILLARD habitant près de l'ancien moulin.
Cinquante ans de mariage!!!!Fifine PREGARDIEN et Ernest LEMAIRE...Les parents de Mariette LEMAIRE
Paul PAGGEN
Quarante ans de mariage:Mariette LEMAIRE et Alfred THEUNENS.(Parents de José)
Cascade du moulin.José PAGGEN et Françis GAILLARD.
On reconnaît...Jeanne ABBAD PERRICK et Catherine LEONARD.
José PAGGEN

Photos 23

D'AUTRES PHOTOS ENCORE ...
Désolé pour la qualité....Famille PAGGEN et VINCENT.On reconnaît Paul VINCENT avec le chien.

Marie-Josée RIKIR en terrassier
M-J RIKIR et son âne
Je pense reconnaître Marie FRISSCHEN mais pas la vieille dame..
M-J. RIKIR devant la maison VOLVERT.A cette époque les deux familles occupaient cette maison
La famille TROISFONTAINES (en partie) devant cette maison VOLVERT.
Cinquante ans de mariage.Famille TROISFONTAINES réunie...on reconnaît le petit Jojo assis devant son papa...et tous les autres.
A gauche notre boulangère de l'époque Mme SCHELLINGS maman de Henri etde Laurent...à droite Mme TROISFONTAINES et au milieu je ne reconnais pas..
Réunion de pensionnés sans doute au Centre Culturel de Saint-Remy
Procession sur le haut de SAINT-REMY.Dans le fond on aperçoit la cité Wouters de derrière,on ne distingue pas de cet endroit la cité sur la grand route.Avec sa robe à fleur,il s'agit de Jenny FAFRA.
Gérard TROISFONTAINES alors qu'il faisait toujours ses livraisons de charbon avec une charette tirée par son cheval.Pas de camion encore!
Devant chez FORTEMPS...et devant la Cour Lahaut devant la "Jeunesse" on voit avec son chapeau entre les deux enfants ERNOTTE Jacques.

Photos 24

Voyons la suite
Moi petit enfant...
Mon grand-père GORISSEN Lambert et moi...
Mon père et le chien Sadi que mes frêres n'ont pas connu.
En vrac...la jeunesse de la Supexhe..à vous de les reconnaître!(Ou vous reconnaître


Famille Paggen et HABETS (A l'avant plan à droite,Herman dit Kèkè)
Joseph PAGGEN plus son épouse et Jean PAGGEN plus son épouse.
Monsieur VINCENT et son épouse
Famille HABETS
Je ne reconnais qu'une fille,je crois Julienne VINCENT!
Epoux Paul VINCENT et Marie PAGGEN
A gauche: Paul PAGGEN et à droite Albert PAGGEN et sonn épouse
Grands parents PAGGEN
Henri et Flore
Pierre HABETS et Jeannine PAGGEN
nouveau texte
Aimée et son époux
Amélie.
Leon et son épouse.
Jean et Claire GAILLARD
Joseph PAGGEN et Josephine DUYSENS.Ce sont les beaux parents de Pierrot LALLEMAND et ceux aussi qui louaient des vélos

Photos 25

Vous en voulez encore? Et bien en voilà!!!
Chez PIRENNE...On reconnaîtà droite en dessous Gilles PIRENNE puis au dessus Pierrot LALLEMAND ...à l'autre côté,Lambert LUCAS,Paul PIRENNE et la maman presqu'au milieu de la smala.
Famille PAGGEN et VINCENT.
Réunion de famille à l'occasion d'une Noce d'Or ...je vous laisse deviner qui se trouve sur la photo..
Grande réunion de famille PAGGEN et VINCENT.Je reconnais le large sourire de Marie PAGGEN à droite au deuxième rang.Il y a aussi Annie et Paul et tous les autres...
Procession avec Monsieur HENRI ...On voit Pierrot LALLEMAND qui porte une bannière (deuxième position)
Leontine DELFOSSE 5Maman de Pierrot LALLEMAND ayant de s'amuser beaucoup en compagnie de Madame CARABIN épouse d'Octave.
Noce d'Or de Joseph et Marie CHAINEUX.On reconnaît Léon BRENNENRAEDTS epoux de Léa CHAINEUX et leur enfants .On reconnaît aussi à gauche:Henri BOLLAND papa de Paul,Lambert LUCAS avec qui j'ai eu l'honneur de jouer en équipe première et le "Rossè LALLEMAND,papa de Pierrot.Dans le fond je cropis reconnaître André BIEMAR mais sans certitude.
Jour de confirmation:A l'extrême droite,Monsieur FORTEMPS?à l'extrême gauche,son épouse.Dans les jeunes gens,je crois et n'en suis pas sûr reconnaître Pierrot LALLEMAND,il se trouve juste derrière l'oreille gauche du Curé HILDENBRANDS.Je crois voir aussi Marcel PENAY,Lambert LUCAS, et Berthe BLANJEAN épouse de BAUDOUIN Jean.Et enfin les frêres ERNST Lucien et Pierrot.je n'en reconbnaît pas d'autres,désolé...
Léontine LALLEMAND DELFOSSE et son cheval Max
Léontine cette fois avec Pierrot dans ses bras et Jeannot DANTHINNE à côté(femme de DONNAY Jacques)

Photos 26

Encore et toujours...
Les resquilleurs existaient déjà! Fernand DELFOSSE et Pierrot LALLEMAND
Pierrot pris sur le fait....il a vécu de meilleurs moments que moi ...
Rita DELFOSSE avec Pierrot dans les bras
Léontine DELFOSSE et son époux Monsieur LALLEMAND ....Rhhhooooooo
Léontine DELFOSSE et Henri BOLLAND dans un fou rire...
Léontine dans les Alpes Saint-Rémoise....
Pierrot LALLEMAND prêt pour recevoir les libérateurs.
Léontine parmis ses fleurs...
Vacances en Autriche avec Madame BOLLAND,on reconnaît aussi Noldy à gauche le facteur de Barchon,près de Léontine se trouve aussi l'ancienne Directrice de l'Ecole Libre,
elle circulait si mes souvenirs sont bons en Vespa.A l'arrière plan on reconnaît Simone LUCAS près de la belle-maman de Joseph BRUYERE.
Vacances de Léontine DELFOSSE en compagnie de Madame BOLLAND
En 1987,en Autriche avec de gauche à droite: Marie BAUDOUIN,Mariette LUCAS,Simone LUCAS,Mme BOLLAND,Léontine et Rita DELFOSSE et Madame GREGOIRE
Trois photos de la famille OURY.J'ignore malheureusement les prénoms de ces enfants et jeunes filles et de surcroît,je ne connais pas la date.
Ma famille au grand complet lors du mariage de l'un de nous,soit Paul.De gauche à droite...Manu,Lambert,Maman,Paul,moi et enfin Papa.

Photos 27

Vous en verrez de plus en plus...
Famille PAGGEN, VINCENT et HABETS
Je ne les connais pas très bien et je m'abtiens de les nommer de peur de me tromper
Paul PAGGEN
Annie PAGGEN
Julinne VINCENT
Popol VINCENT
Joseph VINCENT
Leur soeur dont j'ignore le prénom.
nouveau texte
Je ne reconnais pas trop non plus,à part Marie Louise peut être
Idem pour ces trois photos.
Lisette
Jean-Paul
José Gaillard
Aimée
Marie PAGGEN
J'avais les photos en noir et blanc de toutes ces personnes étant enfant...mais hélas le format ne m'a pas permis de publier ces photos ...je le regrette ...
Maison actuelle de Pierrot et Marie,c'était une ancienne armurerie tenue par Hubert etPierre DELFOSSE.A l'extre droite il y a Fernand DELFOSSE et Pierre enfant.
Petit cadeau pour Pierrot et Marie. Noël 1977,Léontine DELFOSSE et Joséphine DUYSENS.
Marguerite DELFOSSE avec Léontine et son frêre Pierre en 1918.

Photos 28

Pages 28
Léontine DELFOSSE et son frêre Pierre...(Année ignorée)
Fernand DELFOSSE très fier de son prix avec ses pigeons.
Maison DELFOSSE à La HEYOULLE avant transformations

Hubert DELFOSSE et deux de ses petits enfants
Pierrot LALLEMAND à 11 mois
Un petit veau avec Pierrot (deux petits)Je plaisante!
Marguerite DELFOSSE.
Pierrot étant petit...
Léontine DELFOSSE et son mari Jean LALLEMAND (Li rossaî)
Monsieur HENRI,gran-père de Pierrot,Hubert et Fernand DELFOSSE et Jeanjoux (Hubert HAUTBLEU.
Pierrot LALLEMAND et son papa Jean
Maison LALLEMAND à la Heyoulle
Des Saint-Rémoises à la côte.
Panècou plage en 1939.
Maison LALLEMAND du temps ou l'on faisait encore son jardin.
Madame MORON et Marguerite DELFOSSE pratiquement devant l'ancienne école des garcons!
Marguerite DELFOSSE epouse DENEUMOULIN (Marraine de Pierrot)
Les cinquante ans de mariage de Hubert et Jeanne SIMONON ...parents d'André et de Nelly.

Photos 29

Photos 29
Les joyeux drilles de la Supexhe...on reconnaît entre autres...Monique Lequet ..Lambert Lucas...Marie Paggen ...Simone COURARD et Sonia GODFRIEDT(orthographe?)et des PIRENNE,aussi des VINCENT...je ne peux les nommer tous.
Alphonse LAMBERT,Marie FLAMENT,Mr BELBOOM et la jeune fille,ben je ne la reconnais pas...
Monique LEQUET future épouse de Jules LECANE,Mayeur de Saint-Remy.
Sonia que l'on voit sur la photo ci-dessus!
Je vais faire tout mon possible (à l'avenir)et pouvoir publier au bon format)il ne sert en rien ni à personne de publier des photos dont on ne reconnaît pas les traits.Bref...j'ai encore beaucoup de pains sur le clavier.
Mon grand père Lambert HEUSY dans ses fleurs et ma grand-mère.Il ont habité des années comme voisins immédiats de Victor et Jeanne.J'allais souvent à la pêche en Hollandeavec lui.
Le mariage de mon cousin Jules LECANE et Rose Marie BERGHIES.
On reconnaît dans le fond notre grand-mère et une de nos cousines BRENU Christiane.

Ici,Jules LECANE remet un bouquet de fleurs à mon épouse lors du Parrainage Laïque de mon fils Didier âgé de 31 ans actuellement.(Ceci est le deuxième Parrainage du genre)
Gilly JOLLY,jeune accordéoniste de grand talent,disparu à la suite d'un "bête" accident (à cause d'un tracteur) il avait 17 ans
Monique JOLLY sa soeur et sa maman Maria à gauche.
La famille au grand complet...je ne saurais pas nommer tout le monde,chacune et chacun se reconnaîtront...mais je met l'accent sur Gilles JOLLY le papa qui était comédien dans la troupe de l'Alliance pendant la guerre et après avec les deux dramatiques réunies.
Famille VERVIERS JOLLY en camping
Famille VERVIERS JOLLY
Réunion de famille...on reconnaît aisément Gilles JOLLY et ses enfants Monique et Gilly

Photos 30

Page 30
Mathieu FLAMAND et Jeanne VERVIER le jour de leur mariage
Les mêmes en train de danser
Article dans la presse
Les proches et les parents.Derrière,les officiels où l'on reconnaît Jacques DIET etClément GODINAS Echevins de la Commune de BLEGNY à l'époque.(C'est le deuxième parrainage laïque de Blegny...le premier est dû à la petite fille portant un gros bouquet de fleurs et sur les genoux de sa grande soeur à l'extrème droite à l'avant de la photo.
Mes grands -prents voisins de Victor et Jeanne à l'époque.

Photos 31

Photos 31
Jean LIEGEOIS...en séducteur!
Maria,femme de Constantin DEGUELDRE et maman de Jeanne,Josette,Tintin,Gilbert ...belle -maman de Victor.(Telle que je l'ai très bien connue)
On reconnaît très bien Marcel et Jean LIEGEOIS ...Moi je n'étais pas né...
Jean LIEGEOIS à gauche et son frêre ainé Marcel à droite...Deux figures de saint-Remy.Je ne sais pas qui est au milieu.
Jean Claude LIEGEOIS et sa maman tous deux juché sur une moto certainement fabriquée en Belgique.J'ai emprunté ce "chemin " des milliers de fois.On y a fait de tout...jouer aux billes,à la "tape"(bouchon)en hiver le transformer en patinoire....La cité comme je l'ai connue "enfant"
Jean LIEGEOIS et Marie-Rose Fafra avec l'enigmatique sourire de Jean!
Jean LIEGEOIS dans le fond de la mine toujours souriant!
Trois "gueules noires" dont Jean LIEGEOIS à droite...je ne sais pas qui sont les autres!
Photo de famille ou je reconnais Constantin DEGUELDRE,son épouse MARIA,leur fille Josette Le grand père de Jean Claude à l'extrème gauche et peut être Jean Claude lui même parmi les deux adolescents!
Jean LIEGEOIS et son fils Jean Claude.
Josette DEGUELDRE femme de Jean LIEGEOIS et leur fils Jean-Claude.

Photos 32

Photos 32
Marie-Josée en 1967 sans plus de précision.
Perdu en pleine cambrousse...
Josette DEGUELDRE à VISE
Probablement le grand-père de Jean Claude LIEGEOIS
Jeanjean BATTICE époux de Marie-Rose FAFRA
Josette DEGUELDRE avec Vlady PEZZETTI du club de Cheratte contre qui j'ai joué en scolaire du temps où je jouais à Wandre-Union.
La buvette du R.F.C. Saint-Remy lors d'un mariage ou d'une autre manifestation.
Jean LIEGEOIS et un enfant que je ne reconnais pas!
Le petit chien de Jean-Claude
Jean LIEGEOIS en plein labeur au fond de la mine. Chapeau bas à ces hommes des galeries qui risquaient leur vie sans même y penser!

Photos 33

Page 33
Lors d'un parrainage laïc ..de ma fille V.
Noël DOZIN et son épouse.
La maison et le garage de Noël DOZIN actuellement.
Waltérine et son mari "Pipitch"de dos!
Gilles DOZIN devant sa maison Cour Lahaut
De nouveau Gilles DOZIN Cour Lahaut...je ne connais pas la dame

Betty VERSCHUREN et son époux et Noël DOZIN avec des enfants que je ne connais pas!
Classe de Monsieur HENRY(que je remettrai plus tard dans la rubrique école)On reconnaît...enfin il y aurait Joseph MAWET... Yvan et Wylliam JOLLY...les frêres THOMANNE...les uatres ne sont pas précisés

La maman de Noël DOZIN (Le Canadien)
Grand Maman de Noël (Le canadien) Cour Lahaut
La maman de Noël (Le Canadien) à droite
Les deux frêres Gilles et Noël DOZIN...Gilles étant le papa du Canadien
Noël DOZIN à LIEGE avec une Canadienne et Jean-Louis TRUS sur la passerelle...on apercoit la "Gran-poste"
Famille DOZIN.

Photos 34

Photos 34
Je sais que j'ai déjà publié cette photo...mais grâce à Madame Rita NEUFCOUR-DELFOSSE (qui m'a prèté ses trésors)...Je sais qui c'est qui est sur cette photo...Il s'agit de Madame BOURSEAU-DELEPONT et Madame HALLEUX
En visite chez Popol(François RENARD à ESNEUX) ici Rita NEUFCOUR- DELFOSSE est en compagnie de Madame Jeanne BOLLAND et des époux PENAY Léon WOLF Elise.(Mes voisins à la ficelle)(T'en fais pas Rita ,tu auras tes POPOL)
Ici,lors du mariage de Camille FRANCOIS (junior)on distingue nettement l'équipe qui a mitonné le festin du mariage...Jeanne Neufcour...Joseph FORTEMPS...Madame GOUGNARD...Marie Louise GOUGNARD...Catherine NEUFCOUR HARDY(Cet évènement à eu lieu près des "Quatres Bras" à RABOZEE.
Madame FORTEMPS et ses élèves...on y voit Catherine HARDY(la maman de Rita NEUFOUR-DELFOSSE)se trouve au quatrième rang à gauche(petite croix à côté)
Julia GAILLARD épouse de Camille FRANCOIS
Quand je disais que Djany était jolie...coucou à toi! Par contre je ne sais qui est la dame.
Souper des pensionnés en 1977.Rita et sa Maman,Louis et Simone MASSART,Léontine et Dominique LALLEMAND et d'autres...
Wylliam JOLLY
Ici les Communiantes...il y a (anges)Anna DEGUELDRE,...Laure BONSANG...,Jenny HONNEUX ...Françoise BERTRAND...Denise MONAMI...et Rita NEUFCOUR.Le Curé HILDEBRAND...
en ce qui concerne les Comuniantes proprement dites,il y a...Aimée PAGGEN...Mariette SCHELLING...Guillemine LAMAILLE...Juliette GAILLARD...Hélène DEGUELDRE...Agnès THEWISSEN...Rosa VERDIN.Chez les garçons..il semblerait qu'ils soient...Jules BONSANG...Fernand BERTRAND...Léon HONAY...Antoine GILLISSEN ?...Prosper BIEMAR et enfin Paul LECLERCQ (en 1937)
Ici...soeur Elisabeth...Aimée PAGGEN...Paula GARSOU...Mariette MOENS...Mariette BERTRAND...Barbe PENAY...Rachel GORISSEN...Angèle CARABIN ...Françoise BOLLAND...Liline THEWISSEN...Lisette LEMPEREUR...Maria BUSINIX...Rita NEUFCOUR...Hélène DEGUELDRE...Guillemine LAMAILLE...Mariette SKIVEE...Marie Louise TOSSENS...Léona ERNOTTE...Mariette MONAMI...Denise MONAMI...
Yetta LAMAILLE...Mariette SCHILLINGS...Mariette MAGNEE...Léona BOLLAND...Juliette GAILLARD et enfin Agnès THEWISSEN.
Noël DELEPONT vieil oncle de Rita NEUFCOUR.

Photos 35

Photos 35
Maison des époux DELFOSSE-NEUFCOUR il y a quelques anées il est vrai...on y voit Léon et Rita ..Désiré et Ctherine..ainsi que Adelin CLOES.
Souper des pensionnés en 1972. avec Jean LALLEMAND...Ketty BOURDOUXHE...Henri BOLLAND...Alfred THEUNENS...René THONON...Lambert BOURDOUXHE... Martin et Emile TROISFONTAINES...Madame SIMONS?...Madame LEMAIRE et Madame BONGARD....quand aux autres ..je ne reconnais pas!
Souvenir de l'année scolaire 0960-61.Ecole Moyenne de l'ETAT.Premier rang de gauche à droite...Christiane GREGOIRE...Valentine KRICFALUSI...Puis l'épouse de Florent SPITS de Blegny et et Betty GILLISSEN...(Fille d'Antoine)
Deuxième rang de gauche à droite toujours...???? puis Josée RIKIR...Nelly LEROY...dont les parents étaient des dévoués hors pairs lors des fêtes locales...et Nelly DELFOSSE (fille de Léon et Rita)
Les époux JOLET - DELFOSSE....avec Jean Marie et Tony...etc...
La Heyoulle...ancienne maison de Rita NEUFCOUR
Ah...nostalgie ,quand tu nous tiens!
Jeannette NEUFCOUR HORENBACH et Martine NEUFCOUR
Jean LIEGEOIS sur sa moto près de l'entrée arrière de sa maison du coin de la Cité de derrière!
Jean LIEGEOIS et Djany jeune et jolie fille ...

Photos 36

Photos 36
Jean LIEGEOIS avec Denis qui a épousé une LIEGEOIS dont je ne me rappelle plus le nom.Elle habitait dans la cité de devant avant de partir à Housse où Denis a travaillé chez KROONEN Franz
Cette paire de botte en pur cuir de chez nous a été confectionnée il y a des dizaines d'années par mon père GORISSEN René et ce pour Victor COUNET.
Aucune asphalte derrière chez Jean et Josette LIEGEOIS. Adolescent,ni la rue qui menait à BLEGNY ni le Bois la Dame n'était asphaltée,et beaucoup d'autres

Jean LIEGEOIS (militaire à ???)
Jean LIGEOIS sur un tank
Joseph HARDY...Jean DELIEGE...Denise DEVOITILLE...Léon DELFOSSE...Rita NEUFCOUR...Anna MASUIR les autres....????
Tony TRUS et sa maman Barbe et un petit frêre sans doute.Il a roulé en professionnel.
Ghislaine,veuve de Joseph CLOES
Jean HARDY...le frêre de la maman de Rita NEUFCOUR.Bref son oncle!
Yetta...Pierette...et Guillemine (Mimine) LAMAILLE
Jean Liegeois et son fils Jean-Claude...je ne reconnais pas la dame!
Jean LIEGEOIS dans sa tenue de "footeux"de Cheratte.
Jean avec des enfants dont son fils et le frêre d'Huguette la femme de Marcel son frêre.
Jean LIEGEOIS en tenue de "houilleur"
Jean-Paul DEMONCEAU et Rina MERCENIER.
Marie-Jeanne VERVIER...Catherine NEUFCOUR-HARDY ... et Rita NEUFCOUR chez LALLEAND
Marie-Jeanne JOLLY
Marie-Jeanne VERVIER
Louisa SIMONIS...grand-mère de Marie-Jeanne GARSOU
Phillipe MEDERY
Laurent GILLON et Jeanne DELFOSSE

Photos 37

Photos 37
Pierre LAMAILLE et Guillemine NEUFCOUR
Guillemine dite Mimine LAMAILLE.
Elisabeth...Yeatta...et Guillemine LAMAILLE
Deux soeurs LAMAILLE
"Petite" réunion de famille à l'occasion du mariage de Nicole,une des jumelles,l'autre étant Ginette.
Trois cousines
Yetta et Guillemine LAMAILLE
Autre "toute petite" réunion de famille.
Pierre LAMILLE et Ginette,sa petite fille!
Albert PIETTE et un ami.
Guillemine ...Léona BERTRAND ...et...????
Albert PIETTE et un ami.
Guillemine (Mimine) bien à l'aise apparemment)

Photos 38

Photos 38
Souvenir de la première Messe de l'Abbé Guillaume CLAESSENS le 1 juillet1946
On voit outre Monsieur l'Abbé,Madame GOUGARD...Catherine NEUFCOUR quand aux autres...???
Rita NEUFCOUR et Marie-Jeanne VERVIER
Rita NEUFCOUR et Pierrot LALLEMAND
Léon et Jean DELFOSSE
Etendard offert par les tantes de Rita..Jeanne et Martine à la Paroisse de Saint-Remy et à St-Michel pour la protection apportée à la famille pendant la guerre 40/45
En face de la boucherie GRAEVEN?rue Gérard Wilket...le premier à droite ...Désiré NEUFCOUR...jean GRAEVEN..Yvonne GRAEVEN...???WILDERIANE...Camille FRANCOIS...
le papa de Mariette LEMAIRE...et d'autres ...
Rita NEUFCOUR (presque découpée,indépendant de ma vlonté)...Mariette SCHELLINGS...Maria et Didine GAILLARD.
Chorale de SAINT-REMY..Je ne peux vous les citer toutes et tous!
Dans la cour de l'Ecole Libre...je suis sûr que beaucoup se reconnaîtront.
Catherine HORENBACH
épouse de Henri DANTHINE?grand-tante de Rita NEUFCOUR
Dans les prairies de la Heyoulle en 1942

Photos 39

PHOTOS 39
Jour de la Communion Sollennelle de Léontine DELFOSSE en 1915.
Pierrot LALLEMAND n'a pas échappé à la règle de l'époque..."So l'plantchî come tôt l'monde"...ici ,quatre jours après sa naissance dans les bras de Léontine et surveillé de près par "Li rossaî LALLEMAND" son papa!
Monsieur et Madame GRANDJEAN...oncle et tante de Marie CHAINEUX.
Jeannette NEUFCOUR HORENBACH et sa fille Jeanne
Jeanne DELFOSSE et Laurent GILLON
Léon et Jean DELFOSSE s'en vont faucher...
La Cour LAHAUT vue de chez DELFOSSE avant que le Crucifix ne soit enlevé.
Lors d'une procession..on voit Désiré NEUFCOUR (une croix le désigne)il y a aussi Jean DEBATTISSE...Albert FRANSSEN qui a épousé Jenny FAFRA...5Dernier "pèletage" de Saint-Remy à ma connaissance!Puis vient ensuiteHenri PAGGEN(la photo est très abimée)...Joseph FORTEMPS....Antoine MAWET et José SIMONIS.

Photos 40

Photos 40
Albert PIETTE dans ses oeuvres...
Les trois soeurs LAMAILLE
Les époux PIETTE LAMAILLE
Les deux jumelles Nicole et Monique
Mimine toujours à l'aise...
Pierrette PIETTE et son époux ... rentrés à Saint-Remy il y a paeu...

Photos 41

Photos 41
Ici vont être placées quelques photos que je remettrai un peu plus tard dans la page les concernant .Je les publie ici pour ne pas les perdre... Il faut savoir que les amateurs de SAINT-REMY affluent et apportent pour quelques uns ou unes d'entres eux leur contributions.
Harmonie et majorettes lors d'une fête à Saint-REMY) (Ligne Droite)
Marguerite DELEPONT mère de Catherine et Jeanne HARDY..épouse de Noël DOZOT à l'âge de 56 ans

Léon DELFOSSE et Sébastien JOLET en 1946.
Cette photo...je ne vous révèlerai pas qui est pris ...devinez ...il était très connu!
Au milieu assis...LéonDELFOSSE...Puis debout Victor COUNET...à l'avant plan à gauche assis..Norbert SPIT et peut -être Marcel LIEGEOIS assis à droite...
Mon papa et ma maman.
Parfois,nous nous réunissions devant la vitrine de chez NEUFCOUR.On voit l'enseigne Taxis.Métier qu'effectuait Gaspard...le papa de Pierrot NEUFCOUR.

Photos 42

Photos 42
Josette LIEGEOIS DEGUELDRE et son fils Jean Claude.

Photos 43

Page 43
Réception des Mamans à l'Administration Communale de Saint-Remy en 1973.Le Bourgmestre étant Jules LECANE.Je laisse le soin à ces dames se se reconnaître!
Même chose...je laisse le soin à chacune et chacun de se reconnaître!

Photos 44

Photos 44
Collette WILLEM place Saint-Lambert en 1958.
Collette et Léon WILLEM
Dany TRUS à gauche..avec d'autres enfants

Baptême de Pillippe WILLEM
Groupe d'enfants dont Dany et Patrick WILLEM et Catherine BOLLAND
Léon et sa deux poils.
Antoine CLOES et Léon WILLEM
Léon et son fils Jean-Paul
Léon et ses collegues de la SILE(enfin je crois)
nouveau texte
Léon dans ses oeuvres...

Photos 45

Photos 45
Pipine et Mariette et au centre...Mary et Betty
Maman et Grand-Maman de Mary et Betty
Grands parents de Mary et de Betty.

Photos 46

Photos 46
Ici,on remarque très bien les vieilles maisons qui se trouvaient en face de la place de l'Eglise.
Monsieur DUQUENNE Juge de Paix à Bois de Breux pour Melle Marie HERMINE
Les terrassiers à La HEYOULLE pendant la guerre 14/18
Charbonnage de La HEYOULLE en 1915.
Pipine et Lucien avec Betty,une de leur nièce!
Adressée à Madame PLUSQUIN-TROISFONTAINES par les réfugiés du camp de NUNSPEET (Salle HENDRICH) en HOLLANDE...via AIX LA CHAPELLE!
J'ignore de qui il s'agit...
IDEM
Ici...on reconnaît Mr MAGNEE et Lucien JOLLY
Marcel FRANCOIS faisant une allocution lors d'une manifestation.
Devant le même batîment.

Photos 47

Photos 47
Myriam PLUSQUIN BRUYERE avec ses grands parents.
Un groupe de pensionnées (plus un ) fêtés à je ne sais quelle occasion.
Je ne connais aucun des deux.Le militaire sera mis avec les soldats de Saint-Remy plus tard!
Mary GEVAERT allant sans doute chercher un lot gagné.
Les deux soeurs appuyées contre la rambarde du pont de la Voie du même nom...
François PLUSQUIN,son épouse et leurs petits enfants
Erasme et Mariette...
Lambert LUCAS tenant la robe de communiante de Mary GEVAERT
Aucune n'a l'air de s'emm....!!!

Lisa et Maurice avec leur deux filles Mary et Betty.
Le tournant "Aux bayes" de la Supexhe...assez ancien il me semble!
A Leval...le chantier "naval" de chez THOMANNE.Ils fabriquaient des barques comme vous en avez une sous les yeux.Je crois qu'on peut dire que les deux Nicolas étaient là.Li Blanc et Nicolas Li Neûr
En mai 1948...en deuil de leur Papa. Betty et Mary GEVAERT....qui s'occupaient de moi quand j'étais en gardienne.

Photos 48

Lisa PLUSQUIN
Communion de Lisette BOURDOUXHE ( la femme de Nicolas THOMANNE quelques années plus tard) (li neur Colas)
Communion de Lisette BOURDOUXHE.
François PLUSQUIN (Taupier de son état)
François TROISFONTAINES.
Mariage de Lisette BOURDOUXHE et de Nicolas THOMANNE (Li neûr)On reconnaît bien Joseph accroupis.
Erasme PLUSQUIN?son épouse Mariette DEWANDRE et leur nièce Betty Gevaert
Nicolas THOMANNE....Betty Gevaert...deux que je ne reconnais pas...mais juste aoprès Betty il pourrait s'agir de Fanny MINICKENNE...Mary GEVAERT et enfin Lisette Bourdouxhe,femme ou fiancée de Nicolas THOMMANNE...
Une bonne partie de la famille ....(côté femmes)
Au centre,Jenny MUNNICKEN(faudra que je lui demande l'orthographe exacte de son nom de famille)Les deux soeurs Mary et Betty sont à droite et à gauche les deux jeunes filles aux extrémités de la photo je ne les reconnais pas!
Préparatifs pour le premier bal... Mary,Betty et leur maman.
Photos 48

Photos 49

Photos 49
Josette BOLLAND...Mimye VANWAEBEECK,la femme d'Antoine LEROY ....La maman de Betty et de Mary ...et Mariette LEMAIRE maman de José THEUNENS.
Malheureusement je ne reconnais pas tout le monde...
Trois générations...
Josette PLUSQUIN
Josette PLUSQUIN ,jeune femme!
Je ne suis pas tout à fait sûr...alors je m'abstiens.
Pauline PIRENNE
Après midi au soleil...avec les chiens!Le petit au milieu est inconnu de moi!
Ici se trouvent Mariette et son époux Erasme PLUSQUIN,devant lui...Mantine dont j'ignore le nom de familleau centre je pense reconnaître la femme de Monsieur FASTRE...puis il y a Pipine,la femme de Lucien PLUSQUIN,derrière elle Phillippe PREGARDIEN et à l'extrême...dites moi si j'ai tort,il me semble Madame MOORE.
Une journée à la côte...celà fait du bien à l'époque.

Photos 50

Photos 50
Après midi en famille...au même endroit!
Ici ...probablement Paul BLOOM
Une partie de la famille PLUSQUIN avec Hubert PLUSQUIN.
Si prumî bal....
Maman et ses deux filles...

Photos 51

Photos 51
Baptème de Miryam...future épouse de Joseph BRUYERE,ancien porteur du Maillot Jaune au Tour et vainqueur de Liège Bastogne Liège.
Ses premiers pas!
La mini-jupe n'existait pas encore ...hélas!
Ici Mary Gevaert,au milieu,jene reconnais pas...et Maguy MAGNEE
Jenny entourée de Mary et de Betty.
Grand-mère et arrière petite fille
Un peu l'air infifférente mais un peu angoissée...
Myriam Voie du Pont ...derrière elle,le pont qui ssurplombe le Bolland
Dans les bras de sa maman!
Grand'mére è p'tite fèye...
En famille...

Photos 52

Photos 52
Lisa PLUSQUIN...Simone TROISFONTAINES,épouse RIKIR....Emma TROISFONTAINES....Mariette FRISSCHEN et Mariette TROISFONTAINES,épouse VOLVERT.

Photos 53

Page 53
Voici un petit diaporama de la famille SIMONON -DETHIER.C-dessous vous verrez une partie de leur vie.Ce diaporama vous propose les évenements du 40,50,60 et 65 ème anniversaire de mariage.
Monsieur et Madame Simonon lors de différentes parties de leur vie.Ils ont très longtemps habité "La heyoulle"
Thérèse SIMONON

Photos 54

Photos 54
Les filles que vous voyez défiler (pour celles que je reconnais)sont de gauche à droite...Monique JOLY ,et à l'extrême droite Nelly SIMONON et son inséparable amie Marie Claire Gueury dont le papa n'est autre que celui qui a gravé les noms des Combattants et Morts pour la défense de notre pays à Saint-Remy,ainsi que sur celui de BLEGNY.
Il faut reconnaître que malheureusement,ce monument(Saint-Remy) a été déplacé et est à l'heure actuelle peu visible alors qu'à l'ancien endroit,il interpellait par sa présence auprès des écoliers.Il représentait le "Devoir de Mémoire" si prisé mais si souvent peu utilisé par les élus!

Ici,j'ignore le nom de beaucoup de ces jolies filles,Mais en bas à gauche(assises) se trouvent M.C GUEURY et Nelly SIMONON et à l'avant dernière position la soeur de Gilly JOLY Monique JOLY
Ici je ne reconnais que Nelly SIMONON et Francine OURY,soeur de Tony,Kikine et Ponette(eh oui,les surnoms d'antan) respectivement troisième te quatrième debouts en partant de la gauche.
Ici André SIMONON sur les bancs d'école!
Ici un diaporama montrant André enfant puis adulte avec sa femme et sa fille,on voit aussi Nelly sur plusieurs photos,la maison aussi...les parents SIMONON avec leur petite fille,le grand père Joseph DETHIER décédé en 1950.On y voit aussi la grand mère Thérèse SIMONON WATT.

Photos 55

Photos 55


Ici lors d'une Commémoration ou remise de médailles...j'ignore pourquoi ce rassemblement mais je suis sûr que Monsieur SIMONON est assis au premier rang à l'extrême gauche! Cette cérémonie a eu lieu à WANDRE.
Monsieur SIMONON a vingt ans avec un ami!
Endroit bucolique s'il en est...peu après le trou des Russes situé à quelques mètres en aval de la maison SIMONON .
Monsieur SIMONON debout deuxième à partir de la gauche lors de son service militaire

Winand SIMONON...La leçon de piano,André et Nelly SIMONON puis André et sa casquette,Cornélie SIMONON et Nelly au xylophone.

Photos 56

Photos 56
Sur ce diapo,vous verrez André et son épouse ...elle seule...puis tous deux avec leurs enfants... vous verrez aussi les multiples talents d'André en tant que joueur de foot,de musicien confirmé et surtout de bon milicien sachant lever le coude!!

Photos 57

Photos 57
Ci-dessus,une affiche des festivités lors de la fête à HOUSSE en 1951.On y reconnaît quelques noms connus et cette affiche a été imprimée parH.PAGGEN de Saint-Remy
Toujours André SIMONON jouant dans son orchestre. (A gauche,en militaire et à droite avec Gilly JOLY ...Je ne connais pas les autres.

Photos 58

Photos 58
Léon BRENNENRAEDTS et Léa CHAINEUX
La maison où ils ont vécu des décennies et où ils ont élevé leur enfants.
Ci-dessus et ci-dessous...plusieurs moments importants de leur vie.

Photos 59

Photos 59
Marie à gauche,la femme de Noël BAUDUOIN et maman de Jean avec Elisabeth PIRCK épouse BRUYER.
Dieudonné PURNELLE. La vie de cet homme est tout un programme et elle raconte celle "d'on foû brav' ome." Ici avec sa femme Marie PAQUES et leur fils ainé (en médaillon)Michel mais que tout le monde appelait Georges.
Voici une partie de la "fameuse"bande de la cité de l'époque:La presque totalité de la famille PENAY (les garçons en tout cas)Marcel, José,Léon et René tous à l'extrême droite...je plaisante! et enfin Mario BODSON debout au dessus de moi et ma "coupe de cheveux au bol".
Coucou Jany
Ici on reconnaît en haut Monique LEQUET , Albert CLOES qui tourne la tête ,Fanny PENAY ,Noëlla la fille de Pipitch puis on dirait mon cousin Marcel GORISSEN puis une fille COURARD...Juste en dessous Betty GORISSEN soeur de Marcel ...plus à gauche une fille HANSENNE et puis à sa gauche il y a Louis GORISSEN et sa brosse...une fille KERF en haut à gauche et plus bas Léon PENAY puis Raymond DEGUELDRE ? Hubert MERCENIER ...ensuite une fille KRIKFALUSI future épouse de Tony TRUS et enfin la fille d'Antoine et Mimie.Les autres sont méconnaissanables sur la photo!
Dieudonné PURNELLE en compagnie d'un ami Marie PAQUES dansant avec une amie.

Photos 60

Photos 60
Une partie de la famille Purnelle,on voit Dieudonné à l'arrière plan.
Marie PAQUES
Georges ou Michel PURNELLE....pour moi c'était Georges .
Jean PURNELLE..grand amateur d'oiseaux comme on le voit!
Néné diminutif de Dieudonné
Ici Jean et son épouse fêtant un événement important.
La nouvelle maison à HOUSSE une des premières à l'époque dans cette résidence.La porte était toujours ouverte avec plaisir aux visiteurs
Néné
Georges ou Michel
Nicolas effectuant ses "trois jours" au Petit Chateau.A l'extrème gauche deuxième rang.
Donné ici à droite avec deux amis . Nicolas et son épouse et probablement sa belle maman au fond

Photos 61

Photos 61

Photos 62

Page 62

Page 63

Page 63

Page 70

Page 70
Guillaume GORISSEN le papa de Marcel ,de tous mes cousins et cousines ..est aussi l'oncle de mon papa René GORISSEN.
Guillaume était aussi le frère de mon grand-père Lambert Gorissen.
(Mon parrain également)Je sais aussi que le parrain de Marcel n'était autre que le Mayeur Marcel FRANCOIS.
Sur le monument de Saint-Remy dédié aux morts des deux grandes guerres ...il y a le nom GORISSEN.J'en suis très fier.Contrairement à certaines autres familles dont les parents immédiats ont été des traîtres à la Patrie et condammés pour COLLABORATION avec l'ENNEMI .
Sur le monument du fort de Barchon il y a parmi nombre d'autres héros le nom de Jean SAUVENIER qui n'est autre que le frère de la maman de mes cousins et cousines.
Guillaume est mort d'une cruelle maladie alors que Marcel était encore très jeune!Personnellement et malheureusement, je n'en garde qu'un vague souvenir.

Page Suivante

Page Gorissen Marcel
Ici à gauche, la maman de Marcel , sa soeur Jeanine épouse de Piters Lambert le papa de Jean-Marc actuel Président de la Société "La ligne droite"
Les Blegnitois habitués du "Vi Blègné" ne doivent leur confort et le plaisir d'avoir ce café sympatique qu'à Lambert qui de ses mains et souvent seul en a fait ce qu'il est maintenant et ce pour sa fille Monique trop tôt décédée.
Il faut se rendre compte que sans lui,ce café n'existerait pas et combien d'habitués seraient obligés d'aller boire "leur verre" autre part.Grand merci donc à Lambert.

CENTENAIRE

Année très SPECIALE :1987 L'Année du CENTENAIRE
Chaque Anniversaire a son importance.(Que ce soit ici à la "Ligne droite " ou bien à "La Jeunesse"Un CENTIEME est très important et un 125 ème encore plus dans la vie de tous les villageois de SAINT-REMY. Ceci bien sûr pour les sympathisants de chaque Socièté du village.A son tour la "LIGNE DROITE" va bientôt fêter son 125 ème Anniversaire et je voudrais associer ce site en publiant quelques photos et souvenirs du 100 ème.
125 est un beau chiffre...mais il ne faut pas oublier les membres fondateurs...je n'ai aucun document exact les concernants,juste quelques cartes de membres d'une époque pas si lointaine...
La salle après une année "chahutée...(dans le bon sens du terme)Les festivités ont commencé au mois de Janvier 1987 pour se terminer par le réveillon du Centenaire,en passant par moult organisations!
Inauguration officielle de l'exposition de photos et autres travaux d'artistes de chez nous... Ouverte jusqu'à 21 heureset le 18 janvier 1987 de 10h30 à 13h.
Remise d'un "Diplôme" au Borgmestre de l'époque..Jean BASTIN.
Promenade en fanfare à travers le village.Devant la grosse caisse,on reconnaît mon frêre Paul tenant sa petite fille par la main
Une partie du réveillon 1987,la fin du Centenaire!
Assemblée de plusieurs Sociétés au Centre Culturel
Foire animation du Centenaire les 27 et 28 juin 1987.
Un discours apparemment pas très enthousiasmant pour la majorité du public lors du Challen,ge de la Ligne Droite dans l'ancienne buvette de foot du RFC SAINT-REMY.

CENTENAIRE 1

CENTENAIRE 1
L'orchestre de "Gold Rusch"avec le chanteur "Joe Mac Glaufin."
Les cent tours de brouettes! Le 30 mai 1987
Au mois d'Avril,les 13,14,15,16 et 17 avril" I LOVE WALT DISNEY."
Un bal parmi tant d'autres!
Premier Mai 1987 dans le cadre des festivités.
Photo prise lors de l'exposition d'oeuvres d'art.
Les boucles du Bolland le 26 avril 1987
Carnaval des enfants le premier mars 1987.
Tout est dit!
Mathieu Jolly qui n'avait pas son pareil pour découvrir la "bonne affaire "...Ici à la RTBF LIEGE entouré des animateurs.

CENTENAIRE 2

CENTENAIRE 2
Ici ...outres les dernières photos..je vais publier quelques documents de l'époque...

CENTENAIRE 3

CENTENAIRE 3
Jacques HUSTIN et ses musiciens.
Carte de membre signée par Arthur FASTRE

Commentaires

Souvenirs1

Quelques souvenirs,familliaux,personnels et professionnels
Avec ma cousine Suzanne(par alliance) qui travaillait dans le même service que moi.
Sans faire de distinctions qui n'ont aucun sens,voici le Collègue que j'ai le mieux apprécié pendant ma carrière!Joseph BRUWIER.(Il me disait toujours et aux autres aussi"I n'a nou boutchon qui n'si disbout'che"
Devinez!
Le Roi Baudouin en visite au charbonnage du"TRIMBLEU"
Ici pour la même occasion.."La Reine Fabiola"
On voit ici Le Roi Baudouin entouré de mineurs signer le livre d'or du charbonnage .
A cette occasion eurent lieu plusieurs allocutions de différentes personnalités.J'ignore qui parle...mais on reconnait l'ex-directeur avec sa cravate à pois à l'extrémité gauche de la photo.(Le pire c'est que j'ai oublié son nom)
Cette journée a coincidé avec une manifestation d'agriculteurs en colère.Le Roi est allé au devant d'eux et reproches lui ont étés faits par des extrémistes flamands et autres! Cette journée s'est passée en 1980.
Je clos ici ma page "Souvenirs professionnels"...il y en a eu de beaux et de beaucoup moins gais bien sûr.En faisant une moyenne de ma carrière,je pense que je peux dire que je ne regrette RIEN et avoir fait mon boulot du mieux que j'ai pû!
Hobbys...
J'ai toujours eu pendant toute mon enfance ,mon adolescence entre autres animaux,un Chien.Celui que vous voyez ici,je suis allé au dressage trois fois par semaine pendant trois ans.Du fait que c'était une femelle (Tessa du pays des loups)je devais attendre la fin de l'entrainement des autres chiens pour entrainer le mien ou mienne si vous voulez.Tout ca rien que pour ne pas perturber les mâles sur le terrain.Ca s'est déroulé sur le terrain de Jean HANSSENNE rue D'el No à HOUSSE.Je me suis amusé comme un fou...si je vous disais que la seule chose que cette chienne n'a jamais sû faire était de me rapporter un objet que je lui lancais,enfin quand je dis ca..elle le laissait toujours tomber à mes pieds et ne me le présentait jamais comme il se devait.Je partais avec un handicap dans les concours...en l'occurence ici à Nandrin si mes souvenirs sont exacts.Un jour,je venais d'entrer à la Commune de Blegny,lorsque ma fille ainée ayant oublié de refermer la barrière,ma chienne est partie et je ne l'ai jamais revue.Ce fût un de mes gros chagrins que j'ai perçû.Jamais plus je n'ai eu la chance de posséder un autre chien de même valeur.

Page ?coles

Quelques photos de classes des différentes écoles.
Classe de Madame FORTEMPS en 1906.(Peut être reconnaîtrez vous vos parents ou grands parents. (Désolé pour la qualité)
Classe de gardienne avec Madame FRANCOIS.
Classe de Monsieur DUPONT en 1906 ... désolé pour les têtes coupées.
Classe de Monsieur HONNAY (Année ignorée...)
Classe de l'école Communale.Vous vous reconnaissez peut être!!(Sans doute première primaire) Je reviendrai identifier certains d'entre vous!
Classe gardienne (Année ignorée)
Près du bras gauche de madame( Dumont) a cette époque Raoul thonon cousin de jeannine houben.nom de sa maman)
Premier rang de gauche a droite Odette bauduin ,cousine de Jean(sur la chaise cité wauters et charbonage de la heioulle)Thomas demaret( gothale, père décedé en captivite)Nicolas thomane( (leval,ni noir ni blanc )Manou Honet ( fille de l instituteur) Marcel et Jules Lecane ( cité wauters) Jeanine Dozin ( cour lahaut) sur la chaise Jean Bauduin ( cité wauters).
Deuxiemes rang de g. a d. Michel Anssen ( neveu de jeannine anssens) Jeannine levaux ( cité wauters) Jullia hosay ? ( moulin feneur)Jean-Pierre Jolly ( bouhouille décedé très jeune) Rina Granjean (rue gérard wilket) Mery &Betty gévarst (supexe) Jeannine Houben ( leval) Franco is Prégardien (supexe.)

Fête à l'école....Carnaval!

Page ?cole 1

Encore quelques classes d'écoles!
Une classe de l'école libre.(Année ignorée...désolé)
Trois classes de l'école libre à Saint-Remy (Année ignorée...désolé)
Trois autres classes de l'Ecole Libre (Années ignorées toujours...mes excuses)
Une classe communale...on reconnaît Albert CLOES

Page ?cole 2

Encore quelques classes...
Une des dernières classes Communale.(On reconnait Jean le frêre de René FRAFRA)
Je suis désolé...mais je n'ai aucun repère pour cette classe.(Vraiment désolé)
Trois classes de l'Ecole Libre .(Excusez la qualité des photos)
Trois autres photos de l'Ecole Libre.Ici tout en bas le jour de la Confirmation!

Page ?cole 3

Autre page de classes...
Trois classes de 1923 (très simple...c'est écrit)
Communions (Le même jour?je suppose!)tout en haut...une photos des élèves??)
Jour de Procession.Apparamment Cour LAHAUT
Même Procession à un endroit indéfini.

Page ?cole 4

Photos de classes années inconnues
Classe de Monsieur DUPONT.Au troisième rang il y a le frêre de Julia GAILLARD au centre le manteau à boutons!
Classe Monsieur HENRI. On y voit Désiré GRANDJEAN papa de Pierre GRANDJEAN mon ancien prof à BLEGNY récemment décédé. Ainsi que Laurant MINGELS et Joseph PAGGEN le beau père de Pierrot LALLEMAND donc le papa de Marie PAGGEN.(à l'extrême droite au milieu)

Page ?cole 5

Photos école détruite.
Ce qu'il reste de ma classe...six ans de ma vie.Il faut ce qu'il faut... c'est ce qu'on dit!!!

Page ?cole 6

Page école 6
Carnaval 1950.
Carnaval 1950.
Carnaval 1950. En la salle "La ligne droite"
Carnaval 1950.
Ecole primaire des filles en 1951...la fête des mêres aussi dite "La fête des toits" à l'époque.En ce qui me concerne je reconnais beaucoup de jeunes filles (certes,un peu plus âgées maintenant.Leur Institutrice était Mademoiselle NULLENS.
On les voit aussi sur la plaine de jeux que le Mayeur FRANCOIS avait pû obtenir.Le malheur a frappé certaines d'entre elles...d'autres vivent encore et auront plaisir à revoir leur classe.Je ne saurais toutes les énumérer... J'espère simplement que vous prendrez tous plaisir à revoir ces photos.Je revois avec un certain plaisir la cour de récréation de ma petite école!
Du bas à gauche vers le haut...Fanny PENAY,Betty GORISSEN...puis au second rang Maguy MAGNEE ...au troisième rang il y a Jeanine HOUBEN présente sur plusieurs photos et au dernier rang ,les soeurs GEVAERT,Mary et Betty...j'ai du mal à en reconaître d'autres

Ici avec leur institutrice Mademoiselle NULLENS...On voit nettement derrière le premier "Equerre en bois qu'il y a eu sur le terrain à Saint -Remy
Ici on voit très bien l'armature des balancoires installées à l'époque. Jolie chorégraphie mesdemoiselles!!!

Page ?cole 7

Ecole 7
Pour ceux qui ont vécu cette excursion à Bastogne...ils devraient pouvoir se reconnaître...

Page ?cole 8

Page école 8
Moi en gardienne

Page ?cole 9

Page école 9
Dernière année avant le boulot pour la plupart d'entres nous.De gaucge à droite:Georges THOMASSIN...Georgy BATTICE...José PENAY....Moi...Lambert GRAILET...Gianni MORIANI...
Gilbert GEELEN...le petit Hubert VERVIERS,toujours en ordre de tout,il avait la crainte du mauvais point,il s'est suicidé quelques années plus tard...et enfin MARTIN dont j'ai oublié le prénom mais que nous surnommions "Pinsionné" du fait qu'il portait toujours des pantalons de velours à grosses côtes.
On peut dire que nous avons fait partie des pionniers...Nous étions en technique sans matériel aucun en première année mais avec des profs formidables et un Direteur (Monsieur THILL) qui y croyait dur comme fer.

Classes procession

Suite Classes et Processions
Trois photos de communions (Mais pour que l'on puisse éventuellement reconnaître quelqu'un,j'ai dû rétrécir les images!
Idem pour celle -ci...(Je suis désolé pour la qualité)
Qualité un peu meilleure pour celles-ci!
Je suis vraiment désolé pour ceux qui regarderait ce site!
Différentes photos de la Procession prises à des endroits différents comme à LEVAL,La SUPEXHE,sur la Grand-Route...et en haut de St-Remy.Lorsque nous étions à l'école communale nous étions (pas obligés)mais tenus de participer.
Ici devant la ferme Mercenier
Rentrée de la Procession.

Prime enfance

Il y a longtemps que je veux raconter la façon que nous avions de vivre dans les années 50 et 60...les fameuses sixties!Mais je n'ai jamais sû par où commencer,et c'est mon épouse qui m'a soufflé un jour..."Si tu commencais par le début".
C'est ce que je vais tenter de faire!
Je suis donc né le 12 août 1946 sur le" plancher comme tout le monde"à l'époque!Pas question de clinique.C'est le Docteur FAFRA assisté de sa soeur (sage femme) qui ont aidé ma maman à me mettre au monde! J'ai eu un frêre mort né,et inutile de dire que beaucoup de précautions on étés prises pour que j'arrive à bon port.
Me voici donc parmi tous ceux qui ont échâppé à la grande guerre!
A l'époque,toute le monde se connaîssait et à plus forte raison...ma venue était connue du fait que mes parents étaient handicapés.Comment allaient ils élever un enfant malgré leurs handicaps(Ils étaient sourds et muets tous les deux).
Et un enfant,c'est bien connu,ca pleure la nuit,alors quid de la facon de procéder?
C'est notre voisine de l'époque pour ne pas la citer,Elise PENAY-WOLF qui eu l'idée lumineuse(les maisons de cités étant mytoyennes ) elle et son époux dormaient juste de l'autre côté du mur.je disais donc qu'elle eût cette idée de mettre une ficelle entre les deux maisons en la faisant passer par les fenêtres de l'étage supérieur.Et d'attacher cette fameuse ficelle à un doigt de pied de mon papa et lorsque je pleurais vraiment trop,elle tirait sur la corde..sans jeu de mot et éveillait ainsi mon père lorsque je pleurais.
Ce petit jeu à duré 4 ans je crois,été comme hiver.Puis j'ai sû me relever seul et j'allais appeller mes parents si besoin en était!Et le besoin s'est fait sentir plusieurs années,car trois frêres m'ont suivis après quatre ans de "solitude" et ils venaient à intervalle régulier.C'était bien à mon tour de me dévouer!Voilà un épisode de ma prime enfance.Je ne pense pas que des voisins feraient encore la même chose aujourd'hui.Merci donc à Elise et son époux Léon (décédé à ce jour) Elise,elle,je viens de l'apprendre,est décédée à la maison de retraite de BLEGNY.Je l'ai toujours condidérée comme une femme extraordinaire.Mes pensées l'accompagnent.
Tout celà était très bien...mais nos voisins immédiats ont eu vite fait de se poser beaucoup de questions à mon sujet...pourrais-je-marcher---pourrais- je parler...pourrais-entendre???Je dois dire que je suis né à une époque où il n'existait pour ainsi dire aucune institution pour m'aider!
Qu'à celà ne tienne,Madame François,belle fille du Bougmestre de l'époque,prît sur elle de venir me chercher autant de fois que faire se peut et m'amener à l'école gardienne.Las-bas selon elle ,je ne risquais pas d'être un "attardé"C'est la deuxième personne à qui je dois un immense MERCI.J'ai marché très tôt pour l'époque,à onze mois!(on était "fahî) et Madame FRANCOIS n'a pas tardé à m'emmener à l'école gardienne située près de l'école des filles Voie du Pont!
Il est bien entendu que ces faits m'ont été rapportés...car à part le bac à sable dans le fond de la classe,le long couloir où je jouais avec les filles ..les grandes GEVAERT Betty et Merry parmis d'autres qui me prenaient chacune un bras,me soulevaient et couraient dans le couloir,je ne me rappelle pas grand chose d'autre..Quand même les séances de picotage.Les longues promenades Voie de Feneur où nous allions faire des "cumulets"dans les prairies en pente.Les descentes sur nos cartables via le Thier Gilis lorsqu'il y avait de la neige.Je me rappelle aussi que Madame FRANCOIS me faisait lire les titres des journaux en sa possession et grâce à elle ,je savais pratiquement lire en primaire.Vous imaginez les mercis que je lui dois.Même à la mort de ma Maman,elle était encore auprès de moi en me prodiguant ses conseils comme elle a toujours fait avec moi!Après la mort de son époux,je lui rendais souvent visite.
Dieudonné FRANCOIS était un très brave homme,lorsque je suis entré à l'armée le 01/10/1964,quelques mois après ,j'ai dû être hospitalisé à BRUXELLES à l'hospital militaire.Comme lui-même était Officier de carrière à BRUXELLES ,chaque fois que je revenais en "congé maladie" c'est lui qui me ramenait et me reconduisait le lundi matin!C'était le début de l'autoroute.Nous avons fait plus ample connaissance de cette façon,en parcourant cette nouvelle liaison....Hélas ,c'est lui qui est parti emporté par une leucémie.Moi qui suis revenu avec la maladie de Crhon...je suis toujours là !!Tout ca m'a rapproché encore plus de Madame FRANCOIS.
Mais je vais trop vite,revenons à mon enfance.Après de "fructueuses gardiennes",je suis donc allé en première primaire et si ma mémoire ne me joue aucun tour,c'était la dernière année de Monsieur HENRI qui avait les 4,5 et sixièmes années.Celà a été pour moi de merveilleuses années,avec un instituteur hors pair que j'ai eu la chance d'avoir pendant six ans,Monsieur Paul GOUVARS(Chaque fois que j'entends BOURVIL,je pense à lui.(Pourquoi Bourvil?mais simplement à cause de sa chanson"Monsieur le maître d'école"Ce dernier avait une façon bien à lui de nous instruire...la vraie main de velours dans un vrai gant de fer.Je ne dois pas oublier qu'à cette époque,nous étions "obligés"d'aller au catéchisme avant de nous rendre en classe après.Ce catéchisme avait lieu tous les jours à 07h30,je n'étais pas emballé mais j'ai fait comme tout le monde à cette époque.Année après année,je suis parvenu en sixième relativement aisément...jamais premier de classe,Jojo TROISFONTAINES fils d'Emile TROISFONTAINES(dit Bidel) et de Marie FRISSCHEN était trop fort pour moi.Si je vous dis que mes parents n'ont jamais ,au grand jamais regardé un devoir que je faisais.Je ne leur en ai jamais voulu,ils n'y connaissaient rien alors ils m'ont fait confiance.(Parfois à tort)Mais je les remercie de toute façon.Après l'examen cantonnal à VISE que j'ai réussi avec deux mentions dont une en français,je suis allé à l'école à BLEGNY.Ecole pour laquelle le Bourgmestre Marcel FRANCOIS s'était beaucoup battu avec l'aide de ses échevins.J'ai connu las-bas d'excellents professeurs dont je me rappelle le nom de chacun!.(J'ai 65 ans)je ne vais pas vous les citer...Chacun à sa façon ,nous a inculqué le respect de l'autre et le moyen d'accroitre nos connaissances.Après mon diplôme A3,c'est ce qui se faisait de mieux en technique à l'époque,(à part les A2)j'ai dû aller travailler car mon papa avait contracté une maladie au charbonnage "â TRIMBLEU".Il fallait que l'argent rentre.Et c'est mon frêre Manuel qui a pû poursuivre ses études et obtenir son diplôme A2,j'étais fier de lui!.Je suis entré à la FN de HERSTAL à 16 ans,en tant que "gamin machine"mais le reste vous sera conté plus tard.

Derrière la cité où j'habitais,se trouvait un bois(pour ne pas dire forêt)dénommé le Bois LEDUC.Je me rappelle encore des moindres recoins,pourtant celà fait plusieurs centaines d'hectares et plusieures dizaines d'années que je ne m'y suis plus rendu.Mes copains de l'époque pourront vous le confirmer,c'est pareil pour eux,car nous avons tellement parcouru ce "bois" que nous connaissions les moindres recoins et chemins.Nous y faisions des cabanes,mais des vraies cabanes,les scouts de maintenant peuvent aller se rhabiller à côté de nous.
Elles communiquaient toutes entre elles par des couloirs.Le tout ,les grandes,les petites et les couloirs étaient fait de branchages et de fougères plus grandes que nous!(Le tout sans cordage,uniquement à l'aide de ces fougères)
Nous y avons passé la moitié de notre enfance.La collection d'oeufs de différentes espèces d'oiseaux était une de nos passions.Parfois,nous risquions notre vie(sans le savoir) pour aller dénicher un nid de corneilles par exemple! Beaucoup d'entres nous avaient leur collection.Nous faisions aussi collection de papillons...qui se trouvaient par dizaines de sortes différentes à l'époque.Il faut dire que les campagnes de blé ou de froment ,voire les prairies de foins étaient recouvertes de fleurs toutes plus belles les unes que les autres.Il y avait aussi les trous que les obus avaient creusés.Nous les remplissions de branchages et fougères et passions notre temps à sauter dans ces trous.Où alors passer par dessus grâce "aux lianes" qui se trouvaient tenues par les arbres sur place.Nous étions vraiment inconscients.Nous avons aussi commis quelque "zaffes" mémorables,comme d'avoir couché entièrement un champ de maïs,appartenant au fermier PAGGEN qui habitait en face de la Maison du Peuple.La punition ne s'est pas fait attendre et le Garde Champêtre a eu vite mené son enquête(Ce fameux champ était derrière la cité ).C'était encore une fois "ceux de la cité".Il faut dire que l'on nous prêtait tous les maux du village,et nous n'avions pas bonne réputation.Bref ,comme punition...15 jours de travail chez le fermier ou alors nos parents payaient!On ne "tchiqu'tè" pas à ce moment.Mais nous subissions notre ou nos punitions de bonne grâce.Car nous en avons eu plus d'une ,loin s'en faut.Ca faisait partie de nos "zaffes".(Bêtises).Nous allions à la maraude et portions les fruits "récoltés" chez les vieilles personnes.Tout comme le charbon que nous allions "cokhté' sur le terril du charbonnage!
L'été nous allions aussi beaucoup dans l'eau à la HEYOULLE près du pont.Nous y faisions une "goffe" avec tout ce que nous trouvions qui pouvait empêcher l'eau de passer et le niveau montant,nous avions ainsi notre petite piscine.Même des adultes venaient en profiter.Parfois quand le charbonnage lachait "ses eaux",nous sortions dix fois plus sales que lorsque nous nous étions mis à l'eau!Mais rien ne nous arrêtaient.Les distances non plus ne nous faisaient pas peur.Nous nous sommes dejà retrouvé à MASTRICHT à pied...ou à AUBEL avec notre "cèke" Cerceau fait avec une roue de vélo et parfois un vieux pneu de moto ...nous courrions insouciants sur la route.Il n'y avait pas de trafic au point que nous nous permettions de jouer foot sur la rue pendant des heures.
Celà n'empêchait pas qu'il fallait aider ses parents...il y avait la tonte des haies,les "crasses" à porter sur le coin du bois où se trouvait un dépot des restes de tailles de haies et de toutes sortes d'arbustes et les restes de légumes..non venus à maturité.A l'entrée du bois il y avait une roulotte où vivait une famille (La famille VANBELLE)qui ne gènait personne,ceux qui ont habité la cité s'en souviennent.Il fallait aussi (lorsque nous avons pû,ayant grandi un peu)bêcher le jardin et le pire de tout..vider la fosse sceptique sur le jardin.Les W-C se trouvaient toujours à l'extérieur et tout se récoltait dans cette fosse.Quel travail!Vous faites faire ça à votre enfant maintenant et vous avez la ligue des droits de l'homme où des animaux sur le dos!
Quand je repense à l'eau..je dois vous dire que nous avions aussi un autre endroit..bien plus périlleux,"Le pont de fer " à DALHEM.Certains parmi nous plongeaient du pont.Qu'avons nous pû être insouciant du danger!
Nous sommes aussi allé nager dans la MEUSE et le Canal ALBERT.Je me souviens sur ce dernier,nous nagions juqu'aux péniches qui passaient et avec l'accord du batelier nous montions à bord puis après un plus ou moins long parcours,nous revenions à bord d'une qui descendait.Nous nous amusions aussi à traverser à la nage toute la largeur du Canal ou de la MEUSE.Je ne sais plus quelle année,mais avec José PENAY,nous avons traversé la MEUSE à pied,en sautant de pierres en pierres.Il n'y avait presque plus d'eau et beaucoup de poissons se démenaient dans les rares ruisselets qui coulaient encore.
J'ai aussi vu la MEUSE entièrement gelée mais je dois avouer que je n'ai pas osé la traverser.
Tout celà à l'insu de nos parents.
Au moment des vacances,nous partions en bande,vers nos cabanes,non sans avoir des idées bizarres,comme d'aller "pêcher au tamis "dans le Bolland,nous y attrappions en quantité des "tchabots"(poissons à large tête)des "mostitches"poissons à moustache et nous les faisions cuire...car chacun avait emporté de chez lui,qui des couverts ,qui des marmites et d'autres des poêles,bref tout une batterie de cuisine.Il ne restait que le plat de résistance...c'était souvent un plant ou deux si pas plus de pommes de terres que nous arrachions pas trop près l'un de l'autre (le fermier ne pouvait pas le remarquer)et que nous cuisions soit à l'eau sous un feu de bois soit cuites de suite sur le feu et il n'y avait pas de papier aluminium...inutile de vous dire que parfois,nous mangions "cramés"(trop cuits)
Le Wallon était encore de mise entre nous,celui qui voulait parler le français était traités de "pèteux"!Chacun de nous avait son surnom.En ce qui concerne les farces...nous en avons faits des centaines...je vous les narrerai plus tard.Nous connaissions tout SAINT-REMY à fond!De MAROUX à HOUSSE.Nous savions quand aller aux champignons et le plus important où aller pour en trouver avec certitude.Pour le premier Mai,nous savions où aller cueillir le joli brin de muguet.Les meilleurs fruits au bon moment.Parfois nous faisions la distribution gratuite chez les vieux de la cité.Dans la cité de devant à l'époque habitaient en venant de HousseNöel BAUDOUIN et sa femme Marie,Nöel Verviers et sa femme Jeanine,puis c'était chez l'oncle de mon père Guillaume GORISSEN et sa femme Josée et mes petits cousins Marcel,Betty...etc...apès habitait la famille HANSENNE Jean,je ne me souviens pas du prénom de son épouse puis il y avait PURNELLE Dieudonné dit"Doné" qui était un fervent supporter de l'équipe de foot locale(C'était un homme extraordinaire toujours en train de "chiquer"et cracher ce jus tout noir )et ses fils Georges(ou Michel)puis Nicolas et Jean,je ne sais plus si Néné (Dieudonné)est né à SAINT-REMY ou à HOUSSE.Puis venait la famille PREGARDIEN Joseph et sa femme Marguerite et leurs enfants Emile et Lambert,après c'était chez LECANE avec toute la tribu que je ne nommerais pas...Allez,je fais un effort,il y avait Juliette,Jean,Lambert,Jules et Marcel ...tous n'ont pas habité là pendant que j'étais le voisin.Avant dernier dans la cité mon papa GORISSEN René et ma maman Clémence ,mes frêres et moi enfin chez PENAY Léon et sa femme Elise WOLF et leurs quelques enfants...j'étais déjà parti quand les dernières sont nées..eh oui des filles...je vais tenter de commencer dans l'ordre,il y avait Marcel,que j'ai revu dernièrement,puis Fanny puis José ...Léon trop tôt décédé...puis René,Christiane,Lisette,Josette et Annick...et...je ne me rappelle plus.Je dois avouer que je suis capable de vous énumérer les habitants de l'autre cité à l'arrière mais je ne veux pas vous infliger celà...Vous y tenez?Alors en vitesse sans entrer trop dans les détails.Tout d'abord LIEGEOIS Jean et Josette,puis PITERS Lambert et GORISSEN Jeannine,ensuite chez TRUS Stéphane et Barbe son épouse et ses enfants Tony le plus âgé qui a couru en vélo jusqu'en professionnel,puis Octave ,Jocelyne qui a joué au foot au STANDARD DE LIEGE,je ne me rappelle pas des autres,puis venaient Madame BODSON et son fils Mario.Ensuite ,c'était chez ANTOL Latzi et son épouse Adrienne VANBELLE,la soeur de Marguerite.Puis venait DUBOIS Lambert devenu aveugle à cause du diabète,il avait pour épouse une gentille femme,PIRCK Anna,puis la maison suivante la soeur d'Anna,Elisabeth qui vivait avec leur maman.Ensuite ,il y avait notre ami Gilbert DEGUELDRE avec sa femmeJosette décédée dans un accident et leur enfants Noel et Victor
Et enfin SPITS Julie qui vivait avec un monsieur "Pierre" que nous appellions le "Francais"
.Cette mégère attendais parfois même souvent notre passage ,à l'étage avec un seau d'eau à la main pour nous le verser sur la tête.Il faut bien avouer qu'elle était notre tête de turc et se vengeait comme elle pouvait.La blague préférée que nous lui faisions était de mettre de la bouse de vache dans du papier gris et le déposer sur le seuil de sa maison...on y mettait le feu puis allions nous cacher dans le champ de maïs en face après avoir tambouriné à sa porte.Une autre blague que nous lui faisions était de lier sa serrure avec celle de la voisine et encore de frapper à la porte avant d'aller se cacher où nous pouvions.
Coté artisans nous n'étions pas mal non plus... nous faisions des arcs à flèches très performantes en noisettier et aussi des lance pierres (Frondes si vous voulez)très efficaces après quelques jours d'entrainements.Surtout les lances pierres.Nous nous servions de billes pour être sûr que ça ne dévierait pas trop et nous n'étions vraiment pas malhabiles du tout.Qaund aux fléches de nos arcs,en noisettier aussi que nous trouvions à profusion dans le Bois Le Duc...nous pouvions choisir à loisir les plus rectilignes et y mettions au bout soit les cartouches trouvées dans les bois voir les balles alles mêmes dérobées chez le vieux Pierre rue Bouhouille.Ce dernier faisait collection d'une incroyable richesse de balles et de cartouches de toutes sortes..il possédait même des obus.
Bref ..munis de ces armes et abrités sous nos cabanes de fougères..nous avons passé des heures merveilleuses.
Puis vint le temps ou la bande "HOIGNEE" est venue pour nous voler nos biens au point qu'un jour ils ont tout démoli...la guerre était déclarée...et lorsqu'il sont revenus,pour leur malheur nous étions là ,nous les attendions de pied ferme et avec nos lance pierres(je vous rassure les munitions n'étaient pas des billes) mais des pommes de pins et nous nous étions fixé de ne pas viser le visage...ils ont amèrement regretté leur geste ...mais venaient quand même assez régulièrement dans le but de tout casser encore et armés eux aussi alors des mêmes armes que nous...(Un peu la guerre des boutons)c'était incroyable qu'aucun d'entre nous n'aie pas été plus blessé que ca!On s'en tirait avec de sérieux bleus et à bon compte!
Les jeux ou farces que nous pratiquions!
SAINT-REMY. ...ma prime enfance...mon enfance..mon adolescence ...puis ma vie d'adulte!J'ai quitté Saint-Remy pour me marier.

Prime enfance1

Prime enfance et adolescence...et ma vie d'adulte
Il faut dire aussi qu'étant des enfants issus de la fin de la guerre...il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent côté jouets et distractions.Juste un petit quelque chose à la SAINT-NICOLAS.Bien souvent ...il fallait que nous nous débrouillions seuls mes copains et moi!C'est très simple...il n'y avait rien,alors nous devions faire preuve d'imagination.J'avais encore la chance de repporter chez les clients de mon père les chaussures qu'il réparait ...et lorsque le besoin s'en faisait sentir(dois je le dire?)Je me faisais mon petit pécule en effaçant ce que mon père avait inscrit à la craie et j'y rajoutais quelques centimes.Surtout lorsque j'étais chargé comme un mulet ,et j'en faisais des kilomètres.Même nos parents n'avaient rien...le tonneau à lessiver en bois devait être manipulé à la main avec une grande roue qui avec une courroie reliée au mécanisme faisait tourner le tonneau dans un sens puis dans l'autre.Pas de frigo...tout se gardait à la cave ou en extérieur jusqu'au premières gelées...je parle ici des fruits.On stokait les pommes de terre dans la cave également et on était obligé d'enlever les germes une ou deux fois jusqu'à la récolte suivante.Pour les pommes..c'était dans des orties sechées que nous les conservions...les autres fruits étaient soit stérilisés comme toutes sortes de légumes ou alors transformés principalement en confitures.
Bref,nous faisions tout pour conserver et avoir ainsi de la nourriture en hiver autre que chez l'épicier.Puis le progrès s'est installé...insidieusement,la télé est arrivée et nous allions la voir chez CLOES où on nous demandait un franc pour pouvoir regarder RINTINTIN ou ZORRO.Le mardi c'était relâche(On avait pas le relais de Paris ce jour là)).Nous ne regardions que des programmes qui venaient de France et quand je dis des programmes...parfois un seul par jour!Mais c'était bien...jusqu'au jour ou plusieurs personnes ont aussi acheté la télé et ont reçu les voisins immédiats..et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde aie sa télé.Finies les longues soirées devant la vitrine de chez DEGUELDRE ou chez NEUFCOUR.J'ai étrenné mon premier poste de radio portatif,j'avais 12 ou 13 ans je ne sais plus.Lorsque nous avions quelque chose à dire ou à demander...ben,il fallait se déplacer jusque chez la personne concernée...Plus jeunes (pas tellement) le bain se prenait dans une grande bassine...on s'y lavait à la queue leu leu...et comme j'étais l'ainé,c'était toujours moi le dernier...je ne vous dis pas dans quelle eau je me lavais parfois!Pour aller aux toilettes...l'été,c'était un plaisir...mais l'hiver,je ne vous dis pas.On avait intérêt à se "grouiller".On se les gelait comme nous disions.Peut être l'expression vient elle de là,je ne sais!Pas question de cuisine équipée non plus.Le foyer à charbon(poêl crapaud) servait à tout et puis le fameux butagaz.Mais le soir nous avions bien chaud.Pour aller dormir quand il faisait trop froid on chauffait une brique réfractaire et on l'enveloppait dans du papier journal...puis nous la glissions sous la couverture pour nous chauffer les pieds.Je n'ai jamais compris qu'il n'y aie jamais eu d'incendie dans ces cas là.Question vêtements,c'était ma seule chance..étant le plus grand ,j'avais droit aux nouveaux vêtements puis on les refilait à mes frêres chacun leur tour.Personne ne se plaignait.Pourtant nous avons passé quelques "modes",je ne vous dit pas.
Il y avait une équipe de football à SAINT-REMY,le FC SAINT-REMY devenu plus tard le RFC.je m'y suis inscrit à dix anx et ai dû attendre deux ans avant de jouer mon premier "vrai"match de foot.Il fallait avoir douze ans à l'époque,et l'équipement que nous avions malgré la meilleure volonté des dirigeants du club était assez "spécial" dirais-je!(Surtout les chaussures et les ballons,ceux-ci étaient lacés avec du cuir) Il faut dire qu'il n'y avait pas de catégories inférieures aux "cadets" à l'époque.J'ai joué trois saisons en cadets puis j'ai été transféré pour un an à WANDRE-UNION pour pouvoir jouer en scolaires.J'y suis allé avec Jojo TROISFONTAINES comme gardien et moi au centre avant.Il a laissé passer peu de buts et moi j'en ai marqué beaucoups sur la saison...(environ une centaine tous matchs confondus)
WANDRE a voulu me garder mais je suis revenu dare dare dans mon petit club d'origine,nous jouiions en rouge et jaune.et c'est ainsi qu'à l'âge de seize ans ...j'ai joué mon premier match en équipe première...que de souvenirs...puis après 17 matchs en équipe première j'ai eu quelques malheurs comme une jambe cassée qui m'a valu dix semaines dans le platre jusqu'au fesses,et quelques mois de réadaptation.Pas de plâtre de marche...mais ca reste des souvenirs incroyables.
Le terrain était situé sur la plaine de jeux que le Bourgmestre Marcel FRANCOIS avait mis à la disposition de la jeunesse du village.Je me rappelle du travail des bénévoles de l'époque...ca semblait insurmontable,mais pour eux...A coeur vaillant,rien d'impossible!Les premiers vestiaires sont arrivés...une espèce de chalet en bois qui a fini dans le jardin de mes parents et ce pendant de longues années.
En ce qui me concerne,après avoir recommencé en réserve,j'ai commencé à jouer dans l'équipe vétéran où il me reste des souvenirs insoupconnés et insoupconnables de gens formidables et incroyables de gentillesse.Je pense en particulier à "Bètchoû"...A mon cousin Marcel...Guy DOZIN et tant d'autres...J'allais oublier José DECKERS...Chretien et Henri CLERMONT et tant d'autres...Comme Hubert MALMEDY et Octave CARABIN...(Celà en cadet)


J'avais alors seize ans et le temps était venu (comme je l'ai dit par ailleurs) de trouver du travail.Ce qui fût vite fait,car je me suis retrouvé à la Fabrique Nationale d'Armes de Guerre à Herstal en temps que "gamin machine"Je me rappelle de ma première enveloppe ramenée à la maison...j'étais vraiment très fier.Je savais ce que mon père gagnait au charbonnage (avant de tomber malade,soit 4.000 frs de l'époque)et je rapportais quasi l'équivalent soit...21 francs de l'heure à l'époque,c'est à dire pendant les quatres mois que je suis resté soit de 61à 62.De là je suis parti au Centre National de Recherches Métallurgique .En abrégé C.N.R.M .qui se trouvait dans les locaux de l'Université de LIEGE et en grosse partie dans l'Abbaye du VAL-BENOIT.
Pour aller travailler aussi bien à la F.N qu'au C.N.R.M. mon père m'avait payé(avec mes sous,mais ici je plaisante)un beau vélomoteur de marque Royal Nord.
Il y en avait de toutes les marques à l'époque...Flandria ..F.N(Qui faisait aussi des motos et même plus tard des surgélateurs)Des marques étrangères aussi mais Européennes comme ITOM ...Garelli etc...ces machines dépassaient allégrement le 100 voir 120 à l'heure sans que nous ayons besoin de les trafiquer.Il est vrai que le code de la route de l'époque était pour ainsi dire nul.Et c'est avec ce Cyclomoteur que j'ai vécu mon adolescence.Nous avions tous notre petit succès auprès des filles...en tout cas celui qui en possédait un.J'étais de ceux là...chanceux.Chanceux..chanceux à demi,l'hiver...lorqu'il faisait vraiment froid,à mi chemin du travail,je devais courir à coté de mon cyclo pour me réchauffer!Puis un moment je suis allé en bus,je devais me taper SAINT-REMY HOUSSE à pied à 06h du matin,le bus partait de HOUSSE.Arrivé à LIEGE,je devais rejoindre la Place de la République Française pour prendre le fameux tram Vert(l'hiver,il existait des "braseros" presque à chaque coin de rue.Je l'ai pris ,je crois,environ 4 ans puis je me suis payé ma première voiture,mise au nom de mon père,car en tant que handicapé,il n'avait pas à payer de taxes(La T.V.A n'existait pas encore).Mon père n'a jamais sû conduire.Moi j'ai appris sur le terrain de foot deux fois le tour et une marche arrière.Puis un jour Monsieur STEINS m'a demandé de l'accompagner à LIEGE.Ce que j'ai fait,puis arrivé Place Saint-Lambert...il m'a dit tu peux rentrer ...moi j'ai des courses à faire...et bien ce jour là restera dans mes annales.Après avoir péniblement démarré et fait le tour de la place(L'ancienne)je suis arrivé au feu de la rue Léopold et Cathédrale.Feu qui était bien entendu rouge.Je m'arrête,je mets mon frein à main et j'attends,peu après le feu redevenant vert je veux démarrer mais je cale.Je n'avais aucune idée du comment on faisait pour décaler le frein à main.C'est le chauffeur de la voiture suivante qui après avoir patienté,est venu à mon secours et m'a expliqué la marche à suivre.Je n'étais pas très fier,mais j'ai eu à faire à un type très sympathique.J'étais laché en pleine nature sans savoir au juste comment faire marcher les essuies glaces ,mettre les feux de route ou ceux de position.Ca m'a pris plusieurs semaines.Enfin,j'ai eu mon permis.Aucun mérite ..on les distribuait.Dire que ma femme a été plus maligne que moi...elle a même le permis camion remorque .La totale quoi!
Je crois pouvoir dire que ceci est la photo de la première équipe cadet du FC SAINT-REMY. Accroupis de gauche à droite Jojo TROISFONTAINES,Léon PENAY (Trop tôt disparu)puis Louis GORISSEN (moi en l'occurence)...ensuite Jacky THOMANNE,Emile HANQUET et debout de gauche à droite Edgard SALVE,JeanPierre GREFFE ...La tête d'Octave CARABIN (délégué et Secrétaire du Club)Marcel GORISSEN(mon cousin)...Joseph AUGUSTIN , Louis JOLLY et Hubert BONNY.Derrière on aperçoit aussi les têtes de Gérard TROISFONTAINES et de notre entraineur de l'époque Hubert MALMEDY (Allez boum,pour ceux qui s'en souviennent)
Ca n'est pas un ballon de rugby que j'empêche de rouler mais le ballon du match!
Hélas deux joueurs de l'équipe sont décédés très jeunes (si pas trois ,car je n'ai aucune nouvelle de la plupart.)Sans compter bien sûr aussi les trois adultes qui nous accompagnaient.
Petite variante en cours de championnat.Louis JOLLY n'est plus là et un nouveau..Georges CAPS est présent.Les keepers ont changés de places.

Il faudra bien sûr que je vous parle un peu de ma vie après SAINT-REMY ,mais avant tout je vais tenter de remettre mes idées en place.Par exemple,qu'ai-je fait de spécial qui peut marquer longtemps...ben il y a sans doute le fait que le nom "Pus vix pus djônes".a été trouvé par moi alors qu'avec mon collègue et chef,invités tous deux à l'inauguration du local des pensionnés de BLEGNY,après plusieurs proposotions,l'idée m'est venue avec mon langage imagé que l'on pouvait rajeunir de coeur même si les années marquent le corps et parfois l'esprit.Cette idée,plutôt cette proposition a été retenue avec enthousiasme et c'est une de mes petites fiertés.
Je dois reconnaître que je suis assez fier aussi d'avoir réussi à créer l'Amicale du Personnel de l'Administration Communale de Blegny.
Que de réunions parfois stériles avec les différentes parties de l'Administration.
Vous imaginez,à l'époque,faire lier la sauce entre les Employés Communaux,les Ouvriers Communaux,la Police,les Enseignants ainsi que le CPAS.(Sans compter les Elus de l'époque.
Des heures,si pas des journées ont été nécèssaires... et un jour on a aboutit à un règlement qui satisfaisait tout le monde.L'A.S.B.L est ainsi fondée et les statuts passent au Moniteur de l'époque.
Lors de la première assemblée générale,j'ai été nommé Président à l'unanimité.
Un journal a aussi été crée:"Le porte parole."
Les tâches principales de cette ASBL..étaient simples et compliquées à la fois...la visite des malades de plus d'un mois.Des visites effectuées bien souvent par deux personnes de services différents,ce qui permettait à la personne malade de savoir qu'il n'était pas oublié.On lui remettait en général un panier de fruits.C'était surtout le geste qui comptait.
En outre nous avons commencé à nous occuper du repas de fin d'année en réunissant tout le monde autour "d'une même table"
Ce repas était gratuit pour les membres et il est clair que les élus contre une "modique" somme pouvaient aussi y particuper.Après le repas la traditionnel, partie dansante qui a permis à beaucoup de mieux se connaître!
Après sont venues les excursions,très appréciées...
Puis pour les enfants ...les fameuses chasses aux oeufs,suivie d'une après midi récréative(Magicien,chanson etc ...tandis que les parents s'adonnaient aux joies du barbecue.
Lors d'une de ces excursions...à BECHEFAT dans les Ardennes pour être exact,nous sommes partis à quelques uns en "éclaireurs" et voir si la bière serait bien fraîche au moment ou le gros de la troupe arriverait...je crois que j'étais déjà "beurré" lors de leur arrivée.
Quelques années plus tard,je suis devenu président des "Jeunes de Saive" et je n'ai plus sû m'occuper comme il aurait fallu de l'Amicale.Les réunions se faisaient en même temps le même jour et je dois avouer que je préférais les enfants.J'ai eu la naiveté de croire que des adultes auraient pû continuer.
Un jour sur mon bureau j'ai trouvé une lettre posée là par je ne sais qui qui me disait que je ne faisais plus partie de cette Amicale que j'avais défendu avec mes tripes.
Mais la vie est ainsi faite,essayez de comprendre la nature humaine et vous vous fourvoyez!
Ceci est un chapitre de ma vie d'adulte!
Un autre s'ouvre aussi avec ma participation au club de foot de SAIVE.
Après avoir quitté Saint-remy,et être pratiquement rétabli...je suis revenu vers mes origines.J'ai rejoué au football,plus avec les même qualités..mais c'était un rêve pour moi de pouvoir recommencer.J'ai joué quatre ans en réserve puis je suis devenu "vétéran"pas facile avec le métier de "flic".
Dur dur dur d'être Président de l'Amicale de l'Administration Communale de BLEGNY.
Une chasse aux oeufs pour les enfants du personnel(Les plus petits)
Après les oeufs...le clown et le magicien,les parents sont dehors au barbecue et au bar...
Une excursion parmi d'autres...la descente de la meuse en bateau puis la descente dans la mine avec le personnel...ici je suis là avec mes deux enfants et mon épouse juste derrière moi trop petite pour être vue

Football

Une petite...enfin petite si on peut dire ...page de foot.
Première équipe de SAINT-REMY prise en 1923.
La première équipe de jeunes.Les cadets,car il n'y avait aucune autre catégorie en dessous.La plupart d'entre nous ont attendus des mois pour jouer...pour ma part je me suis affillié à dix ans,j' n'étais pas le seul.
Debout de gauche à droite:Edgard SALVE...Jean Pierre GREFFE...la tête d'Octave CARABINsécrétaire du club...Marcel GORISSEN mon cousin...Joseph AUGUSTIN...La tête de Gérard TROISFONTAINES,délégué...Louis JOLLY...la tête de Hubert MALMEDY notre entraineur...puis Hubert BONNY.
Accroupis:Jojo TROIFONTAINES...Léon PENAY...Louis GORISSEN...Jacky THOMANNE et enfin Emile HANQUET.
Maintenant vont défiler une série de photos d'équipes de catégories et âges confondues...il ne m'est pas possible de citer tous les noms...si vous regardez,tentez de vous reconnaître ,c'est facile!
La photo en haut à gauche est une facette de l'évolution de la buvette et des vestiaires.Celle à droite en haut a été photographiée en 1975,lors de festivités.Et celle ci dessus...ca n'est pas pour avoir le plaisir de vous montrer ma future femme à l'époque...mais le premier vestiaire qui ressemble plus à un chalet qu'autre chose se trouve à sa droite et le treillis sur la vitre est celui d'origine..Lorsqu'il a été démonté...il a été transporté chez mes parents,je n'ai malheureusement pas d'autres photos de ces vestiaires qui servaient de buvette et d'endroit où les joueurs se lavaient après le match.Des conditions idéales quoi!mais il y avait pire ailleurs.J'aurais pû enlever ma future épouse mais je n'ai pû résister à l'envie de vous la montrer.Nous venons d'atteindre nos 45 ans de mariage....bref ..ca n'est pas le sujet!
Ici bas..sur la gauche...la ferme DEMONCEAU et le chêne...d'où le nom de "Terrain du vieux chêne"
J'espère que beaucoup d'anciens prendront du plaisir à se reconnaître d'abord...puis de se souvenir l'année et quelle équipe...et ensuite et surtout les équipiers et copains avec qui parfois...ils ont fait de "Clapantes noubas" et surtout...surtout avoir une pensée pour touc ceux qui nous ont quittés...je pourrais citer des noms,mais un seul me vient à l'esprit actuellement et je lui dis "Au revoir François"Tout le monde a connu François BROUYRE qui vient de nous quitter.Il me revient aussi de remercier tous les bénévoles de la première heure qui nous ont quittés aussi!

Football 1

Autres équipes...autres joueurs...

Football 2

Encore d'autres joueurs parfois les mêmes...

Football 3

Page foot3,ici prend fin la collection de photos des équipes de SAINT-REMY en ma possession,il est évident que si certains ou certaines possèdent des photos les concernant qui ne seraient pas reprises ici,ils ou elles peuvent toujours me les faire parvenir.C'est très volontier que je les publierai.
Alliance ST-REMY -SAIVE en voyage.
J'ai eu la chance et l'honneur dêtre l'entraineur d'une des dernières équipes de jeunes de Saint-Remy en alliance avec SAIVE le club à qui j'appartenais alors.J'avais comme délégué Françis ERNOTTE dont le fils Jean-François jouait.Le délégué de SAIVE était Jules MOZIN et nous formions une belle équipe.Hélas,pour les jeunes de Saint-Remy(C'est mon opinion personnelle) une autre fusion des jeunes s'annonçait,alliance avec les autres clubs de l'entité sous la houlette de BLEGNY à laquelle nous avons en tant que responsable des jeunes de Saive refusé de nous soumettre en tant que clubmans RESPONSABLES et COMPETENTS.Ceci n'engage que moi!
Après avoir entrainé les jeunes.Je suis devenu Président des jeunes de SAIVE et avec l'aide de tout le comité de l'époque,nous nous sommes battus pour que n'advienne pas ce qu'on nous prédisait après notre refus de participer ...mais tout ceci est une autre et longue histoire.(Je suis au centre de la photo et ne regrette rien)

Foot 4

Football 4

Dramatique

Un hobby merveilleux
En 1975,je me trouvais chez mon ami Léon WILLEMS,et il me dit soudain...Nous allons avoir une répétition de la dramatique.Veux tu voir comment ca marche?J'ai répondu par l'affirmative et quelque minutes plus tard ,tous les comédiens étaient présents et commencèrent "la lecture" de la pièce qui devait être jouée.
Devant l'intérêt que je portais à ce genre de chose tout à fait nouveau pour moi...Jeanne JOLET m'a demandé si ca m'intéressait.Il fallait bien sûr que je sache lire en Wallon,du moins dans mon esprit...et je crois que je ne me suis pas trop mal débrouillé je pense.Il m'a alors été demandé si je voulais bien faire partie de la troupe "La Saint-Rémoise"Et c'est ainsi qu'à démarré un hobby formidable à mes yeux...Une troupe que j'ai quitté quelques années plus tard...disons pour incompatibilité non pas d'humeur comme certain époux mais une espèce de non compréhension avec un des membres de cette troupe.
Bref,L'eyons coulà pô fé eune bonète à Mathy.Je souhaite le meilleur et encore plus à cette troupe dialectale amateur et je le dis du fond du coeur.Je vais vous montrer quelques photos (pas nombreuses de cette période où j'ai beaucoup appris et surtout ce qu'était l'humilité.)
Il faut dire qu'à l'péoque nous n'avions rien d'autre qu'une guinguette pour démontrer nos qualités à tous de comédiens,je prépète"AMATEURS".
Puis quelques années plus tard ,une nouvelle salle fût construite...et nous pûmes toutes et tous jouer théatre dans de bien meilleures conditions.
Je l'ai déjà dit et je le répète...malgré que je n'étais pas là à la création de la troupe...c'est Jeanne JOLET-FAFRA qui a été et dans mon coeur reste l'emblème de cette troupe qu'elle à sû conduire au succès bien des fois grâce à ses judicieux conseils et son expérience dans la troupe "L'Alliance" qui réunissait pendant la guerre les deux sociétés rivales qu'étaient "La Jeunesse" et la "Ligne droite" et dont les bénéfices allaient aux prisonniers de guerre.A chque fois que je passe devant mon ancienne école ou devant chez FORTEMPS...je pense encore à elle!
Jeanne JOLET-FAFRA (Je ne ferai aucun autre commentaire à son sujet)
Je vais maintenant publier des photos de la troupe en pleine action et dans différentes pièces sans beaucoup de commentaire

Mon frêre Paul qui excèlait dans les rôles de benêts! Trop tôt disparu...
Les conditions dans lesquelles nous défendions la pièce que nous jouiions à la Fête du Village.
Ici avec Noelly TROISFONTAINES dans "Li 6800" de Marcelle MARTIN.
Les mêmes.
Je ne vais pas énumérer toutes les comédiennes et comédiens...sachez seulement que le Monsieur à lunette est l'auteur de la pièce!(J'ai oublié son nom) Je salue les mémoires de Jeanne ...de Joseph notre soufleur et acteur à ses heures et aussi mon frêre.
Ici de nouveau dans la guinguette avec Noelly et Malou NOTAY épouse PERBOOM décédée bien trop tôt également.
Ici une pièce ,je pense de Jacques FONTAINE que nous avons eu la joie de jouer plusieurs fois dans de différentes salles

Dramatique 2

Merveilleux hobby
Je pense que Malou Notay dit une bêtise et déclenche l'hilarité générale.
Ici avec mon Camarade Léon WILLEM

Dramatique 3

Un merveilleux hobby
"Deux prétimps" avec la troupe de Stockay St-Georges.
Un car avait été affrèté pour cette soirée de gala.
Idem
Idem
Idem
Avec mon frêre...
Photo qui me tient fort à coeur....Mon frêre...René THONON...et Jeanne qui tient ma fille Vinciane dans ses bras(agée de 32 ans aujourd'hui)
Ces cinq polaroïdes ont été prises dans les studios de la RTBF...par la sript.Ces photos ervaient de raccord après chaque prise.
Photos "Cultes" pour moi!

Dramatique 4

Dramatique 4

Dramatique5

Dramatique 5
La troupe avec à l'arrière plan Joseph SMETS...P.HABETS...puis debouts de gauche à droite René THONON,José THEUNENS...Tilly FAFRA...Jeanne FAFRA JOLET...l'auteur de la pièce Jean RATHMES...Mary GEAVAERT...José SMETS,notre souffleur Joseph COUNET...
assis de gauche à droite...mon frêre regrettéPaul GORISSEN...Mireille FAFRA...Louis GORISSEN...Noelly TROISFONTAINES...Albert SMETS...et enfin Joëlle,la fille de Mary GEVAERT. Et je n'oublie pas tous ceux qui ont fait partie de cette équipe à cette époque!

Paroles cramignon

Cinquantième anniversaire de la
"LIGNE DROITE"

Paroles cramignon

Recto de la chanson(suite et fin)

Village 1

Quelques photos des villages avoisinants
Les Quatre Bras :Arrière du café ,plaine de jeux
Avant du Café
Housse.L'hospice démoli pendant la guerre.Il y a maintenant le Foyer CONVILLE pour le remplacer.(Queslques petites maisons ouvrières mais coquettes!
Housse:L'Eglise avant sa destruction.Le presbytère à côté!
HOUSSE:Procession précédée du Garde Champêtre Antoine ETIENNE de sAINT-REMY.
HOUSSE: Intérieur ferme chateau.
Le vicinal de triste mémoire à la sortie vers DALHEM.On se rappelle l'impressionnant accident qui avait fait plusieurs victimes et de nombreux blèssés dasn la descente vers DALHEM.(A gauche aon voit la sortie du tunnel où nous allions souvent jouer aussi.C'était à celui qui courait le plus vite pour le traverser à l'approche de la locomotive.
Barchon....Rue du Crucifix
Saive...Le Mousset en venant d'Evegnée.La famille KENTJENS a habité des annéesla maison où l'on voit la porte cochère.
Saive...Le vicinal
Blegny....Le dessus du hameau avec un autobus Majestic Car.

Village 2

Page 2 des Villages avoisinants.
Arrêt du vicinal à CHEFNEUX.Lorsque je courtisais...à 16 ans et demi,les rails étaient toujours là.D'ailleurs entre les anciens(Y en a plus des masses)on ne dit pas Rue Vieille Foulerie qui existe depuis les fusions,mais nous disons toujours "sur les rails".Mes beaux parents ont repris une partie de cette maison en même temps que la famille COLLINET.
Droit devant le vicinal passait..maintenant de nouvelles maisons ont été construites et le passage de voitures à décuplé en quelques années.

Un essai de rénovation est tenté ....
La partie gauche rejointoyée est notre domicile à mon épouse et moi...elle y est née il ya 65 ans et ses parents étaient la déjà là...environ 30 ans auparavant! En faisant des travaux ..j'ai creusé en divers endroits et ai découvert des centaines d'armes cachées dans le sol,malheureusement le plastic n'existait pas à l'époque et toute l'huile qui imbibait le papier journal n'a pas empêché ces armes de rouiller.
Je possède des photos de Saive et surtout de notre rue qui s'appelle Rue de la Source... et ce depuis les "Fusions" Comme Blegny avait déjà une "Rue de la Fontaine" comme la nôtre...on a tout supprimé chez nous même la Fontaine qui se trouvait au fond de la rue.Je ne mettrai pas d'autres photos de Saive...un site existe déjà sur ce village,mais je tenais à rappeller que la Rue de La Source existait aussi comme également la rue Sur les Heids.Ca n'est pas Manu DAVISTER qui me contredira!
Je vais vous présenter aussi un village qui a gardé presque tout son charme hormis les nouvelles constructions sur la grand-route reliant DALHEM à ARGENTEAU.J'ai fait la ceuillette des fruits chez LEHANE alors que j'avais 13 ans...et ce en compagnie de Pierrot MACHIELS de SAIVE,qui a été un grand champion cycliste à son époque!Mais les temps changent...
Place du Trixhe:Pensionnat des religieuses(Ursulines)

Village 3

Gobcé
Ancienne Eglise.
Rue de la Fontaine.
Rue de la Station.Je crois que c'est là qu'a commencé le Lycée de BLEGNY.Nous étions tous réunis dans une seule et unique classe...les "moyennes" et les "techniques" ce fût une aventure FORMIDABLE. Apprendre et étudier dans de pareilles conditions pourraient démontrer qu'il ne faut pas de gros moyens pour réussir.Il y aurait un livre à écrire sur cette école.Mes camarades de classe ne diront pas le contraire!Et nos anciens professeurs non plus..au moins ils y croyaient et pour eux ce fût comme un "sacerdoce"Pour ceux qui se poseraient des questions...l'école était à l'endroit où la grille se trouve.Puis les premiers pavillons sont arrivés ,bref,ici commence une autre histoire de l'école!

Blegny...Place Ste-Gertrude
Barchon ...Rue Thier du Ry
Barchon...Rue du Village...(à l'époque de la photo)
Barchon...Arrêt du Vicinal
Barchon...Rue de Heuseux...ou Crucifix...ca dépend de lépoque!

Service de livraison de l'eau minérale MASKAPHIAT à CHERATTE
Un peu de tout aux alentours ...dans les villages voisins de SAINT-REMY

F?te au village.

Fêtes au village.
A l'extrème gauche,on reconnaît Victor COUNET et Joseph THOMANNE.A côté de mon collègue WATRIN,(à l'époque)se trouve Robert l'époux défunt de ma cousine Betty.Il faut remercier les porteurs de drapeaux qui sans se plaindre à aucun moment ont toujours étés de la partie pour porter haut leur couleur.Il ne faut pas oublier que l'autre Société,"La Jeunesse" faisait tout autant et avait aussi ses fidèles bénévoles.J'ai eu le bon loisir de les escorter avec grand plaisir comme le fait mon collègue sur une des photos.

Lorsque nous étions gamins,nous étions fiers,et ce du temps de l'ancienne Salle,lors de la dernière tournée musicale avec cramignons à la clé,de porter les flambeaux à l'avant de
l'Harmonie.Nous recevions quelques francs à la fin pour aller faire une dernière "virée" chez les forains.Parfois tout celà tournait en "eau de boudin...quand les deux harmonies se rencontraient pratiquement devant les deux salles.Je suis fier d'avoir été présent à cette époque car après le flambeau, j'ai eu l'honneur à deux ou trois reprises de finir le cramignon avec le bouquet.Une année,j'en ai reçu un en pleine figure par une personne dont je tairai le nom ...mais qui était dans l'autre cramignon.

F?te 2

Fêtes au village 2

Les fermiers

Les fermiers de l'époque étaient tous des fermiers chez qui nous pouvions nous approvisionner en beurre "extra" ...pas de la "bécèl ou autres saloperies"Du bon lait bien frais du matin ou du soir ,entier ou écrèmé.Nous pouvions avoir tous les fruits de saisons.Certains faisaient du très bon sirop,d'autres de merveilleuses et
savoureuses "maquées,dans de grandes "pryelles"(fromage blanc dans de grandes formes,(plus comme les minis de maintenant).Ils nous procuraient chacun d'excellentes choses,comme les pommes de terre entre autres!Bref,nous pouvions tous à Saint-Remy vivre en autarcie,sans compter que quasi tout le monde cultivait son jardin!
Je vais tenter de vous les énumérer sans en oublier.
1)La plus moderne des fermes de mon enfance était la ferme Sainte-Catherine,bien que située sur le territoire de Housse pour quelques mètres,elle a toujours été considérée comme de SAINT-REMY.Rien ne la reliait à Housse.C'est maintenant vraiment différent.

2)Suivait la ferme GAILLARD située entre la rue Bouhouille et la "grand route",maintenant rue de Housse elle est toujours exploitée par José.

3)ensuite la ferme Dorthu,plutôt éleveur ,gros éleveur même à l'époque de bétail située rue Soldat Diet,n'est plus en activité depuis que mon ami Emile est décédé.

4)PLus bas dans la rue Soldat Diet tout dans le fond il y avait la ferme Vanwarbeeck.

5)Ensuite la ferme de François ERNOTTE chez qui j'ai travaillé pendant mes vacances scolaires et ce deux ans de suite.C'est là que j'ai appris à vraiment traire les vaches et m'occuper des poulets.J'ai aussi fait la fenaison chez Francois.La ferme n'est plus en activité!

6)La ferme DUBOIS à LEVAL une des plus grandes à l'époque.Il y avait Jacqueline et François...et à la mort de leur papa,la ferme n'a plus eu aucune activité.Elle est superbement rénovée à l'heure actuelle.

7)En descendant la rue de Leval,on arrivait à la Ferme de Julien LAMBERT et j'ignore si celle -ci est encore en activité.Je crois que oui.

8) En partant vers Blegny,il avait aussi la ferme LEMLYN quelques vaches et surtout marchand de bétail.


9) Toujours vers Blegny,il y avait la ferme HABETS qui n'est plus en activité non plus mais on dirait qu'on la restaure très bien!


10)Ensuite et c'est la dernière vers Blegny...il y avait le Moulin GAILLARD .
Ceci au lieu-dit "Aux buses!"

11)En descendant vers Dalhem,La ferme FRISCHEN rue Cocaihaye,je suis allé aussi faire la fenaison.Barbe nous régalait avec sa maquée et son bon lait!


12)Puis à gauche,près de l'ex-terrain de foot,Il y avait la ferme DEMONCEAU, où nous allions courrament jouer et aider un peu à la ferme!

Toujours en descendant...il y avait la ferme PAGGEN,à ce jour complètement détruite!


13) En prenant la rue de la Voie du Pont ...on arrivait quelques dizaines de mètres plus loin à la ferme MERCENIER disparue presqu'entièrement.

14) Un peu plus haut il a toujours la ferme LIEGEOIS en activité.

15)En montant vers la Supexhe nous arrivions à la ferme BIEMAR...bien connue.La maman guérissait assez bien de bobos.J'étais perclu de "poreaux" comme on disait à ce moment et en très peu de temps je n'en ai jamais plus eu un seul.(Le croit qui veut,mais c'est véridque).


16)Dans la rue Fossé Piron,il y avait la ferme BELBOOM qui a cessé ses activités il y a seulement quelques années.J'allais oublié la ferme CHARLIER et son puits de légende.


17)Dans le tournant en "S" de la Supexhe,il y avait ,si mes souvenirs sont bons la ferme de chez FRANCK-MERCENIER .Puis chez MUNICKEN et en plus la ferme PIRENNE toutes trois dans une mouchoir de poche

18)Vers le Bois de LEVAL,il ya vait aussi la ferme SKIVEE qui n'est plus en activité.


19)Dans la cour où mon grand-père Lambert Gorissen habitait,il y avait aussi la ferme DEMONCEAU GODDET.



Page fermes

Pour ma facilité de recherches,je vais placer ici les photos actuelles de SAINT-REMY
Ancien Moulin GAILLARD aux Buses.Il y a déjà longtemps que la restauration a commencé!
Pont traversant le Bolland qui servait jadis au moulin GAILLARD.C'est près de ce pont que j'ai appris que l'on a pas toujours les amis que l'on mérite.C'est la vie...hélas.Mais il m'en reste encore (des amis)soyez rassurés!

Ancienne ferme ERNOTTE Francois où j'allais travailler pendant mes vacances.Le fenil se trouvait à l'arrière et l'on rentrait le foin à la fourche en vrac et des gamins piétinaient ce foin pour gagner de la place .J'ai appris énormément de choses chez Francois.
Ferme HABETS en pleine restauration,venant de St-REMY
Même chose mais venant de BLEGNY
Ferme de José GAILLARD.(vue de la rue Bouhouille)
Ancienne ferme VANWAERBEECK rue Soldat DIET.
Ancienne ferme LEMLYN rue Bouhouille.
Maison de "Colas"COUNET juste en face de la ferme cidessus...Colas et son épouse tenaient des lapins et étaient connu de tout le haut de Saint-Remy.A toutes les occasions ou l'on mangeait du lapin,c'est chez eux que l'on "réservait".
Ancienne ferme juste avant le tournant qui entre dans le vieux MAROUX.Je ne sais qui tenait cette ferme!
Ferme Sainte-Catherine à Housse...cette ferme a été de longues années plus du côté de Saint-remy que de HOUSSE.Aucune maison n'existait entre lle et la ferme BROZE. Le chemin à droite était une servitude pour se rendre dans le Bois Le Duc.
Très belle ferme toujours en activité à MAROUX tenue par Mr ANDRIEN fils.
Le Bois de LEVAL tel qu'il était dans mon enfance. A part la ferme SKIVEE et quelques vieilles maisons près du dépôt d'immondices de l'époque existaient.
Ferme SKIVEE à l'heure actuelle.
Cour de la ferme LAMBERT à LEVAL avec le batiment principal sur la photo de droite

Ici nous arrivons dans le vieux Bois de Leval,la partie la plus ancienne!
Ici juste derrière l'arbuste se trouvait la porte d'entrée de la maison de mon Grand-Père
Ancienne ferme DEMONCEAU-GODDET
On dirait que tout est maintenant relié.
Ancien Moulin GAILLARD aux Buses (Limite avec Blegny)
Accès à la ferme DEMONCEAU GODDET vers la droite.

Fermes 1

Page fermes 1
Ferme d'Emile DORTHU ... vue de la Rue Bouhouille
Ferme DORTHU vue de la rue Soldat DIET
Jenny Munikenne et Léoplold BIEMAR chez Jenny
Jenny Munikenne et Léoplold BIEMAR chez Jenny
Jenny MUNICKEN et Popol BIEMAR dans la cour de Jenny.
Cour et facade de chez Jenny MUNICKENNE
Cour et façade de chez PIRENNE
Ancienne ferme FRANCK MERCENIER.
C'est à peine croyable mais ici se trouvait une maison dans la prolongation de la ferme.Je vous laisse juge de la superficie au sol. Jusate devant la cour de chez Jenny.Ce qui vous indique la difficulté pour le trafic dans ce fameux tournant de la Supexhe.
Ferme DEMONCEAU près du vieux chêne.
Ferme DUBOIS actuellement DEMIANOFF à LEVAL
Ferme SIMON Chemain du Voué(actuellement j'ignore qui y habite)

Fermes 2

Ferme 2
Ferme FRISSCHEN vue de la cour de la nouvelle école.
La ferme FRISSCHEN vue des Trois Bonniers.
Ferme BIEMAR dans le tournant de la Supexhe.
Ferme LIEGEOIS Voie du Pont...(Toujours en activité)
Ferme FRISSCHEN avant rénovation.
Ferme BELBOOM
Première ancienne ferme en venat de DALHEM.

VIDEOS

Je progresse,il me reste à ne plus trembler quand je filme...ceci est la ferme BIEMAR que je reffilmerai dans de meilleures conditions(avec le pied prévu à cet effet)et avec de la musique...je ne sais pas encore.
Ces vidéos donnent un aperçu de mon village.Elles ne sont pas de très bonne qualité,mais pour ma défense,elle n'ont pû être prises dans les conditions que je désirais.(Trop de vent...de bruit...des vaches...eh oui!etc)J'en remettrai avec de meilleures qualités au fur et à mesures de mes "voyages" dans ce que je considère encore comme mon village!
VIDEOS DU VILLAGE

Videos1

Démolition de l'école Communale des garçons en 2010
Démolition de l'école des garçons rue des Combattants en 2010.Beaucoup parmi nous ont connu cette école dans les années 50. Il va sans dire que ce n'est pas sans émotion que j'ai visualisé cette vidéo.
D'autres vidéos vont venir s'ajouter à celles ci...
Encore trois briques...dit un des ouvriers du chantier de démolition...quand j'entends celà..l'émotion me gagne fortement.
De plus,lorsque je regarde de plus près,je m'aperçois qu'aucun représentant de la Commune n'est présent.Peut être parce le Décret de la Région Wallone sur les déchets inertes (mélanges de tous matériaux y compris des tôles en ciment contenant de l'amiante )n'est pas du tout respecté.

Videos 2

Videos 2
Je ne ferai aucun commentaire inutile.Je pense que les images parlent d'elles mêmes.

Vid?os 3

Vidéos 3

HOMMAGE

HOMMAGES
Mon frêre Paul GORISSEN décédé bien trop tôt ... (Ici en compagnie de son épouse Josiane SENTE)
Mon Oncle Paul Lecane Epoux de ma tante Annie,soeur de ma maman,récemment enlevé aux siens après une longue maladie.Jeune ,j'allais chez eux en vacances à Dalhem,dans la vieille ville puis à Crowez et enfin à Saint REMY Cour Lahaut près de chez CLOES et puis alors près de chez la Maman de Jeanne DEGUELDRE .
Le décès de Léon WILLEM ami de toujours m'a beaucoup touché ainsi que ceux représentés cidessus.Jamais je n'oublierai aucun des trois!
Ce début d'année a été une série malheureuse de décès pour tous les Saint-Rémois de coeur!
Mon but n'est pas d'ouvrir une page "Nécrologie" Mais je tenais à rendre hommage à ces trois personnes,comme je veux rendre hommage à tous les SAINT-REMOIS décédés et à qui j'ai la possibilité ici de rendre le même hommage sans pouvoir malheureusement les citer tous.

Page sp?ciale

Il nous a quitté !!!
Le décès de Victor m'a bouleversé.
Je ne touve pas les mots pour exprimer mon désarroi !
Sans lui, ce site n'existerait pas.
Je vais simpement recopier ce que sa famille et nous toustes et tous pensions de lui.

Son village était sa patrie,il a pratiqué les valeurs universelles qui ont la réussite de sa vie dans tous les sens du terme!
Respectueux de la terre qu'il cultivait au rythme des saisons.
Il privilégiait la rencontre en prenant le temps de vivre avec sa famille et ses amis.
Son amour pour les siens,son souci des autres,son humour et la vraie chaleur de son amitié est pour nous tous une voie à suivre.




VICTOR
Ce lundi 13 janvier 2014

Monsieur GOUVARS

Je ne sais si tous ceux qui ont fait leurs primaires dans le début des années 50 ont les mêmes souvenirs que moi,mais je crois en être sûr.Bien sûr,parmis nous existaient des "bièsses" comme on disait à l'époque,n'empêche que tous sans exception ont trouvé du travail dans des domaines différents.
A l'époque,nous allions tous au catéchisme et ce (pour la plupart)jusqu'à notre Communion Solennelle.Puis après la "Confirmation,beaucoup,enfin quelques uns se sont détournés de la religion.Après le Catéchisme où l'on se rendait à 07h30 du matin pour la messe,nous allions à l'école située Rue des Combattants où vous pouvez voir la vidéo de la destruction.
Dans cette école,je n'ai connu en tant qu'institeur que Monsieur GOUVARS .Aucun autre n'a été mon Instituteur pendant ces six années.
Ces six années ont été très importantes pour moi et aussi exceptionnelles.Ces six années,un seul homme est parvenu à parfaire notre éducation.Avec un savoir faire et une psycologie incroyable que beaucoup d'enseignants de maintenant n'ont pas ou n'ont plus.Jamais Monsieur GOUVARS n'a laissé tomber l'un d'entre nous...la récréation et le temps de midi étaient pour lui des moments qu'il utilisait pour permettre à certain de mieux connaître et surtout comprendre la matière.
Je crois que j'ai presque tout appris de ce que je sais de cet homme qui jamais n'a rechigné à la tâche.
Le feu (poêl à charbon) était prêt chaque matin et les "punis" avaient pour mission de l'alimenter en charbon pendant les journées d'hiver.
Notre instituteur aimait nous raconter ce qu'il avait vécu de la seconde guerre mondiale,il y tenait beaucoup et il ne fallait pas insister beaucoup pour qu'il commence à parler du sujet.Nous savions comment faire pour l'amener à parler de ces moments qui ont fait l'histoire.
C'était aussi un pédagogue formidable.Il savait nous faire comprendre tous les dangers de l'époque...(bien moins nombreux qu'actuellement mais néanmoins parfois aussi importants)
Je n'en veux pour preuve que nous avertir des dangers du tabac lorsqu'il "pincait" l'un d'entre nous.
Bien qu'il fumait assez bien,il aimait nous avertir du danger de la cigarette bien que les "pubs" de l'époque nous incitaient plutôt à "gouter" à la cigarette.Un slogan parmi d'autres..."Viser juste?fumezVISA..."
Il était aussi un grand sportif et nous aimions lui "casser les côtes" afin d'aller jouer foot à la plaine de jeu de Saint-Remy.Nous y avons joué moults après midi entières.Au retour,alors que nous n'étions qu'à une "piheye" de l'école,nous allions boire de l'eau chez PURAYE...c'était devenu comme une tradition.
Notre instittuteur aimait partager nos jeux dans la cour de récréation et je sais qu'il a payé le remplacement de sa poche des carreaux cassés ...il jouait aussi aux billes avec nous dans la longue rigole qui receuillait les eaux de la cour.Il permettait aussi que nous fassions des "glissoires"lorsqu'il y avait assez de neige.Je sais qu'il nous a transmis une énorme partie de son savoir avec une gentillesse inouie...il sévissait uniquement lorsque nous étions "pris "en faisant une bêtise.Avec lui,nous avons appris à élever des lapins...nous avons aussi appris à bêcher et à enlever les mauvaises herbes de son potager ,bien sûr celà quand nous étions punis!Je ne parle pas des milliers de lignes à copier dans notre cahier de broullons,à tel point que que nous écrivions parfois avec trois crayons à la fois.Il faut dire que nous avons appris à lire et écrire grâce à des bandellettes de papiers sur lesquelles étaient écris des mots ou plusieurs mots que nous devions mettre à la suite un de l'autre afin de former de petites phrases.
J'étais un peu privilégié car à l'aide deMadame FRANCOIS,je savais lire la plupart de ces bandelettes.
Comme fournitures,nous avions deux ou trois livres et une ardoise et avions des bancs et bureaux un peu comme à l'Eglise...mais avec un encrierpour notre porte plume.Nous avions cours de calligraphie avec ces dernières.
Nous avons aussi appris ce qu'était une pièce de théatre...et surtout,il nous a appris l'amour de la lecture.
Régulièrement,nous avions un livre à lire et nous devions en faire un résumé complet.
A force,nous nous sommes mis...pas tous bien sûrs mais beaucoup à aimer la lecture.La création d'un petit journal a même vu le jour.Je me rappelle que nous apprenions aussi le Néerlandais et il n'hésitait jamais à recommencer un exercice de mathématique si l'un d'entre nous n'avait pas tout compris.
Il faut savoir qu'il nous avait appris ce qu'était l'auto-discipline car il dirigeait six classes en même temps.C'était souvent par paire de classes.Et nous avions intérêt à ne pas nous faire remarquer quand il nous avait donné un travail à faire pendant qu'il s'occupait d'autres classes.

Bref nous sommes sortis de l'école avec une connaissance du français assez fournie pour l'époque.
Je me rappelle qu'au début des années cinquante,nous sommes allés à CHERATTE près du passage à niveau,devant chez FONSON,le marchand de vélos,au cinéma dans la salle dont je ne me souviens plus du nom pour aller voir le film BLANCHE-NEIGE.
Egalement,mais chez ZIN-ZEN à BLEGNY,nous avons été voir "Le pont de la rivière KWAÏ."
Notre instituteur ne manquait aucune occasion de parfaire nos connaissances.
Notre éducation a fini par une visite à L'EXPO UNIVERSELLE de 1958.Ca peut paraître banal aujourd'hui où on est allé sur la lune et maintenant que l'on va vers Mars d'avoir pû voir le premier Spoutnik et la première T-V couleur à 12 ans,mais je crois que ca a marqué beaucoup d'entre nous,car le siècle des découvertes a commencé pour moi!Tout ca avant d'aller finir l'excursion à Nieuport comme chaque année.
Tout celà grâce au Maître d'Ecole Monsieur GOUVARS.
Je ne vous oublierais jamais

Monsieur GOUVARS.Maître d'école de mon école primaire.


LIENS

LIENS.

http://gw1.geneanet.org/grosjeanr?lang=fr;pz=marie+catherine+marc+jeanne;nz=grosjean;ocz=0;p=constant;n=degueldre;oc=1
http://www.evene.fr/citations
http://www.guide-genealogie.com/guide/genealogie-belgique.html
http://www.freelang.com/dictionnaire/wallon_liegeois.php
http://télécharger.com
http://clubic.com
http://commentcamarche.com
http://gratilog.net
http://liege-urbain.skynetblogs.be/archive/2012/03/18/jours-contes-de-saint-pholien.html
http://www.quetelecharger.com/

Jukebox

nouveau texte

Contacts

G?n?alogie

Mon arbre généalogique comme j'ai pû le reconstituer d'après les archives Communales de BLEGNY!
GORISSEN Pierre Joseph né à GULPEN (Pays-Bas) le date ignorée
VERSEE Marie Sébilla née à (ignoré et décédée à (ignoré aussi)
GORISSEN Guillaume Joseph né le 17-04-1821 à GULPEN(Pays-Bas) décédé à Saint-Remy le 05-05-1900
LECHANTEUR Aily née le 13-04-1826 à Saint -Remy Mariés à TREMBLEUR le 16-04-1860 décédée le à Saint-Remy le 05 01 1864 fille de LECHANTEUR Remi Joseph né à Saint-Remy en 1799 et de BODEUX Béatrix née en 1804.
GORISSEN Remy Joseph né le 25-06-1860 à Saint-Remy marié le 18-10-1902 avec Simons Anne Marie née le 16-02-1856 à Saint-remy(2ème noce)
SPONS Elisabeth Hubertine décédée à LIEGE le 03-08-1901 . Les archives étant presque illisibles,je n'ai pas la date de mariage.Ceci est une autre branche de la famille ayant eu plusieurs enfants tous nés à SAINT-REMY
En droite ligne maintenant:fils du précédent GORISSEN Remi Joseph Nicolas,né le 30-031862 à Saint-Remy,décédé le 16-05-1904 marié à SAINT -REMY avec JOLET Marie Joseph née à Saint-Remy (date illisible ainsi que la date du décès).
Ce couple d'aieuls ont eu 4 enfants dont :1)GORISSEN Marie Brigitte née le 18-02-1886 à SAINT REMY
2)GORISSEN Lambert Guillaume Joseph,né à SAINT-REMY le 16-091887 Grand-père paternel
3)GORISSEN Guillaume Joseph né le 15-05-1894 à Saint-Remy (Papa de Marcel,Jeanine...Betty.
et4)GORISSEN Marie Catherine née le 17-101901 à SAINT-REMY
Mon Grand-père GORISSEN Lambert Guillaume Joseph a épousé WARNOTTE Marie Anne Catherine Françoise née le 25 08 1892 à MORTIER
De cette union est né mon père GORISSEN René Gilles Marie Joseph,venu au monde handicapé le 03-04-1915 et décédé en 1984
Il a épousé à HERSTAL ma maman HEUSY Clémence née en 1922 et décédée en 2002.
De cette union,quatre garçons sont nés: 1)GORISSEN Louis Lambert Léopold Marie Joseph en 1946 à SAINT-REMY
2)GORISSEN Manuel né le07-05-1950 Viens ensuite sa fille Valérie GORISSEN née le 19-06-1973
3)GORISSEN Paul né le04-07-1951 décédé le 19-10-1998 il est le père d' Aurore et de Céline GORISSEn
nées repectivement le 10-06-75 et le 12-08-
4)GORISSEN Lambert né le 06-08-53 père de Geneviève GORISSEN née le 13-08-77

GORISSEN Louis,Lambert,Léopold,Marie,Joseph,né en 1946 a St-Remy a épousé en date du 01-10-1966 à Saive ORTMANS Christine Josée Francine née à Saive le 02-04-1947 ,elle même née de Andrien ORTMANS né à Saive et de XHENEUMONT Alexandrine née à HOUSSE
Et nous avons eu trois enfants dont:1)GORISSEN Sabine née le18-08-1968

2)GORISSEN Vinciane née le 04-01-1979

3)GORISSEN Didier né le 07-08-1980 le seul espoir de la famille pour continuer la lignée.
Quand à mes petits cousin(e)s,Marcel,Betty,Jeanine,René et Jean,leur père Guillaume GORISSEN étant le frère de mon grand-père Lambert GORISSEN,il va de soi qu'à partir de là ils ont le même arbre généalogique.
Jusqu'à présent,tois "petits" enfants sont présents.Cindy,Axel et Lyam.

Page LIVRE D'OR

Page LIVRE D'OR
LIVRE D'OR : Message de Régine Rizzardi :


Bonjour, quelle merveilleuse découverte j'ai faite hier, votre blog me remplit de joie et de bonheur, j'en avais les larmes aux yeux et ne cesse de parcourir ces "pages" qui me ramènent plus de 60 ans en arrière ! vous avez accompli un travail énorme et inestimable, vraiment chapeau pour toutes ces photos, ces informations, quelle mine extraordinaire, j'en ai pour des mois à explorer chaque recoin de votre oeuvre, et je m'en réjouis énormément ! Nous sommes arrivés à Saint-Remy en 1953 je pense et l'avons quitté en 57 ou 58, si mes souvenirs sont exacts j'ai suivi mes 4 premières années primaires à l'école des soeurs. Notre propriétaire était je pense Madame Delrez qui habitait à côté de chez nous, la 1ère maison de votre blog, le magasin de meubles tenus par nos parents, Anne-Fanny RIZZARDI et Jean BRACHOT ! C'est en tentant une fois encore de retrouver mes amies d'antan, Flora Dorthu et Denise Gaillard, que j'ai découvert votre blog, quelle émotion ! je verrai avec ma soeur si elle possède encore des photos de cette époque, ou des souvenirs, et je regarderai également si je possède quelque chose que je pourrais vous transmettre. Du fond du coeur merci pour cet inattendu bonheur !

ajouté par Régine RIZZARDI le 03/03/2016 le 03/03/2016 à 15h41
Merci à vous de m'avoir fait redécouvrir le village de mon enfance , j' habitais cité de l'Europe rue Bois de Leval n°5 devenue route de St Remy n°43. J'y suis resté de 1957 à 1978.

ajouté par Thonet Luc le 10/09/2014 à 17h14
Quelle superbe idée que ce site, tous ces documants sont riches en émotions. C'est avec un plaisir non dissimulé que je revois toutes ces photo. Car après avoir quitté Saint-Remy déménagé maintes fois, je suis maintenant revenu pour ne plus quitter le village. Merci pour tous ces souvenirs.... Jean-Pierre Darras

ajouté par Jean-Pierre Darras jeanpierre.darras1@gmail.com le 25/02/2014 à 10h07
Nom du demandeur: Saint-Remy Roger

Message de Saint-Remy Roger :


Bonjour,
Cest plein de nostalgie que j ai parcouru votre site...en cherchant sur le net si javais encore de la famille a Saint-Remy. Comme vous voyez, je porte le nom du village de mes racines, un Monsieur Saint-Remy a épousé une Dame Dozin " ma mere "... De mon coté, il y a plus de 40 ans que je réside en Baviere ( Allemagne ) dans les Alpes, je suis né a Herstal " La Préalle " en 1944. Apres moi, la famille je pense se sera étteinte..je nai pas denfant... enfin, cela ma fait un énorme plaisir de vous lire, et je vous lirais encore.
merci pour votre site....
avec toutes mes amitiés...

ajouté par lesshawcks@aol.com le 12/03/2013 à 17h11
comme j'ai été émue par ton site, cher Louis, j'ai quitté notre cher village lors de mon mariage, et pourtant mon coeur est resté attaché à notre cher village, que de souvenirs, que de joies de tristesse, de souvenirs me sont revenus à la mémoire.........je pense que tu ne pas oublé non plus.... ton ex. voisine Christiane P.

ajouté par christiane@dodemont.com le 09/03/2013 à 10h48
Félicitations pour ces souvenirs. Qui nous rapellent que la vie passe si vite. J'évoquait encore récement avec ton frere Manu, La fois où tu avait ramené un voyou au bout de ta carabine .Et l'avait enfermé dans le clapier des lapins en attendant l'arrivée de la police. Tu devrait aller voir maman qui habite toujours au N° 11 de la cité depuis 1939. Joseph Bruwier

ajouté par joseph.bruwier@skynet.be le 16/02/2013 à 17h19
Bravo Louis. Belle initiative. Quelle nostalgie en parcourant le site mais merci tout de même.

ajouté par René Fafra - rene.fafra@hotmail.com le 09/02/2013 à 08h57
Bravo Louis!!! Cet ouvrage,rempli de patience et de conviction,réalisé avec talent, te caractérise parfaitement.J'ai été plongé,avec nostalgie,dans mon adolescence passée
tout à côté. Merci!!!( Pour info: la première maison citée a été ,un moment,le lieu de travail de ma maman (chez Mme Delhez) mon meilleur copain ado, était Pierre Habets ( dit Keke)
Noel.

ajouté par noel.heuchenne@gmail.com le 09/01/2013 à 16h32
http://www.saint-remy-monenfance.be/

Cédric Duchesne
en tant qu'expert informatique, j'étais prêt à me lever, dire : "encore un bête site en total Flash qui ne sera pas référencé et qui ne supportera pas les autres navigateurs"... Puis j'ai fini mon job d'analyse et ai vu un joli code source documenté et permettant une sortie convenable pour les autres navigateurs dont lesJe dirai donc que c'est la première fois qu'un site du genre (en Flash) m'a bluffé de manière technique. (Même si je reste fan de jQuery comme échappatoire à Flash pour des effets plus fluides et chargements plus légers.
Cédric DUCHESNE.

ajouté par Cédric DUCHESNE le 05/09/2012 à 17h41
Message de Habets :
Bonjour,
Je tenais à vous féliciter et vous remercier pour ce site magnifique.
Je suis le fils de feu Gilbert Habets (le frère de Kèkè) et ai parcouru avec beaucoup d'attention et d'intérêts les dizaines de pages de votre site.Serait-il possible d'y ajouter un outil de recherche : je cherche des photos de ma famille sur votre site.Cdlt et encore bravo .

ajouté par v_habets@hotmail.com le 29/06/2012 à 16h54
C ' est un chef d'oeuvre de souvenirs là dedans. C' est magnifique. FELICITATIONS

ajouté par cleingenadine@hotmail.be le 25/06/2012 à 23h58
C'est une histoire très touchante ton histoire Lou, et l'histoire de ce village et de ses habitants...
Tout ce travail pour un très très beau résultat!! ;-)
Et oui, je suis enfin parvenue à destination, et j'en suis très heureuse.
Et durant ma promenade, une si jolie musique pour m'accompagner :-)BRAVO!!!

ajouté par saragllagher@hotmail.fr le 24/06/2012 à 14h42
Bonjour. Je viens de découvrir et ensuite parcourir ce magnifique site dédié à la mémoire de Saint-Remy. Beaucoup d'émotions pour moi, qui, gamin, ai passé mes premières "vacances" dans ce village, au sein de la famille de ma maman, trop tôt disparue. Je suis, en effet, le fils de Marie-Jeanne THOMANNE, elle-même fille de Joseph THOMANNE. Ils habitaient dans la rue de Leval.

ajouté par Jo. Fransquet - jo.fransquet@gmail.com le 11/05/2012 à 10h23
Bonjour Louis Je suis très émue en regardant toutes ces photos de notre enfance et d'avoir mentionné le travail de ton papa et de ma maman , ces deux là s'estimaient beaucoup... Si je retrouve des photos après mon emménagement à Blegny à la fin de ce mois.,je te ferai signe . Je te félicite pour cette belle initiative. Amitiés Nelly

ajouté par simonon.n@skynet.be le 11/04/2012 à 15h18
merci louis de nous faire revivre de bon souvenir,et j espere que ce n est que le début de se cite il y a encore tant de photos que j aimerai y voir comme le debut des poires de st remy ,faite par papa et antoine leroy et tous le reste . merci encore

ajouté par willem philippe le 31/03/2012 à 18h03
Que ce chantier est triste.Mais que le site est le bienvenu!

ajouté par Un ancien le 26/03/2012 à 15h38
Ayant beaucoup de souvenirs dans la région, c'est avec nostalgie que j'ai parcouru vos différents albums ... merci à vous

ajouté par Vincent le 08/03/2012 à 12h42
que de beaux souvenirs Saint-Remy !!!!!!!!!!!! Merci a toi Louis, superbe ! ! grace a toi ,on peut revoir des personnes disparuent depuis longtemps et qu'on avait peu etre un peu oublié. Noelly

ajouté par yupetnono@gmail.com le 08/03/2012 à 09h56
Merci à toutes et tous...jamais je n'aurais crû que ca vous fasse autant plaisir...et ca me conforte dans mon entreprise.Encore merci...L.G

ajouté par L.GORISSEN le 07/03/2012 à 23h06
louis ! un tout grand merci d avoir un immortalisé ma famille , ainssi que moi meme ! ca me touche vraiment de revoir toutes ces photos de mon village natale , ou j y ai passé 25 ans de ma vie ! merci pour ton superbe travail de recherche et de mise en page !!! jean claude liegeois

ajouté par j cl liegeois jcliegeois@skynet.be le 07/03/2012 à 18h08
c est avec beaucoups d émotion que j ai revu mon village ou je suis né merci Monsieur c est superbe Noel Dozin montréal Quebec Canada

ajouté par dozin@vidéotron.ca le 06/03/2012 à 12h43
Magnifique que de belles années helas si vite passées merci louis

ajouté par ricardos612 szypulski richard-szypulski@hotmail.com le 02/03/2012 à 18h06
Merci à ceux qui prennent la peine de regarder ce site.Ca me pousse à faire toujours plus!

ajouté par G-L le 06/02/2012 à 15h40
splendide! avec toutes mes félicitations

ajouté par michele.degueldre@skynet.be le 05/02/2012 à 20h31
Que de souvenirs Jojo VOLVERT

ajouté par Joseph.Volvert@skynet.be le 24/01/2012 à 17h29
C'est un très beau voyage dans le temps que tu nous offres par ce site. On peut parcourir un peu de cette jeunesse vécue par nos "papa". Merci Louis

ajouté par Magali le 11/01/2012 à 20h45
Tres bonne idee et magnifique presentation que de bons souvenirs en voyant ces photos merci a toi de nous faire revivre les bons moments de notre enfance et adolescence avec en plus une musique de fondmagnifique...bisous bisous et bonne continuation

ajouté par Delfosse Léa le 27/12/2011 à 13h57
très beau travail, bonne continuation.

ajouté par ditch.herens@skynet.be herens counet le 05/11/2011 à 17h39
bonjour louis felicitation pour tes recherches,je suis reste tres attache a mon village et mes souvenirs je revois mon enfance avec beaucoup de nostalgie . noel

ajouté par noeldegueldre@hotmail.com le 31/10/2011 à 19h20
Merci à toi...c'est très gentil de ta part.J'espère seulement que ca ne déplait pas à Victor et que
Jeanne apprécie!

ajouté par Louis le 15/10/2011 à 00h55
Sincères félicitations pour cette belle initiative mais aussi pour le travail effectué et le résultat obtenu. Que d'émotions en parcourant ce site dont on ne se lasse pas. Bravo Louis !!!!

ajouté par J. Smith smith.jany@gmail.com le 26/09/2011 à 23h33
Un merci immense à ma fille Vinciane,ma première fan,elle m'a beaucoup encouragé.Un grand merci à Marie,DenHall,Lasource et Mr VERVIERS.Vos mots laissés sur le livre d'or sont pour moi un réel réconfort et je vous dis MERCI à tous.Ca me met du baume au coeur!

ajouté par ditchlou@hotmail.com le 26/09/2011 à 23h17
j'ai feuilleté ce livre. Quel travail! Quelle jolie présentation, agréable et ludique, et un bonheur , accompagnée de la musique.Je trouve très touchant de s'être attaqué à un tel travail, travail de mémoire mais d'amour aussi.Les photos d'école me touchent particulièrement et aussi celle des communiantes.Une très belle initiative, qui doit ravir beaucoup de personnes .

ajouté par den hall le 23/09/2011 à 16h04
Merci beaucoup Monsieur.

ajouté par jc.vervier@hotmail.com le 04/09/2011 à 16h18
Quelle merveilleuse idée que ce site , qui vient réveiller dans les mémoires des gens de ton pays de bien beaux souvenirs.... C'est ton coeur qui parle à travers chaque page ...Aujourd'hui je te dis un très très grand bravo !!! je reviendrai .... souvent .... Marie

ajouté par Marie L.Busic le 03/09/2011 à 05h21
A chacun sa manière de laisser sa trace... tu as choisi de partager ton vécu, tes souvenirs à travers des photos de ton village natal ... Continue mon ptit papa... Je t'aime

ajouté par Vinciane le 03/08/2011 à 21h04

page reserve

page réserve